Wed 16 Jm2 1435 - 16 April 2014
10121

Est-ce que les groupes islamiques font partie des sectes égarés ?

Que pensez-vous de celui qui dit que les groupes islamiques font partie des sectes qui appellent à l’enfer et dont le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a recommandé qu’on l’éloigne ? Est-ce exact ?

Louange à Allah

Celui qui invite (les gens) à (suivre le) livre d’Allah et la Sunna de Son messager (bénédiction et salut soient sur lui) ne fait pas partie des sectes égarées. Il appartient plutôt aux groupes sauvés cités dans les propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « les Juifs se sont divisés en 71 sectes et les Chrétiens en 72. Ma communauté, elle, se divisera en 73 groupes dont tous iront en enfer sauf un seul.

– Lequel, ô Messager d’Allah ?

 – Celui qui se conduira comme nous le faisons, mes compagnons et moi-même ». Selon une autre version : « C’est la Communauté ».

Il s’agit ici d’expliquer que le groupe sauvé est la communauté restée fidèle à la tradition du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et de ses Compagnons (P.A.a) en matière de la foi en l’unicité absolue d’Allah ; celle qui observe strictement Ses ordres et abandonne Ses interdits. Celle qui s’y conforme dans ses propos, dans ses actes et dans ses croyances. Ses membres sont les partisans de la vérité qui invitent les autres à suivre la bonne direction. Ils peuvent se disperser dans différents pays ; les uns peuvent vivre dans la péninsule arabique, d’autres en Syrie, d’autres en Amérique, en Egypte, en Afrique (Noire) ou en Asie. Ils constituent de nombreuses communautés reconnaissables grâce à leur foi et leurs actes. Tous ceux qui suivent la voie de la foi en l’unicité absolue d’Allah, celle fondée sur la croyance en Allah et en Son Messager et sur la stricte observance de la religion d’Allah telle qu’établie dans le livre et la Sunna de Son messager (bénédiction et salut soient sur lui), sont les membres de la Communauté des Sunnites, même s’ils vivent dans de nombreuses régions. Cependant ils seront peu nombreux à la fin des temps.

Le critère qui permet de les distinguer consiste dans leur attachement à la vérité. Toute personne et toute communauté qui appellent (les gens) à suivre le livre d’Allah et la Sunna de Son messager et prône l’adhésion à la foi en l’unicité absolue d’Allah et l’application de Sa loi, voilà la Communauté, les membres du groupe sauvé.

Quant à celui qui appelle à suivre autre chose que le livre d’Allah et la Sunna du Messager (bénédiction et salut soient sur lui), il ne fait pas partie de la Communauté, mais il appartient aux groupes égarés.

Les membres du groupe sauvé sont ceux qui appellent (les autres) à suivre le livre et la Sunna. Peu importe que les uns soient ici et les autres là-bas puisqu’ils sont animés de la même foi et poursuivent le même objectif. Le fait que les uns l’appellent Ansar as-Sunna, les autres Frères Musulmans ou autres ne leur nuit en rien, l’important étant leur foi et leurs actions. S’ils restent fidèles à la vérité et à la foi en l’unicité absolue d’Allah et sincères à l’égard d’Allah et loyaux à l’égard de Son messager (bénédiction et salut soient sur lui) aussi bien dans leur foi et leurs actes que dans leur propos, la diversité de leurs noms ne leur nuisent point. Cependant ils doivent craindre Allah vraiment. Peu importe que les uns s’appellent Ansar as-Sunna, les autres Salafites ou Frères Musulmans ou autres. L’essentiel est qu’ils restent véridiques et observent la vérité qui consiste à suivre le livre d’Allah et la Sunna, à les appliquer et à leur rester fidèles, aussi bien dans la foi que dans les actes et paroles. Si cette communauté commet une erreur, les ulémas doivent attirer son attention là-dessus et l’orienter vers la vérité clairement établie.

Nous devons certes coopérer dans le bien et la piété et traiter nos problèmes sur la base de la science, de la sagesse et d’une bonne approche. Quand un quelconque de ces groupes ou d’autres commet une erreur en matière de doctrine ou par rapport aux prescriptions ou proscriptions divines, on doit lui adresser un rappel à l’ordre étayé par des arguments religieux administrés avec douceur et sagesse dans le cadre d’une bonne approche, afin qu’ils revienne à la vérité, l’admette et ne s’en écarte plus. Voilà le devoir des adeptes de l’Islam. Ils doivent s’entraider dans le bien et la piété, échanger de bons conseils et éviter de se rejeter mutuellement de sorte à encourager leur ennemi à les attaquer.

Madjmou’ Fatawa wa maqalat mutanawwia par son éminence , l’érudit cheikh Abd al-Aziz ibn Baz. Vol. 8, p. 181.
Create Comments