Sun 20 Jm2 1435 - 20 April 2014
101752

Comment pourrait elle apprendre l'islam à ses enfants et les leur faire aimer?

Originaire d'une famille chrétienne tolérante, je me suis convertie à l'islam- Allah soit loué. Ma question est: comment apprendre l'islam à mes enfants dont deux garçons de 8 et 11 ans et une fille de 5 ans, sans les leur imposer de façon autoritaire?

Louanges à Allah

Premièrement, nous louons Allah qui vous a assistée à vous convertir à l'islam. Nous demandons à Allah Très haut de vous raffermir et de guider votre famille à entrer dans cette religion. Nous vous conseillons d'éviter la négligence et la paresse entraveraient les efforts que vous déployez dans le but de les guider et de les orienter de la meilleure  manière. Peut-être remplira-t-il votre cœur  de joie grâce à leur conversion à l'islam et vous accordera-t-il une récompense aussi importante  que celles que leurs œuvres leur vaudront.

Deuxièmement, vous avez bien fait  en nous interrogeant à propos de vos enfants, notamment sur  la manière de les éduquer  car Allah Très haut a imputé aux père et mère une énorme responsabilité en ce qui concerne l'éducation de leurs enfants.

 Abdoullah ibn Omar (P.A.a) dit avoir entendu le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) dire: «Vous êtes tous des bergers et tout berger est responsable de son troupeau; l'imam est un berger et il est responsable de son troupeau. Le chef de famille est un berger dans sa famille et il est responsable de son troupeau. La femme est une bergère dans son ménage..» (Rapporté par al-Bokhari,853 et par Mouslim,1829).

Ibn al-Quayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: «Celui qui n'apprend pas à ses enfants ce qui les profitent et se décharge d'eux, leur aura fait le plus grand mal. Les pères sont  responsables dans la plupart des cas de  délinquance juvénile à cause de leur négligence, notamment l'abandon de leur instruction portant sur les pratiques religieuses obligatoires et recommandées. Ils se sont désintéressé d'eux pendant leur enfance de sorte qu'ils n'aient rien fait pour eux-mêmes pour pouvoir être utiles à leurs pères une fois grands.«» Touhfatoul Mawdoud, p.229.

Troisièmement, s'agissant de l'éducation visant à faire connaître et aimer l'islam , nous prodiguons les conseils suivants:

1. Leur apprendre la langue arabe et leur inculquer son amour puisque cette langue est une importante clé qui permet de comprendre et d'aimer l'islam.

2. Leur trouver des amis de leur âge et de leur nationalité parmi les musulmans pratiquants. Il faut en outre veiller à ce que les amis choisis fassent preuve d'une bonne moralité marquée par la droiture afin de pouvoir influencer positivement vos enfants et leur servire de modèle de droiture, d'observance de la loi religieuse et dans leur manière de traiter avec les père et mère. A ce propos, le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) dit: «Les bons et mauvais compagnons sont respectivement comparables au vendeur de parfums et au forgeron; le premier ne peut que vous vendre ou vous transmettre l'odeur de son parfum tandis que le second pourrait soit vous brûler le corps ou les vêtements ou vous transmettre une mauvaise odeur.» (Rapporté par al-Bokhari,1995 et par Mouslim,2628).

3. Veiller à développer chez les garçons un sentiment d'attachement à la mosquée en les exhortant à aller y faire la prière quotidienne et assister aux cercles d'enseignement. Il serait mieux encore que vous puissiez y ajouter l'octroi de cadeaux et de prix d'encouragement à décerner à ceux  d'entre eux qui se distinguent par leur assiduité aux dits cercles. Il n' y a aucun inconvénient à les accompagner à la mosquée pour leur inculquer l'amour des maisons d'Allah et de la prière. S'ils ne peuvent pas se rendre à la mosquée en raison de son éloignement ou de l'insécurité, ne vous lassez de leur apprendre  à la maison les modalités de la prière et ses heures. L'ordre vous est donné d'apprendre  la prière à  vos enfants âgés de 7 ans et de les initier à sa pratique. Quant à ceux qui n'ont pas encore atteint cet âge, on doit les leur apprendre sans les obliger à la pratiquer. En effet, le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «Donnez à vos enfants âgés de 7 ans l'ordre de pratiquer la prière. Si , à l'âge de dix ans, ils ne la pratiquent pas spontanément,  corrigez les. Veillez à ce qu'ils se couchent séparément.» (Rapporté par Abou Dawoud,495) et jugé authentique par al-Albani dans Sahihi Abi Dawoud).

4. Les faire entendre le saint Coran récité avec une belle voix qui le fait aimer. C'est à même de leur inculquer son importance. Le livre d'Allah Très haut est un livre de guidance et de lumière pour les gens; il leur éclaire le chemin et raffermit leurs pas sur le chemin droit avec la permission d'Allah Très haut.

5. Leur faire regarder des dessins animés ayant un contenu islamique afin de les amener à comparer ce qu'ils y trouvent à ce qu'ils voient dans d'autres dessins car c'est à partir de là qu'ils vont s'attribuer un rôle important dans la clarification des différences (établies par l'islam). Car ils comprendront que l'islam exhorte les gens à faire du bien, à entretenir leurs liens de parenté, à cultiver la piété et la compassion comme il les met en garde contre le mal, la rupture des liens de parenté, la corruption et la brutalité.

6.Leur faire découvrir des sites islamiques utiles en tenant compte de leurs âges respectifs et tout en évitant de leur laisser l'entière liberté d'accéder à Internet. Il faut qu'ils passent par vous.

7. S'il y a une chose à la quelle vous devriez réfléchir murement puisqu'elle vous aide à atteindre votre objectif, c'est bien de les accompagner faire les rites du pèlerinage mineur donc visiter la maison sacrée d'Allah. On a découvert que de telles visites laissent un profond impact sur les jeunes enfants comme c'est le cas avec les adultes.

8.Leur apprendre les principes de la foi d'une manière facile et adaptée à leurs âges respectifs. On commence par leur expliquer  qu'Allah est absolument unique, qu'Il les entend, les voit et récompense celui d'entre eux qui applique les disposition de l'islam. Le bas âge  d'Aboullah ibn Abbas n'avait pas empêcher le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) de lui adresser  ces mots très touchants à propos de l'unicité d'Allah et de la foi. Abdoullah ibn Abbas a dit:«J'était un jour derrière le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) et il m'a dit: «Garçon! Je vais t'apprendre quelques mots: reste avec Allah, Allah restera avec toi; reste avec Allah, tu le trouveras toujours en face de toi. Si tu veux demander (quelque chose) demande-la à Allah. Si tu veux solliciter une assistance, sollicite-la à Allah. Sache que si la communauté tout entière se mobilisait pour te réaliser un avantage, elle ne te l'apporterait que s'il t'avait été prédestiné par Allah. Si elle se mobilisait pour te porter un préjudice qui n'est pas inscrit dans ton sort, elle n'y parviendrait pas. Les plumes sont  enlevées et les feuilles  desséchées.» (Rapporté par at-Tirmidhi,2516 et jugé authentique par al-Albani dans Sahih at-Tirmidhi. Compte tenu de l'importance de la question , voyez la réponse donnée à la question n° 22175.

9. Leur trouver des histoires adaptées à leurs âges tirées de la biographie du Prophète Muhammad (Bénédiction et salut soient sur lui) et de la vie de ses nobles compagnons (P.A.a) pour les rendre conscients de leur appartenance à la meilleure religion, au meilleur prophète et à la meilleure communauté. Comte tenu de l'importance de cet aspect, voire les  réponses données à la question n° 21215 et à la question n° 22496.

10. Les inscrire dans des écoles islamiques et leur éviter la fréquentation de mauvaises  écoles car les premières ont pour vocation de prendre soin de leur foi et de leur conduite. Le choix de la meilleure de ces école est laissé à votre appréciation. Voir la réponse donnée à la question n° 38284.

Il ne faut pas que vous perdiez de vue deux  importantes choses. La première consiste à demander à Allah de les rendre bons, de les guider  et de les assister. Votre prière pour eux est un important moyen  qu' il vous revient d'utiliser pour les rendre bons et les faire guider. N'omettez pas d'en user et ne le sous estimez pas. La seconde chose consiste à ce que vous incarnez pour eux le bon modèle à travers votre manière de traiter avec eux et de faire preuve de compassion à leur égard. Vous n'agirez pas dans ce sens mue par un simple sentiment maternel mais en tant que musulmane engagée à observer la loi d'Allah Très haut.

Nous demandons à Allah de vous assister  dans votre bonne entreprise et de guider vos enfants vers ce qu'Il aime et agrée. Voir pour plus d'informations les réponses données aux questions n° 10016, n°22150, n°4237 (très important), n° 22950, et n° 10211.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments