Wed 23 Jm2 1435 - 23 April 2014
10231

Le comportement à adopter vis-à-vis d’amies non engagées islamiquement

J’ai des amis que je connais très bien. Elles ne portent pas le voile. Je me retrouve souvent avec elles en raison de l’amitié et de la collégialité. Elles exercent une influence sur moi par leurs causeries insensées. Elles perdent leur temps dans des sorties pour aller au club et à la plage. Allah et Son Messager n’occupent qu’une partie insignifiante de leur temps. Quand je leur parle d’Allah et de Son messager, elles m’appellent : Madame notre maîtresse en religion. Ce qui me conduit à cesser de leur parler. Est-ce que mon comportement est erroné ? Qu’est ce qu’il fait faire pour les aider à s’engager dans la bonne voie, étant donné que je ne peux les abandonner ?

Louange à Allah

Si votre situation avec vos amies est telle que vous l’avez décrite, cramponnez-vous au livre d’Allah le Très Haut et aux enseignements de Son messager (bénédiction et salut soient sur lui). Efforcez-vous de leur donner des conseils. Ordonnez-leur le bien et interdisez-leur le mal et supportez le préjudice que cela pourrait vous apporter. Que leur nuisance ne vous pousse pas à abandonner votre devoir à leur égard qui consiste à leur recommander le bien et à leur interdire le mal. Voilà la loi d’Allah qui s’applique aussi bien aux prédicateurs qu’à leurs interlocuteurs. Allah a expliqué cela à travers les propos de Loqman adressés à son fils en ces termes : « Dans le Livre, Il vous a déjà révélé ceci: lorsque vous entendez qu'on renie les versets (le Coran) d'Allah et qu'on s'en raille, ne vous asseyez point avec ceux-là jusqu'à ce qu'ils entreprennent une autre conversation. Sinon, vous serez comme eux. Allah rassemblera, certes, les hypocrites et les mécréants, tous, dans l'Enfer.» (Coran, 31:14).

Si vous continuez votre devoir de leur donner de bons conseils et leur répéter cela souvent sans trouver les moyens de les influencer ou que, au contraire, elles s’entêtent dans leur comportement, alors, écartez-vous d’elles, de crainte que votre religion et vos mœurs n’en souffrent ou qu’elles vous imposent une orientation à l’issue malheureuse. Soyez véridique avec Allah, Il vous aidera. Ne regrettez pas de vous être séparée d’elle car il est préférable de rester seul que de se trouver avec de mauvais compagnons : « Et quiconque craint Allah, Il Lui donnera une issue favorable. » (Coran, 65 :2 ) et « quiconque place sa confiance en Allah, Il (Allah) lui suffit.» (Coran, 65 :3 )

Extrait des avis de la Commission Permanente, 12/365-366).
Create Comments