Fri 18 Jm2 1435 - 18 April 2014
10257

Se contenter des papiers de toilette pour se nettoyer au lieu d’utiliser des cailloux

Bien ! la bonne posture à adopter quand on satisfait ses besoins humains consiste à rester assis. Je le sais. Mais l’un de mes amis m’a dit qu’il croyait que nous devrions nous nettoyer le derrière après avoir satisfait les besoins humains à l’aide de l’eau et non avec des mouchoirs en papier seulement. Moi, je me lave les mains après avoir été aux selles, je n’utilise que des mouchoirs en papier pour me nettoyer le derrière. Existe-t-il une décision islamique qui nous impose l’usage de l’eau pour nous nettoyer le derrière ? J’espère qu’une telle décision n’existe pas pour la difficulté qu’elle implique et parce que cela dérange. Chaque fois que j’essaye d’utiliser l’eau, elle se déverse autour de moi.

Louange à Allah

Premièrement, le devoir du croyant est d’accepter l’ordre d’Allah le Très Haut et l’ordre de Son messager (bénédiction et salut soient sur lui) même si ces ordres ne lui plaisaient pas. A ce propos, Allah, le Très Haut a dit : « Il n' appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu' Allah et Son messager ont décidé d' une chose d' avoir encore le choix dans leur façon d' agir..» (Coran, 33 : 36) et : «La seule parole des croyants, quand on les appelle vers Allah et Son messager, pour que celui-ci juge parmi eux, est: "Nous avons entendu et nous avons obéi". Et voilà ceux qui réussissent. Et quiconque obéit à Allah et à Son messager, et craint Allah et Le redoute... alors, voilà ceux qui récoltent le succès. » (Coran, 24 : 51-52).

Si le croyant accepte l’ordre d’Allah et l’ordre de Son Messager (bénédiction et salut soient sur lui), il sera récompensé pour toute difficulté qui en découle. C’est dans ce sens que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit à Aïcha : « Tu seras récompensé en fonction de tes dépenses et de ta peine » (rapporté par al-Boukhari, 1787 et par Mouslim 1211).

S’agissant de la disposition applicable à la question posée, il n’est pas nécessaire d’utiliser de l’eau pour enlever la saleté qui résulte de la satisfaction des besoins humains. Bien au contraire, on peut enlever la saleté à l’aide de cailloux ou de mouchoirs à papier ou d’autres moyens qui permettent d’enlever la saleté. Cela s’atteste dans ce hadith rapporté par Ahmad, 23627 d’après Aïcha (bénédiction et salut soient sur elle) selon laquelle le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : «  Quand l’un de vous va aux selles, qu’il se munisse de trois cailloux et qu’il se nettoie avec, car ils suffisent » (Déclaré authentique par al-Albani dans al-Irwa, 44. Ibn Qudama (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a rapporté qu’un consensus s’était dégagé au sein des compagnons sur la possibilité de se contenter de cailloux et sur l’idée selon laquelle l’usage de l’eau n’était pas obligatoire. Al-Moughni, 1/208.

L’usage de l’eau demeure préférable, même s’il est permis de se contenter de cailloux ou de papiers de toilette. Cela s’atteste dans ce qui a été rapporté par al-Boukhari, 150 et par Mouslim, 271 d’après Anas Ibn Malick (P.A.a) qui a dit : « Quand le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) allait aux selles, moi et un garçon de mon âge, portions un outre d’eau à sa suite et il se nettoyait avec de l’eau.

At-Tirmidhi a rapporté un hadith (19) selon lequel Aïcha avait dit aux femmes : dites à vos maris de se nettoyer avec de l’eau car j’ai honte d’eux. C’est ce que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) faisait. (déclaré authentique par an-Nawawi dans al-Madjmou’, 2/101. Après avoir rapporté le hadith, an-Nawawi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : ce hadith est le fondement de la pratique en vigueur chez les ulémas ; ils préfèrent se nettoyer avec de l’eau, même s’ils estiment correct d’utiliser des cailloux. Ils ont recommandé l’usage de l’eau et l’ont jugé préférable.

Si on peut utiliser et les papiers de toilette et l’eau, c’est encore mieux. Dans ce cas, on commence d’abord par utiliser les mouchoirs de papier puis on termine par l’eau. voir al-Madjmou’ de An-Nawawi, 2/100. Allah le sait mieux. Puisse Allah bénir et saluer notre prophète Muhammad.

Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments