Fri 25 Jm2 1435 - 25 April 2014
10277

Aperçu sur le Prophète d’Allah, Jésus (psl)

Pouvez-vous nous donner un aperçu sur Jésus (psl) ?

Louange à Allah

Marie était une femme pieuse et vertueuse. Elle s’adonnait à la pratique cultuelle de sorte qu’on ne lui connaissait pas d’égal dans sa dévotion. C’est alors que les anges lui déclarèrent qu’elle était élue par Allah : « (Rappelle- toi) quand les Anges dirent: "Ô Marie, certes Allah t' a élue et purifiée; et Il t' a élue au-dessus des femmes des mondes. "Ô Marie, obéis à Ton Seigneur, prosterne- toi, et incline- toi avec ceux qui s' inclinent".» (Coran, 3 : 42-43). Ensuite, les anges transmirent à Marie la bonne nouvelle selon laquelle Allah allait lui donner un enfant qu’Il créerait par le mot : « sois et Il est ». Cet enfant aurait pour nom Jésus fils de Marie et serait bien considéré ici-bas et comme dans l’au-delà et serait aussi un messager envoyé aux fils d’Israël. Il enseignerait le livre et la sagesse, la Thora et les Evangiles et aurait des qualités et produirait des miracles que nul autre ne posséderait. C’est dans ce sens que le Très Haut dit : « (Rappelle- toi) quand les Anges dirent: "Ô Marie, voilà qu' Allah t' annonce une parole de Sa part: son nom sera "Al-Masîh", "`Îsâ", fils de Marie, illustre ici-bas comme dans l' au-delà, et l' un des rapprochés d' Allah".Il parlera aux gens, dans le berceau et en son âge mûr et il sera du nombre des gens de bien".- Elle dit: "Seigneur! Comment aurais- je un enfant, alors qu' aucun homme ne m' a touchée?" - "C' est ainsi!" dit- Il. Allah crée ce qu' Il veut. Quand Il décide d' une chose, Il lui dit seulement: "Sois"; et elle est aussitôt.» (Coran, 3 : 45-47).

Ensuite Allah, le Très Haut, nous a informés de la bonne nouvelle que les anges transmirent parfaitement à Marie à propos de son fils, Jésus (psl). Allah dit encore à propos de l’honneur et du soutien accordés à Jésus sous forme de miracles : «Et (Allah) lui enseignera l' écriture, la sagesse, la Thora et l' Évangile, et Il sera le messager aux enfants d' Israël, (et leur dira): "En vérité, je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Pour vous, je forme de la glaise comme la figure d' un oiseau, puis je souffle dedans: et, par la permission d' Allah, cela devient un oiseau. Et je guéris l' aveugle-né, et le lépreux, et je ressuscite les morts, par la permission d' Allah. Et je vous apprends ce que vous mangez et ce que vous amassez dans vos maisons. Voilà bien là un signe, pour vous, si vous êtes croyants! Et je confirme ce qu' il y a dans la Thora révélée avant moi, et je vous rends licite une partie de ce qui vous était interdit. Et j' ai certes apporté un signe de votre Seigneur. Craignez Allah donc, et obéissez- moi. » (Coran, 3 : 48-51).

Allah le Transcendant possède la perfection absolue en matière de création ; Il crée ce qu’Il veut comme Il veut. Il a créé Adam à partir de la terre, et sans père ni mère, et a créé Eve de la côte d’Adam  donc d’un père, mais sans mère, et il a créé les fils d’Adam d’un père et d’une mère, et a créé Jésus d’une mère, mais sans père. Combien est transcendant le Créateur omniscient !

Allah a expliqué dans le Coran de la manière la plus complète les conditions de la naissance de Jésus. Il a dit à ce propos : « Mentionne, dans le Livre (le Coran), Marie, quand elle se retira de sa famille en un lieu vers l' Orient. Elle mit entre elle et eux un voile. Nous lui envoyâmes Notre Esprit (Gabriel), qui se présenta à elle sous la forme d' un homme parfait. Elle dit: "Je me réfugie contre toi auprès du Tout Miséricordieux. Si tu es pieux, (ne m' approche point)." Il dit: "Je suis en fait un Messager de ton Seigneur pour te faire don d' un fils pur".Elle dit: "Comment aurais- je un fils, quand aucun homme ne m' a touchée, et que je ne suis pas prostituée?" Il dit: "Ainsi sera- t- il! Cela M' est facile, a dit ton Seigneur! Et Nous ferons de lui un signe pour les gens, et une miséricorde de Notre part. C' est une affaire déjà décidée".» (Coran, 19 : 16-21). Quand Gabriel lui dit cela, elle se soumit à la décision d’Allah, et Gabriel souffla dans l’ouverture de sa robe : «Elle devint donc enceinte (de l' enfant), et elle se retira avec lui en un lieu éloigné. Puis les douleurs de l' enfantement l' amenèrent au tronc du palmier, et elle dit: "Malheur à moi! Que je fusse morte avant cet instant! Et que je fusse totalement oubliée!" » (Coran, 19 : 22-23). Et puis Allah approvisionna Marie en eau et en nourriture et lui donna l’ordre de ne parler à personne : «Alors, il l' appela d' au-dessous d' elle, (lui disant:) "Ne t' afflige pas. Ton Seigneur a placé à tes pieds une source. Secoue vers toi le tronc du palmier: il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres. Mange donc et bois et que ton œil se réjouisse! Si tu vois quelqu'un d' entre les humains, dis (lui:) "Assurément, j' ai voué un jeûne au Tout Miséricordieux: je ne parlerai donc aujourd'hui à aucun être humain". » (Coran, 19 : 24-26).

Allah a soutenu Jésus par des grands miracles qui rappellent la puissance d’Allah, éduquent l’esprit et promeuvent la croyance en Allah et au jour dernier. C’est ainsi que Jésus fabriquait des oiseaux en argile et les transformait en vrais oiseaux par un souffle fait avec la permission d’Allah. Il guérissait les sourds-muets et les lépreux, ressuscitait les morts avec la permission d’Allah et informait les gens de ce dont ils se nourrissaient et de ce qu’ils emmagasinaient dans leurs maisons.

Les Juifs auxquels Jésus était envoyé lui déclarèrent de l’hostilité, tentèrent de lui aliéner les gens, de le démentir et d’accuser sa mère d’adultère.

Quand les Juifs constatèrent que les faibles et les pauvres croyaient en Jésus et commençaient à se rassembler autour de lui, ils montèrent un piège afin de le tuer. Pour ce faire, ils tentèrent d’inciter le gouverneur byzantin à s’attaquer à lui ; ils lui firent croire que l’appel de Jésus allait mettre fin à son règne. C’est pourquoi le Gouverneur donna l’ordre d’arrêter Jésus. Mais Allah donna à celui qui avait dénoncé Jésus la forme de ce dernier et les soldats le prirent et le crucifièrent en croyant qu’il était Jésus. C’est de cette manière qu’Allah le sauva de la crucification et de l’exécution. C’est à ce propos qu’Allah dit des Juifs : «ils ne l' ont ni tué ni crucifié; mais ce n' était qu' un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l' incertitude: ils n' en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l' ont certainement pas tué, et à cause de leur parole: "Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d' Allah"... Or, ils ne l' ont ni tué ni crucifié; mais ce n' était qu' un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l' incertitude: ils n' en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l' ont certainement pas tué, » (Coran, 4 : 157-158).

Jésus (psl) n’est pas mort, mais il est élevé par Allah auprès de lui. Il redescendra avant le jour de la Résurrection et suivra Muhammad (bénédiction et salut soient sur lui). Il démentira les Juifs qui croient l’avoir tué et crucifié ainsi que les Chrétiens  qui lui vouent un culte exagéré et qui disent qu’il est Allah ou fils d’Allah ou un élément de la Trinité. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « Au nom de celui qui tient mon âme en sa main ! Il s’en faut de peu pour que le fils de Marie revienne parmi eux en tant que gouverneur juste ; il brisera la croix, tuera le porc, et les biens seront si abondants qu’on n’en aura plus besoin » (cité dans les Deux Sahih et marqué chez Mouslim par le n° 155).

Quand Jésus descendra avant le jour de la Résurrection, les gens du livre croiront en lui, comme l’a dit le Très Haut : « Il n' y aura personne, parmi les gens du Livre, qui n' aura pas foi en lui avant sa mort. Et au Jour de la Résurrection, il sera témoin contre eux.» (Coran, 4 : 159).

Jésus fils de Marie est le serviteur d’Allah et Son messager ; Allah l’a envoyé pour bien guider les fils d’Israël et pour les appeler à pratiquer le culte d’Allah, l’Unique. A ce propos, le Transcendant a dit aux Juifs et aux Chrétiens : «Ô gens du Livre (Chrétiens), n' exagérez pas dans votre religion, et ne dites d' Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n' est qu' un Messager d' Allah, Sa parole qu' Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas "Trois". Cessez! Ce sera meilleur pour vous. Allah n' est qu' un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C' est à Lui qu' appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme protecteur. » (Coran, 4 :171).

Dire que Jésus est le fils d’Allah est une parole grave, une grande monstruosité : «Et ils ont dit: "Le Tout Miséricordieux S' est attribué un enfant!" Vous avancez certes là une chose abominable! Peu s' en faut que les cieux ne s' entrouvrent à ces mots, que la terre ne se fende et que les montagnes ne s' écroulent, du fait qu' ils ont attribué un enfant au Tout Miséricordieux, alors qu' il ne convient nullement au Tout Miséricordieux d' avoir un enfant! Tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre se rendront auprès du Tout Miséricordieux, (sans exception), en serviteurs. » (Coran, 19 : 88-93).

Jésus fils de Marie est un être humain ; il est le serviteur d’Allah. Quiconque croit que Jésus fils de Marie est le fils d’Allah devient mécréant : « Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent: "En vérité, Allah c' est le Messie, fils de Marie." Alors que le Messie a dit: "Ô enfants d' Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur". Quiconque associe à Allah (d' autres divinités), Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs!» (Coran, 5 : 72). Quiconque dit que le Christ est le fils d’Allah ou le troisième d’entre Trois devient mécréant : «Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent: "En vérité, Allah est le troisième de trois." Alors qu' il n' y a de divinité qu' Une Divinité Unique! Et s' ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d' entre eux. » (Coran, 5 : 73).

Le Christ fils de Marie est un humain enfanté par une mère ; il mangeait, buvait, s’endormait, se réveillait, souffrait et pleurait. Or Dieu transcende tout cela. Comment alors pourrait-il être Dieu ? Bien au contraire, il était l’esclave d’Allah et son messager : « Le Messie, fils de Marie, n' était qu' un Messager. Des messagers sont passés avant lui. Et sa mère était une véridique. Et tous deux consommaient de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les preuves et puis vois comme ils se détournent.» (Coran, 5 : 75).

Les Juifs, les Chrétiens, les Croisés et leurs partisans ont corrompu la religion du Christ ; ils l’ont modifié et l’ont détournée et ont dit – puisse Allah les maudire – qu’Allah a sacrifié Son fils afin que son exécution fût un rachat pour l’humanité. Dès lors, personne ne devait plus se gêner, car chacun pouvait faire ce qu’il voulait, Jésus ayant supporté tous les péchés. Ils ont diffusé ces idées au sein des groupes chrétiens de sorte que ceux-ci ont fini par les intégrer dans leur dogme. Pourtant tout ceci est faux. C’est du mensonge qui consiste à parler d’Allah sans connaissance. Bien au contraire, toute âme sera bien responsable de ses actes. La vie des gens ne pourrait être menée correctement s’ils n’avaient pas une voie à suivre et des limites à respecter.

Regardez comment ils attribuent le mensonge à Allah et disent de lui ce qui est contraire à la vérité : « Malheur, donc, à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant d' Allah pour en tirer un vil profit! - Malheur à eux, donc, à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu' ils en profitent!» (Coran, 2 :79).

Allah a tenu les Chrétiens de suivre Jésus et d’appliquer le message qu’il a apporté. Ils l’ont modifié et altéré et suscité des divergences à son sujet. Et puis ils l’ont abandonné. C’est pourquoi Allah les a châtiés en leur inculquant l’inimitié et la haine (entre eux) ici-bas et leur réserve un châtiment (plus dur) dans l’au-delà, conformément aux propos du Très Haut : «Et de ceux qui disent: "Nous sommes chrétiens", Nous avons pris leur engagement. Mais ils ont oublié une partie de ce qui leur a été rappelé. Nous avons donc suscité entre eux l' inimitié et la haine jusqu'au Jour de la Résurrection. Et Allah les informera de ce qu' ils faisaient. » (Coran, 5 : 14).

Jésus (psl) se dressera au jour de la Résurrection devant le Maître des mondes et Celui-ci l’interrogera devant tous sur ce qu’il a dit aux fils d’Israël, comme le dit le Transcendant en ces termes : « (Rappelle- leur) le moment où Allah dira: "Ô Jésus, fils de Marie, est- ce toi qui as dit aux gens: "Prenez- moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d' Allah?" Il dira: "Gloire et pureté à Toi! Il ne m' appartient pas de déclarer ce que je n' ai pas le droit de dire! Si je l' avais dit, Tu l' aurais su, certes. Tu sais ce qu' il y a en moi, et je ne sais pas ce qu' il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu. Je ne leur ai dit que ce que Tu m' avais commandé, (à savoir): "Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur". Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m' as rappelé, c' est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose. Si Tu les châties, ils sont Tes serviteurs. Et si Tu leur pardonnes, c' est Toi le Puissant, le Sage".» (Coran, 5-116-118).

Allah a inspiré la compassion et la douceur aux partisans de Jésus ; ils ont plus d’affection pour les membres de la communauté de Muhammad que les autres. C’est à ce propos que le Très Haut a dit : «Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: "Nous sommes chrétiens" C' est qu' il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu' ils ne s' enflent pas d' orgueil. » (Coran, 5 : 82).

Jésus est le dernier des prophètes des fils d’Israël. Après lui, Allah a envoyé Muhammad (bénédiction et salut soient sur lui), issu de la descendance d’Ismaïl, à tous les humains. Il est le sceau des prophètes et messagers.

Extrait de Ussoul ad-din al-islami par son éminence Cheikh Muhammad ibn Ibrahim at-Tuwaydjiri
Create Comments