Fri 18 Jm2 1435 - 18 April 2014
10342

Un musulman qui mange avec un infidèle

Si un musulman mange avec un chrétien ou un autre infidèle ou boit avec lui, commet-il un acte interdit . S’il en est ainsi, que diriez-vous de la parole du Très Haut : «Vous sont permises, aujourd'hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. » (Coran, 5 : 5)

Louange à Allah

Manger avec un infidèle n’est pas interdit quand cela se justifie par un intérêt légal ou par le besoin. Mais n’en faites pas des compagnons avec desquels vous allez manger, (même sans une cause légale ou un intérêt religieux) Ne vous familiarisez pas avec eux et ne riez pas en leur présence. Cependant, il n’y a aucun mal à ce que, en cas de nécessité, on mange avec un hôte ou un autre (infidèle) afin de les appeler vers Allah, de les orienter à la vérité ou pour d’autres raisons légales.

Le fait de rendre les mets des gens du livre licites pour nous n’implique pas que nous pouvons les prendre pour compagnons ou partenaires. Il n’implique pas non plus que nous puissions manger et boire avec eux sans besoin ni intérêt légal. C’est Allah qui est le garant de l’assistance.

Voir Madjmou’ fatawa wa maqalat Mutanawwia par son éminence, l’érudit Cheikh Abd al-Aziz ibn Abd Allah ibn Baz (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde). Vol. 9, p. 324.
Create Comments