Sat 19 Jm2 1435 - 19 April 2014
10352

La prière d’une personne déjà victime de l’évanouissement et celle d’un malade qui avait cessé de prier

Mon père a été heurté par un véhicule, à la suite de quoi il a été admis à l’hôpital où il est resté dix sept jours évanouis donc sans faire la prière. Quand il a retrouvé ses esprits, il a voulu rattraper les prières non effectuées, et il voudrait savoir comment faire.

Louange à Allah

Si pendant la cessation des prières, il était lucide, il devait les effectuer alors dans la mesure du possible, soit assis, soit debout, soit couché sur le côté ou sur le dos. Il devait les accomplir selon leur ordre normal en commençant par les prières du premier jour et par la première prière abandonnée puis par la suivante. Et puis il en fait de même pour le deuxième jour puis pour le troisième jusqu’à la fin. S’il avait été complètement inconscient, il n’a pas de rattrapage à faire.

Allah est le garant de l’assistance. Puisse Allah bénir et saluer notre Prophète Muhammad, sa famille et ses compagnons.

Fatawa de la Commission Permanente pour les Recherches Religieuses et la Consultance, 6/17.
Create Comments