Thu 24 Jm2 1435 - 24 April 2014
10452

La cause de l’inexistance de la photo du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui)

Pourquoi la photo du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) n’existe nulle part dans le monde ?

Louange à Allah

La Charia est venue obstruer toute porte pouvant conduire au chirk (associer d’autres divinités au culte d’Allah). la photographie fait partie des moyens (qui poussent au chirk). C’est pourquoi la Charia a interdit la photographie et a maudit celui qui la pratique et adressé une grave menace à celui qui s’y livre. D’après Aïcha, la mère des croyants, Um Habiba et Um Salamata avaient évoqué une église qu’elles avaient vue en Abyssinie et dit au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) qu’elle abritait des images. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) leur a dit : « Quand un homme pieux meurt chez ces gens-là, ils construisent un  lieu de culte autour de sa tombe et y dessinent ces images-là ; ils seront les pires des créateurs devant Allah au jour de la Résurrection » (rapporté par al-Boukhari, as-Salat, 409).

Aïcha (P.A.a) a dit : « Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) est rentré un jour d’un voyage et s’est apeçu que j’avais utilisé un tissu pour couvrir une partie (de la chambre) qui contenait l’image de statues. Quand le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) l’a vu, il l’a déchiré et dit : « Ceux qui subiront le plus dur châtiment au jour de la Résurrection sont ceux qui imitent la création divine ». Par la suite, nous avons transformé le tissu en deux oreillers » (rapporté par al-Boukhari, Libas, 5498). Abd Allah ibn Massoud a dit qu’il avait entendu le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dire : « En vérité, ceux parmi les gens qui subiront le plus dur châtiment au jour de la Résurrection sont les producteurs d’images ». (rapporté par al-Boukhari, libas, 5494).

Comment aurait-il pu autoriser qu’on lui fît une photo ! ? C’est pourquoi aucun de ses compagnons n’osa dessiner son image puisqu’ils savaient que c’était interdit. Allah, le Puissant et Majestueux nous a mis en garde contre l’excès en ces termes : «Ô gens du Livre (Chrétiens), n' exagérez pas dans votre religion, et ne dites d' Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n' est qu' un Messager d' Allah, Sa parole qu' Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas "Trois". Cessez! Ce sera meilleur pour vous. Allah n' est qu' un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C' est à Lui qu' appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme protecteur. » (Coran, 4 : 171). Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) nous a mis en garde contre tout acte pouvant constituer une exagération  à son égard. C’est dans ce sens qu’il a dit : « Ne me faites pas des éloges excessifs comme les chrétiens  l’ont fait pour le fils de Marie. Car je ne suis que l’esclave d’Allah. Dites : il est l’esclave d’Allah et son Messager » (rapporté par al-Boukhari, ahadith al-anbiya, 3189).

L’imam Muhammad ibn Abd al-Wahhab a écrit un chapitre intitulé : « Il a été rapporté que la (première) cause d’infidélité chez les fils d’Adam a résulté de l’excès de vénération) pour les pieux. Dans le Sahih, il est rapporté d’Ibn Abbas (P.A.a) le commentaire suivant à propos de la parole du Très Haut : «et ils ont dit: "N' abandonnez jamais vos divinités et n' abandonnez jamais Wadd, Souwâ`, Yaghoûth, Ya`oûq et Nasr." » (Coran, 71 : 23). « Voilà les noms d’hommes pieux issus du peuple de Noé. Quand ils trépassèrent, Satan inspira à leurs compatriotes l’idée d’ériger sur les lieux qui abritaient leurs assemblées des stèles  portant leurs noms. Ils le firent sans que les monuments fussent l’objet d’un culte. Mais après la mort des bâtisseurs et la disparition de la science, les monuments devinrent des idôles ». Ibn al-Qayyim a dit : « Plus d’un parmi les anciens ont dit : « Après la mort des batisseurs d’autres s’installèrent autour des tombes et y fabriquèrent des statues qui finirent au fil du temps par être adorées ». Voir Fateh al-madjid, sharh kitab at-Tawhid par Abd Rahman ibn al-Hassan, p. 219.

Voilà pourquoi il n’existe pas de photo pour le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui). C’est parce qu’une mise en garde a été lancée dans ce sens puisqu’une telle photo pourrait conduire au chirk.

L’attestation que Muhammad est le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) implique que nous croyons en lui et en son message, malgré l’absence de sa photo. Les croyants n’ont pas besoin d’avoir sa photo pour pouvoir le suivre. En plus, sa description établie selon des versions sûres nous dispense de son image. En effet, il a été décrit comme suit :

1/ le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) possédait le visage le plus beau ;

2/ il avait les épaules larges ;

3/ il était de taille moyenne ;

4/ il avait le visage rond et rougeâtre ;

5/ il avait la prunelle de l’œil très foncée ;

6/ il était le sceau des prophètes, le plus généreux, le plus ouvert, le plus véridique, le plus doux et le plus facile à aborder. Celui qui le voyait le craignait et celui qui le fréquentait l’aimait. Son descripteur dit : je n’ai jamais vu son pareil, ni avant lui ni après lui ».

Se référer à Sunan at-Tirmidhi (al-manaqib, 3571) et à d’autres ouvrages de la Sunna comportant la description du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui). Nul doute que les croyants souhaitent rencontrer le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui). C’est pourquoi un hadith d’Abou Hourayra affirme que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Parmi les membres de ma communauté qui m’aiment le plus figurent des gens qui viendront après moi ; l’un aimerait pouvoir échanger sa famille et ses biens contre ma vision ». (rapporté par Mouslim, al-djanna wa sifata naimiha, 5060). Nul doute que l’amour du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et l’observance de sa conduite constituent le moyen de se réunir à lui au paradis. Son amour peut entraîner sa vision en rêve. Ce que l’on voit dans ce cas correspond à son image exacte. Selon un hadith sûr, Abou Hourayra a dit : « J’ai entendu le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dire : « Quiconque me voit en rêve me verra à l’état de veille car Satan ne peut pas revêtir mon image ». Abou Abd Allah a dit : « Ibn Sirine a dit : « S’il a vu sous son image… » (rapporté par al-Boukhari, at-taabir, 6478).

Allah est le garant de l’assistance.

Puisse Allah bénir notre prophète Muhammad.

Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments