Sat 19 Jm2 1435 - 19 April 2014
10455

Le grand djihad et le petit djihad

Quel est le djihad majeur ? Est-ce le combat livré contre soi-même ou celui mené sur le champ de bataille ?

Louange à Allah

Il existe un hadith qui dit que, une fois rentré d’une expédition militaire, le prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit à ses compagnons : « Nous venons du djihad mineur pour passer au djihad majeur ». Et ils lui auraient dit : « Existe-il un djihad plus important que celui livré aux infidèles ? » Il a dit : « Oui, c’est le djihad fait à son âme charnelle ». Ce hadith n’a pas été rapporté de façon authentique du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui).

Nul doute que le combat mené contre soi-même précède celui livré aux infidèles parce que l’on ne serait pas en mesure de combattre les infidèles si on n’a pas réussi à se maîtriser, la guerre étant détestable pour l’homme. A ce propos le Très Haut a dit : «Le combat vous a été prescrit alors qu' il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l' aversion pour une chose alors qu' elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu' elle vous est mauvaise. C' est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas. » (Coran, 2 : 216).

Il est important d’affirmer que l’on ne saurait combattre l’ennemi efficacement avant d’avoir lutté contre sa propre âme et lui imposer le sacrifice jusqu’à ce qu’elle s’y soumette.

Fatawa Manar al-islam par Cheikh Ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde), 2/421).

Ibn al-Qayyim a dit : « le djihad comporte trois degrés : le combat livré à soi-même, le combat livré à Satan, le combat livré aux infidèles et le combat livré aux hypocrites. La lutte contre son âme charnelle consiste à s’imposer l’apprentissage de la vérité, sa pratique, sa propagation et l’endurance des peines inhérentes à cette tâche. Combattre Satan consiste à résister aux choses suspectes , aux plaisirs charnels, aux doutes au sujet de la foi et aux mauvaises instigations qu’il inspire. La lutte contre les infidèles et les hypocrites se fait par le cœur, par la langue, par les biens et par les personnes. La main joue un rôle plus déterminant dans la lutte contre les infidèles. La langue est à utiliser quand on lutte contre les hypocrites. Et puis il dit : « La plus parfaite des créatures est celui qui a franchi tous les degrés du djihad. Les créatures occupant auprès d’Allah des stations différentes en fonction de la différence de leurs attitudes vis-à-vis des degrés du djihad ». Zad al-Maad, 3/9-12.

Allah le sait mieux.

Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments