106463: La prière des Tarawih se fait par unité de deux rakaa


Certains imams effectuent d'emblée quatre rakaa ou plus dans une seule prière sans marquer une pause séparant les deux premières rakaa des deux dernières. Ils prétendent que cela repose sur la Sunna. Cette pratique a-t-elle un fondement dans notre loi purifiée?

Louanges à Allah

Cette pratique n'est pas instituée. Pire, elle est réprouvée voire interdite selon la plupart des ulémas, compte tenu de la parole du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui): «Les prières nocturnes se font par unité de deux rakaa.» L'authenticité de ce hadith est attestée aussi bien par al-Boukhari que par Mouslim à partir d'un hadith d'Ibn Omar (P.A.a) et compte tenu encore d'un hadith reçu d'Aicha dans lequel elle dit: «Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) faisait dans la nuit une prière de 11 rakaa au cours desquelles, il s'arrêtait après toutes les deux rakaa et les clôturait par une seule.»L'authenticité du hadith est confirmée par al-Boukhari et Mouslim. Des hadiths abondent dans ce sens.

S'agissant du célèbre hadith d'Aicha: «Certes, le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) effectuait dans la nuit quatre rakaa qui se distinguent par leur beauté et leur longueur. Puis il en faisait quatre autres qui se distinguaient par leur beauté et leur longueur.» Ce hadith est attenté par al-Boukhari et Mouslim. Il signifie qu'il s'arrêtait après chaque deux rakaa et non qu'il faisant les quatre rakaa d'un seul coup, comme l'indique son précèdent hadith. La pratique est étayée encore par la parole du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui): «la prière nocturne se fait par unité de deux rakaa.» Les hadiths se soutiennent mutuellement. Le musulman doit en tenir compte tous et utiliser ce qui est détaillé pour comprendre ce qui est résumé. Allah est le garant de l'assistance.»

Son éminence Cheikh Abdoul Aziz ibn Baz (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde).

Fatwa islamiques (2/156)
Create Comments