Thu 17 Jm2 1435 - 17 April 2014
106498

La loi religieuse veut que les Musulmans jeûnent et mettent fin au jeûne ensemble, mais comment y parvenir?

Pourquoi les Musulmans n'unifient -ils pas les dates du début et de la fin du mois de Ramadan? Comment réaliser cela?

Louanges à Allah

«Nul doute que c'est une bonne chose que les Musulmans commencent le jeûne et le terminent en même temps. C'est une chose très désirée par tous , une exigence religieuse, chaque fois qu'il possible de le faire. Mais pour y parvenir , il faut deux choses:

La première consiste à ce que tous les ulémas musulmans abandonnent le calcul astronomique, comme l'avaient  fait le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui ) et les ancêtres pieux de la Umma, et comptent sur la vison oculaire ou le compte de 30 jours, conformément à l'explication donnée par le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui ) dans les hadiths authentiques. Cheikh al-Islam Ibn Taymiyya (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) mentionne dans les Fatawa (25/132-133) que les ulémas étaient unanimes à soutenir qu'il n'était pas permis de dépendre sur le calcul astronomique pour confirmer le début et la fin du Ramadan ou d'autres choses semblables.

Dans al-Fateh (4/127), al-Hafiz rapporte d'après al-Badji le consensus des ancêtres pieux sur le fait de ne pas dépendre sur le calcul astronomique . Ce consensus engage les générations suivantes.

La deuxième chose consiste à compter sur la vision du croissant dans n'importe quel pays musulman où la loi d'Allah est reconnue et appliquée. Dès que la vision du croissant est confirmée dans un tel pays de manière conforme aux critères religieux, que ce soit au début ou à la fin du mois, on doit l'accepter en application de la parole du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui ) « Le jeûne commence le jour où vous décidez de vous y mettre et prend fin quand vous le terminez. La fête du sacrifice se passe le jour que vous désignez à cet effet.» et la parole du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui): «Nous sommes une communauté d'illettrés; nous n'écrivons ni ne savons calculer: le mois compte ceci, ceci et ceci: il fait signe de ses doigts en les pilant sauf l'index à la troisième fois pour indiquer que le mois  lunaire peut compte tantôt 30 jours tantôt 29.» De nombreux hadiths abondent dans ce sens; certains sont rapportés par Ibn Omar , d'autres par Abou Hourayra, Houdhayfa ibn al-Yaman et d'autres encore. Or il est bien connu que le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui ) ne s'adressait pas uniquement aux habitants de Médine. Il s'adressait à tous les membres de la Umma, en tous lieux et à travers le temps, et ce jusqu'au jour de la résurrection.

Quand les deux choses ci-dessus indiquées sont réunies, il sera possible à tous les pays musulmans de jeûner ensemble et d'y mettre fin ensemble. Nous demandons à Allah de les assister dans cela et de les aider à appliquer la loi islamique et à se débarrasser de tout ce qui lui est contraire. Car nul doute que c'est un devoir pour eux, compte tenu de la parole du Transcendant: «Non !... Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu'ils ne t'auront demandé de juger de leurs disputes et qu'ils n'auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu'ils se soumettent complètement [à ta sentence].» (Coran,4:65) et d'autres versets abondant dans le même sens. Nul doute encore que leur application dans toutes les affaires des musulmans les arrangerait, assurerait leur salut, leur réconciliation, leur victoire sur leur ennemi et leur obtention du bonheur ici bans et dans l'au-delà. Nous demandons à Allah de les soulager et de les assister . Il est proche et entend.»

Son éminence cheikh Abdoul Aziz ibn Baz (Puisse Allah lui accorder sa miséricorde)

Madjmou' fatawa wa maqalaat moutanawwia (15/74-76)
Create Comments