10675: Le savoir dont le détenteur a été loué par Allah dans le Coran et la Sunna


Le mérite du savoir a été mentionné dans de nombreux hadith et il a été affirmé que les ulémas obtiendront une énorme récompense. De quel savoir s’agit-il dans ces hadith ? S’agit-il du savoir religieux mentionné dans les hadiths ou s’agit-il de n’importe quelle autre science telle que la biologie, la physique et l’électroniques etc?

Louange à Allah

Le savoir dont il s’agit ici est le savoir religieux tiré du Livre et de la Sunna. Car c’est celui-là qui constitue le leg des prophètes. En effet, ceux-ci ne nous ont légué ni dinar ni dirham, mais des connaissances. Et est bien chanceux celui qui en a reçu une importante part.

Quand les textes louent le savoir, il s’agit alors de celui tiré du Coran et de la Sunna ; celui qui constitue la charia. Il englobe la grammaire, la langue arabe (langue du Coran) la science du régime successoral, la connaissance des pratiques culturelles, la connaissance des transactions, la connaissance des peines légales, la littérature religieuse, la littérature profane, la biographie des saints et des grandes figures religieuses ainsi que les sciences instrumentales telles que la jurisprudence, la théologie, les règles islamiques etc.

Quant aux sciences profanes dont les Musulmans ont besoin, leur acquisition est sans doute une obligation communautaire. Aussi doivent elles être étudiées par des gens capables de satisferais les besoins des Musulmans en la matière. Car leur maîtrise répond à un besoin dont la nom satisfaction  peut détourner les gens de l’acquisition des connaissances jugées nécessaires (du point de vue religieux).

Nul doute que la biologie et la chimie et d’autres sciences sont utiles. Et beaucoup d’ulémas soutiennent la nécessité d’apprendre les métiers dont tout le monde a besoin comme celui du forgeron, la coupe, la coiffure, etc.

Cheikh Abdallah ibn Djibrine.

Les sciences utiles aux Musulmans comme la technologie militaire sont plus importantes donc prioritaires. Allah le Très Haut le sait mieux.

Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments