11535: Une mauvaise explication du « mot de l’unicité » fait prétendre faussement qu’il peut (nous) dispenser de la nourriture..


Mon maître (en religion) m’a dit une fois que : « il n’y a pas de dieu en dehors d’Allah » signifiait que personne n’était capable de satisfaire les besoins sauf Allah.. Mais nombreux autres disent que cette phrase signifie : rien n’est adoré justement en dehors d’Allah…
Moi, je fais confiance à son enseignement qu’il explique en ces termes : « Nous avons besoin de rester en vie. Or nul, à part Allah, n’est en mesure de satisfaire ce besoin pour nous ». Il dit encore : « Si l’on peut se contenter en matière de nourriture de : « il n’y a pas de dieu en dehors d’Allah » on devient un soufi ». Mais la plupart des gens sont hostiles aux soufis. Qu’en pensez-vous ?

Louanges à Allah

Cela dit, Allah le Très Haut dit : «Ô hommes, vous êtes les indigents ayant besoin d' Allah, et c' est Allah, Lui qui se dispense de tout et Il est Le Digne de louange. » (Coran, 35 :11 ) ce saint verset indique que les humains ont besoin de leur Maître dans toutes leurs affaires, aussi bien pour leur existence que pour leur entretien, leur approvisionnement en biens et leur protection contre tout mal.

Allah est celui qui procure tout cela conformément à Sa parole : «C' est Allah qui vous a créés et vous a nourris. Ensuite Il vous fera mourir, puis Il vous redonnera vie. » (Coran, 30 :40 )et Sa parole : « Et tout ce que vous avez comme bienfait provient d' Allah.» (Coran,16 :53). En effet, le Transcendant et Très Haut se passe de Ses serviteurs puisqu’Il possède toute la royauté et mérite toutes les louanges. Les humains ne peuvent ni Lui procurer un profit ni Lui porter un préjudice ; s’ils croyaient tous, cela n’ajouterait rien à Son pouvoir. Et s’ils refusaient tous de croire, cela ne diminuerait rien de son pouvoir. Il est le Maître de l’univers, le Maître des premiers et des derniers. Il est le vrai Dieu, le seul qui mérite d’être adoré. Tout autre objet d’adoration est faux.

« Il n’y a pas de dieu en dehors d’Allah » signifie : rien n’est justement adoré en dehors d’Allah. Voilà la bonne explication de cette phrase. Elle ne signifie nullement : « il n’y a pas de créateur en dehors d’Allah » ou « Seul Allah est capable de satisfaire les besoins ». Mais cela fait partie de son sens. En effet, le vrai Dieu est le Créateur de toute chose qui exerce Son pouvoir sur toute chose.

L’affirmation du maître en question selon laquelle : « il n’y a pas de dieu en dehors d’Allah » signifie : « seul Allah est capable de satisfaire les besoins » est exacte s’il entend par là que cela fait partie de son sens. En revanche, s’il entend limiter le sens de la phrase à cette explication, c’est faux. Car si le sens de la phrase se limitait à ce que dit ce maître, les idolâtres de jadis ne se seraient pas abstenus de la prononcer quand le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) leur a dit : « Dites : il n’y a pas de dieu en dehors d’Allah, vous serez heureux. » Pourtant ils reconnaissaient qu’Allah était le seul Créateur. Leur refus de prononcer la phrase susmentionnée reposait sur leur bonne compréhension de sa signification, à savoir que rien n’est justement adoré en dehors d’Allah.

Allah est en vérité le seul qui est adoré justement, tout ce qui est adoré en dehors de Lui l’étant faussement.

Ceci implique la fausseté du culte voué aux divinités adorées par les idolâtres. C’est dans ce sens que le Très Haut dit : «Il en est ainsi parce qu' Allah est la Vérité, et que tout ce qu' ils invoquent en dehors de Lui est le Faux, et qu' Allah, c' est Lui le Haut, le Grand. » (Coran, 31 :30).

Les idolâtres le comprenaient et réalisaient que ladite phrase impliquait la fausseté du culte rendu à leurs idoles. D’où leur refus de la prononcer et la recommandation qu’ils se sont fait de rester attachés à leurs divinités. C’est à ce propos que le Très Haut dit : «..et les infidèles disent: "C' est un magicien et un grand menteur,  - Réduira- t- il les divinités à un Seul Dieu? Voilà une chose vraiment étonnante". - Et leurs notables partirent en disant: "Allez- vous en, et restez constants à vos dieux: c' est là vraiment une chose souhaitable.» (Coran, 38 : 4-6).

Voilà qui vous permet de comprendre que l’opinion défendue par de nombreuses personnes opposées à votre maître au sujet de l’explication de « il n’y a pas de dieu en dehors d’Allah » est juste.

L’affirmation de votre maître relative à notre besoin d’Allah signifie que seul Allah nous donne la vie. Mais cela n’est pas le sens de : « il n’y a pas de dieu en dehors d’Allah…. ». Son vrai sens est que rien n’est justement adoré en dehors d’Allah, comme nous l’avons dit plus haut. Le terme « Ilah » désigne celui qui mérite d’être adoré ; Celui qui donne la vie et donne la mort : Allah le Très Haut.

L’affirmation de votre maître selon laquelle « si l’on peut se contenter en matière de nourriture de : « il n’y a pas de dieu en dehors d’Allah » on devient un soufi »  est fausse, s’il entend par là qu’on peut se priver de la nourriture en permanence, car personne, pas même les prophètes, ne peut s’en passer. Son allégation que les soufis peuvent vivre sans une nourriture autre que le rappel d’Allah est fausse. Quiconque formule cette allégation est un menteur. Ô auteur de la question, ne vous laissez pas tromper par ce maître. Car, ou bien il est un ignorant égaré ou bien il est un imposteur. Méfiez-vous de lui et de ses compères. Nous demandons à Allah de vous assister.

Cheikh Abd Rahman al-Barak.
Create Comments