11934: Les parents de sa femme musulmane sont des infidèles qui nuisent à celle-ci.


Ma femme et moi-même vivons dans une situation conflictuelle à cause de nos parents. Nous sommes les seuls musulmans de nos familles respectives. En ce qui me concerne, ma famille est solidaire ; elle se retrouve à mes côtés chaque fois que j’ai besoin d’elle et elle m’aide et me soutient très souvent. Quant à la famille de ma femme, elle n’est pas du tout proche d’elle. Ses membres ne sont pas proches de nos enfants. Ses frères lui parlent comme si elle était sans valeur. Ils la trompent et s’emparent de ses biens par la tricherie et le mensonge. Les hommes de sa famille boivent et forniquent. Quant à ses soeurs, elles la menacent souvent et emploient des mots grossiers à son encontre et la traitent de menteuse à toute occasion. En plus, elles ne s’intéressent pas à son discours. Quand elles se réunissent, elles ne lui adressent pas une convocation. Tous les membres de sa famille détestent l’Islam et en parlent de façon négative... Où faut-il tracer une ligne et dire : ça suffit ! Je sais que l’Islam nous apprend à bien traiter les membres de notre famille ... mais comment un musulman peut-il bien traiter les membres d’une famille qui n’ont pas de respect pour lui et qui le critiquent toujours? Ma femme se fâche contre moi quand je lui parle de sa famille malgré sa connaissance de leur état. Ce qui m’irrite le plus, c’est que ses frères lui disent des choses (inacceptables) mais elle trouve des excuses pour le traitement qu’ils lui infligent. Pourtant, si je lui disais des choses pareilles, elle m’aurait traité de tous les noms ... mais si je lui demande pourquoi ils la traitent de cette manière-là, elle m’accuse de vouloir créer un conflit. Comment devrais-je traiter cette affaire ? Comment mon épouse devrait-elle l’aborder ? J’espère votre conseil.

Louange à Allah

Louez Allah pour être issu d’une famille solidaire qui ne connaît pas les difficultés que votre femme rencontre au sein de la sienne. La juste appréciation de ce bienfait vous inspirerait la gratitude envers votre maître et la pitié pour votre épouse à cause du sort que les siens lui réservent. Cela devrait vous pousser à la consoler et à vous mettre à ses côtés pour lui écarter l’injustice et lui remonter le moral quand elle est en bute à des attaques.

Notre conseil pour votre conjoint est qu’elle doit endurer la nuisance et oeuvrer pour appeler (à l’Islam) les membres de sa famille les moins méchants et les plus prêts à accepter la vérité.

En outre, si sa famille mécréante continue à lui porter préjudice, elle doit réduire leur fréquentation et ne leur rendre que de brèves visites assez pertinentes. Le musulman n’est pas tenu de fréquenter ses proches mécréants s’il ne peut pas supporter leur nuisance. Mais il doit endurer leur nuisance et continuer de les appeler à l’Islam.

Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments