12085: ll ne respecte pas les règles de bienséance dans sa conversation avec une étrangère sous prétexte de lui apprendre.


Je suis une jeune femme et je n’utilise l’Internet que depuis peu de temps. Je me suis rendu compte que pour certains il existe une confusion dans les concepts et une incapacité de distinguer le vrai du faux. Certains d’entre eux tiennent un langage apparemment marqué par la bonté et la piété, mais leurs actes s’avèrent par la suite assez étonnants.
A mes débuts avec internet, j’ai visité entre autres des sites de « chat » (où il y a possibilité de causer avec d’autres). J’avoue que c’était une erreur de ma part. Et puis je me suis ressaisi. Allah soit loué et j’ai quitté ledit site deux semaines plus tard. Mais pendant ma fréquentation du site, j’ai connu un homme qui apparaissait bon et pieux (d’après son langage) et cherchait à améliorer la conduite des gens dans la mesure du possible. Il envoyait des messages contenant des sermons à travers le courrier électronique à l’intention de tous ceux qu’il connaissait.
Sa participation au  « chat » était fondée sur sa conviction de la nécessité de la présence des bons sur ces sites où prédomine la corruption afin de combattre les corrupteurs ... entre autres motifs de sa participation.
Pour l’essentiel, j’ai abandonné le «chat » et maintenu mon contact avec lui par le truchement du courrier électronique. Il s’efforçait de me persuader de maintenir ma participation au « chat » afin de donner de bons conseils aux femmes, étant donné qu’une femme est plus proche de la gent féminine. D’autant plus que le site était très fréquenté par les femmes, ce qui incitait « les loups » à se livrer à leur « chasse ».
Je ne lui ai pas répondu favorablement en raison de ma connaissance des effets néfastes de l’entrée dans ces sites où le mal l’emporte sur le bien.
Le langage qu’il utilisait dans les messages qu’il m’adressait était marqué par un grand respect. Nous prenions soin tous les deux de bien choisir les termes que nous employions. Ce qui m’a encouragé et m’a poussé à lui demander de m’initier à la pratique d’internet à travers le courrier électronique ou, si cela s’avérait impossible, par le biais de « messenger ». Il a accepté l’usage de « messenger » et nous avons commencé les leçons et il se comportait toujours avec respect et sérieux. Puis, tout d’un coup, j’ai commencé à me rendre compte que parfois il plaisantait ou abordait des sujets secondaires sans rapport avec la leçon et les appelait des aspects éducatifs. Il lui arrivait aussi de poser des questions sur des affaires personnelles comme le nom de la localité (où je vis)et d’autres choses.
J’ai aussi appris de lui qu’il correspondait avec un groupe de femmes et discutait avec elles de sujets relevant de l’éducation et les affaires des musulmans, etc. et que ces discussions continuaient pendant des heures. Ceci ne m’a pas plu et je le lui ai dit franchement en lui expliquant qu’il n’était pas permis de plaisanter (avec moi) et qu’il devait rester sérieux dans ses conversations avec les femmes et éviter d’utiliser certains termes. Mais il a défendu la légalité de son comportement en se référant à la pratique des cheikh ( autorités  religieuses) répondant aux questions des femmes. Il a aussi défendu la légalité de la plaisanterie (avec les femmes) en se référant au hadith : « Une vieille dame n’entrera pas au paradis ». Il entend par  là que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) plaisantait quand il adressait cette phrase à une vieille. Il a soutenu que l’excès de solennité dans les échanges peut produire des effets négatifs.
Ses arguments ne m’ont pas convaincu car, d’après ma modeste compréhension des choses, son comportement n’était pas permis. Je lui ai demandé de poursuivre les leçons à travers le courrier électronique au lieu du « messenger », mais il n’a pas répondu jusqu’à maintenant. Je trouve surprenant de sa part qu’il se comporte de la sorte étant donné  le niveau de ses connaissances et son statut religieux et sa maîtrise du Coran. Je voudrais attirer son attention sur le fait qu’il se trouvait sur un terrain où Satan fait glisser secrètement vers l’aveuglement. Quelle est la parole décisive dans ce problème ? Je m’excuse d’avoir été longue .

Louange à Allah

Vous devriez interrompre immédiatement vos relations avec cet homme. Utilisez les livres et des sites éducatifs qui pourraient vous dispenser de ses explications. Et ne soyez surtout pas la cause de l’aberration et de la déviation d’un prédicateur ayant la maîtrise du livre d’Allah qui a déjà commencé à s’engager dans une voie tortueuse.

Nous demandons à Allah pour lui, pour vous et pour nous-mêmes de bien nous diriger et nous raffermir.

Islam Q&A
Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments