Mon 21 Jm2 1435 - 21 April 2014
12205

Comment se débarrasser de la jalousie envers ses frères ?

Pour être tout à fait sincère, le musulman doit aimer pour son prochain ce qu’il aime pour sa propre personne. Allah soit loué . Il m’est facile d’aimer pour mon frère de sang (germain) ce que j’aime pour moi-même. En revanche, il m’est difficile d’avoir la même attitude à l’égard de mes frères musulmans, sauf pour un petit nombre d’entre eux. La vérité est que quand je découvre que beaucoup de mes frères musulmans se trouvent dans une situation meilleure que la mienne, j’éprouve une certaine jalousie que j’assimile à de l’orgueil.
Mon frère,
Je demande à Allah de me pardonner ce sentiment qui, en dépit de tout, revient chaque fois que je constate le bon état des autres. Je voudrais éprouver de la joie pour la réussite de mes frères et de la tristesse pour leur échec. Seulement, voilà. Chaque fois que je vois les gens leur rendre hommage, je me sens jaloux.
Parfois j’ai l’impression de souhaiter que mes frères musulmans accèdent au Firdaws (paradis supérieur) et quand l’un d’eux m’apporte une nouvelle qui me profite dans ma religion, je l’applique. Pourtant Satan se présente à moi et me dit : «  Si tu appliques ce que tu as appris de ce frère, il aura une récompense égale à la tienne et son grade au paradis sera supérieur au tien. » Je tombe parfois dans ce piège et je voudrais savoir comment me guérir complètement de ce problème ?

Louange à Allah

Le devoir du musulman consiste, comme vous l’avez mentionné, à aimer pour son prochain ce qu’il aime pour lui-même et à détester pour lui ce qu’il déteste pour sa propre personne. Ceci n’exclut pas qu’il aime pour les autres ce qu’il aime pour lui-même. Quand au fait qu’il souhaite pour lui-même le bien qu’il constate chez les autres, cela relève de la simple envie, à moins qu’il aille jusqu’à souhaiter que les autres perdent leur situation enviable. Dans ce cas, il s’agit bien de la jalousie.

Le musulman doit livrer un combat à son âme charnelle afin que son cœur soit ouvert envers les musulmans. S’il voue à ceux-ci un amour sincère, il sera débarrassé de beaucoup de problèmes dont il souffre. Quand le musulman réalise le mérite et le statut qu’il acquiert grâce à son amour pour ses frères; quand il prend conscience de la récompense que lui vaut le bon traitement qu’il leur réserve, tout cela le pousse davantage à leur prodiguer toutes sortes de bienfaits, et lui inspire de déployer des efforts pour être utile à ses frères au lieu d’être animé de jalousie à leur égard et de se préoccuper de ce qu’ils obtiennent en fait de biens dont il est privé.

Cheikh Muhammad Douwaysh.

Vous deviez réfléchir longuement sur les propos du Très Haut :  « Voilà la grâce d’Allah qu’Il accorde à celui qui Lui plaît » et sur les propos du Très Haut : « C' est Nous qui avons réparti entre eux leur subsistance dans la vie présente et qui les avons élevés en grades les uns sur les autres, afin que les uns prennent les autres à leur service. La miséricorde de ton Seigneur vaut mieux, cependant, que ce qu' ils amassent. » (Coran, 43 :32).

La jalousie constitue un grand mal aussi bien ici-bas que dans l’au-delà. At-Tirmidhi a rapporté d’après Zubayr ibn al-Awwam que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : «  Une maladie des nations antérieures s’est propagée parmi vous : la jalousie et la haine, la raseuse qui ne rase pas la tête mais la religion. Au nom de Celui qui tient mon âme en sa main, vous n’entrerez pas au paradis aussi longtemps que vous ne vous aimerez pas mutuellement... Ne voulez-vous pas que je vous dise comment y parvenir ? Diffusez le statut parmi vous. » (Hadith déclaré beau. Voir le Djami’ d’At-Tirmidhi, 2434).

Selon at-Taybi, le rasage de la religion signifie que la haine élimine la foi comme un rasoir élimine les cheveux. » (Tufhat al-Ahwadhi commenté par le Djami’ Tirmidhi).

Ô frère, il semble que vous connaissez le règlement et la conséquence qui en découle et que vous voulez une solution pour ce mauvais caractère. Voici certaines solutions :

1. Invoquer Allah et se soumettre à Lui pour qu’Il vous débarrasse de cette maladie. Car le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) disait dans ces prières : « Guide mon cœur et débarrasse mon cœur de toute impureté. L’expression « guide mon cœur » signifie mets-le dans le droit chemin, et « débarrasse mon cœur de toute impureté » signifie : purifies-le de la tricherie, de l’antipathie et de l’inimitié.

2. Méditer le Coran et le lire fréquemment et s’intéresser plus particulièrement aux versets qui évoquent la jalousie car la lecture du Coran procure à l’homme des bienfaits d’après les propos du Très Haut : « Certes, les bonnes actions éliminent les mauvaises ».

3. Lecture de la biographie du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) pour se rendre compte de son éloignement de la jalousie et de son amour du bien pour son prochain et même pour ses ennemis. Parmi les livres utiles à cet égard figure : Nour al-Yaquine fi sirati Sayyid al-Moursatin.

4. Lecture des récits portant sur les compagnons et leurs nouvelles. Parmi les livres faciles à lire relevant de ce chapitre, figure le livre : Souwaroun min hayati as-Sahaba d’Abd Rahman Ra’fat Basha.

5. Si ces choses (les mauvais sentiments) vous viennent à l’esprit, demandez à Allah de vous protéger contre Satan le damné, et occupez-vous de ce qui fera oublier ces intrigues et pensées fortuites.

6. Si Satan prend le dessus sur vous et installe la jalousie dans votre cœur, évitez l’apparition  dans votre langage et vos actes des indices de jalousie. En effet, tout homme porte une portion de jalousie. Cheikh al-islam dit : «Aucun humain n’est complètement exempt de la jalousie. Mais le généreux la cache et le méchant la laisse apparaître ». Les maladies des coeurs.

L’on ne fera subir des comptes à l’homme pour ses pensées et sentiments qu’il garde pour lui-même. Mais on lui en fera subir pour ses paroles et actes. En effet, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit : «  Allah pardonne à ma communauté l’erreur et l’oubli et ce qui résulte de la contrainte » (rapporté par Boukhari, 2033).

7. Si vous ressentez de la jalousie envers une personne déterminée, achetez-lui un cadeau et serrez-lui la main. Car le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : «  Les poignées de main éliminent la rancœur et l’échange de cadeau, élimine la haine » (rapporté par Malick dans al-Mouwatta, 1413) car la jalousie résulte de la haine. Son contraire qui est l’amour provient de l’échange de cadeaux et de poignées de main en guise de salutation. A ce propos, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit : «  Vous n’entrerez au paradis que quand vous aurez eu la foi et vous ne posséderez celle-ci que quand vous vous serez aimé mutuellement. Ne voulez-vous pas que je vous indique une chose qui vous permette de vous aimer mutuellement ? Diffusez les salutations parmi vous ». (Rapporté par Mouslim, 81).

Dans son livre intitulé : « Les maladies du cœur », Cheikh al-Islam dit : «  Quiconque éprouve de la jalousie envers un autre, doit se conduire à son égard sur la base de la crainte et de la patience, ce qui conduira le jaloux à détester sa propre jalousie. Quant à celui qui agresse par l’acte ou la parole, il doit être châtié. Quiconque craint Allah et ne se joint pas aux injustes, Allah lui permettra de profiter de sa piété. » Allah le sait mieux.

Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments