Thu 17 Jm2 1435 - 17 April 2014
1231

Il n’est pas permis au vendeur de majorer le prix pour le retard de son règlement.

Je vends des véhicules par versements échelonnes de façon conforme à la charia. C’est-à-dire que je ne prends pas d’intérêts, mais, pour me protéger, j’impose une amende au débiteur qui ne respecte pas les dates de versements. Cela est-il permis ?

Louange à Allah

Le surplus que vous percevez est une contrepartie du retard de paiement de la dette que l’acheteur vous doit. Ce qui est la vraie usure.

Quand Allah a mentionné l’interdiction de l’usure pratiquée par les gens avant l’Islam et qui consistait à majorer la dette du débiteur qui ne respecte pas les délais de paiement, Il a ordonné de lui accorder un délais sans contrepartie. À ce propos, le Très Haut dit : «  celui qui est dans la gêne, accordez un sursis jusqu'à ce qu' il soit dans l' aisance. Mais il est mieux pour vous de faire remise de la dette par charité! Si vous saviez! » (Coran, 2 : 280)

 Allah le sait mieux.

Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments