Thu 24 Jm2 1435 - 24 April 2014
12491

Le statut de l’appartenance aux groupements islamiques

Je reste perplexe devant les groupements islamiques contemporains.. Doit-on adhérer à l’un d’entre eux ?

Louanges à Allah

Le musulman n’est pas tenu de suivre quelqu’un de sorte à accepter et appliquer tout ce qu’il dit, exception faite du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui). Les opinions émises par toute autre personne peuvent être acceptées ou rejetées. A ce propos l’imam Malick (puisse Allah Très Haut lui accorder Sa miséricorde) dit : « Les propos de toute personne peuvent être acceptés ou rejetés sauf ceux de celui qui gise dans cette tombe. C’est-à-dire le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui).

Quant à l’adhésion à un groupe donné, il n’y a aucun doute qu’Allah Très Haut et Son Messager ont vivement recommandé le rassemblement. C’est dans ce sens que ce dernier dit : « La main d’Allah soutient les rassemblements » (rapporté par At-Tirmidhi (n° 2167) et déclaré authentique par al-Albani). Il a dit aussi : « Veuillez à rester ensemble, car le loup ne dévore que les brebis égarés » (rapporté par an-Nassaї, 847 et jugé bon par al-Albani dans Sahihi, an-Nassai). Il a dit encore : « Satan domine facilement une personne isolée et plus difficilement deux personnes restées ensemble » (rapporté par at-Tirmidhi, 2165 et déclaré authentique par al-Albani dans Sahihi at-Tirmidhi). Les hadiths qui abondent dans ce sens sont nombreux.

Nul doute que la coopération entre un musulman et un groupe de ses frères en religion pour bien obéir à Allah et à Son Messager (bénédiction et salut soient sur lui) dans le cadre de la recommandation du bien et de l’interdiction du mal, de la prédication, de la recherche du savoir, de la recommandation réciproque de la vérité et de la patience, nul doute que tout cela est bien institué. Car agir ainsi constitue pour l’homme le moyen de se mettre à l’abri de Satan, comme l’indiquent les hadiths précédents. Une telle conduite entre encore dans le cadre de la parole du Très Haut : «Par le Temps! L' homme est certes, en perdition, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s' enjoignent mutuellement la vérité et s' enjoignent mutuellement l' endurance. » (Coran,103).

En revanche, si l’intention de celui qui veut adhérer à un groupe est de prendre parti pour le groupe de sorte à penser qu’il a le monopole de la vérité et que tous les autres ont tort et qu’il faut le soutenir et nourrir de l’inimitié à l’égard des autres (ce qui est le cas dans beaucoup de groupements contemporains) ; si tel est le cas, c’est une attitude injuste qu’Allah, Son Messager (bénédiction et salut soient sur lui) et les croyants rejettent, une attitude qui ne fait qu’aggraver les dissensions affaiblissantes qui affectent la Umma. Il faut plutôt prendre tous les croyants pour alliés conformément à la parole du Très Haut : «Vous n' avez d' autres alliés qu' Allah, Son messager, et les croyants..» (Coran, 5 : 55) et : «Les croyants ne sont que des frères. » (Coran, 49 : 10) et à la parole du Messager (bénédiction et salut soient sur lui) : « Le musulman est le frère du musulman.. ».

Tous les groupes adhérant aux fondements théologiques reconnus par l’ensemble des membres de la Communauté des Sunnites sont des gardiens de l’Islam. Et aucun groupe n’a le monopole de la vérité et la prédication a besoin des efforts de tous ces gens et de ceux d’autres avec eux.

Le croyant doit s’allier avec tous les croyants et s’entraider avec eux pour obéir à Allah Très Haut, même s’ils étaient loin de lui ; il doit encore s’abstenir de les aider à désobéir à Allah, même s’ils sont proches de lui.

Cheikh Ibn Baz (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a été interrogé à propos de l’appartenance à un groupe islamique et de l’application exclusive du programme d’un groupe déterminé.

Il a répondu en ces termes :

« Tout homme doit s’imposer la vérité qui réside dans les paroles d’Allah et dans celles de Son Messager (bénédiction et salut soient sur lui). On ne doit pas s’imposer exclusivement le programme d’un groupe ; qu’il s’agisse des Frères musulmans, ou des Ansar as-Sunna ou d’autres. Car il suffit de s’imposer la vérité. Si on adhère aux Ansar as-Sunna et les aide à se conformer à la vérité ou adhère aux Frères musulmans pour se conformer avec eux à la vérité sans excès ni laxisme, il n’y a aucun mal à le faire …

Ce qui est interdit c’est de s’imposer exclusivement leurs opinions. Car il faut chercher la vérité où qu’elle puisse se trouver. Si elle se trouve chez les Frères musulmans,on les rejoint. Si elle se trouve du côté des Ansar  as-Sunna ou les rejoint. Si elle se trouve chez d’autres, on les rejoint. C’est ainsi qu’on vise la vérité et  aide les groupes à s’y conformer, sans s’imposer une doctrine exclusive, fut-elle fausse ou erronée. C’est répréhensible et interdit. On peut s’insérer dans un groupe pourvu qu’il se conforme à la vérité et ne persiste pas dans l’erreur.

Voir madjmou fatawa wa maqalat mutanawwia par son éminence l’érudit Cheikh Abd al-Aziz ibn Abd Allah ibn Baz (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) (8/237).

Islam Q&A
Create Comments