Wed 16 Jm2 1435 - 16 April 2014
125091

L'édition du Coran par Outhmane (P.A.a) sur la base d'une seule manière de lire

  Est il vrai que quand Outhmane (P.A.a) a rassemblé le Coran dans un seul volume il en a supprimé des lettres ou substitué des manières de lire à d'autres?

    Louanges à Allah

    Il a été rapporté de façon sûre que le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit :«Certes, ce Coran est révélé selon sept lettres (manières de lire); lisez le comme vous le pouvez». Les ulémas confirmés disent que les lectures reposent sur des termes différents mais ayant des significations proches les unes des autres.

    Quand Outhmane (P.A.a) apprit qu'une divergence surgit au sein des gens à ce sujet, quand Oudhayfa vint lui demander de les rappeler à l'ordre, il consulta les Compagnons présents tels Ali,Talha,Zoubayr et d'autres. Ils le conseillèrent tous de rassembler le Coran sur la base d'une seule manière de lire afin de mettre fin aux divergences. Pour ce faire, il constitua un comité de 4 membres dirigé par Zayd ibn Thabit (P.A.a). Le comité élabora un exemplaire du Coran que le Calife fit distribuer dans les régions pour être adopté par tous de manière à couper court à toute dispute.

    S'agissant des sept ou dix manières de lire, elles existent dans l'exemplaire édité par Outhmane et consistent à ajouter une lettre, ou en supprimer une ou allonger une voyelle ou ajouter un signe; tout cela est pris en compte par l'exemplaire d'Outhmane (P.A.a), l'objectif étant la préservation de la parole d'Allah et l'empêchement d'une divergence préjudiciable parce que susceptible de provoquer des troubles. Allah le Majestueux et Très Haut n'impose pas l'usage de toutes les manières de lire car le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «Lisez  le comme vous le pouvez» Amener les gens à utiliser une seule manière de lire est une bonne action. Outhmane et les autres Compagnons méritent d' être remerciés pour leur facilitation (de la lecture du Coran) et leur éradication de la racine de la divergence »

Madjmou Fatawa Cheikh Abdoul Aziz ibn Baz,9/362.
Create Comments