125690: Comment se comporter avec les membres de sa famille qui célèbrent l'anniversaire de la naissance du Prophète et critiquent le membre qui n'y participent pas


Moi, je ne célèbre pas l'anniversaire de la naissance du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) contrairement aux autres membres de ma famille. Ils disent que je pratique un nouveau islam et que je n'aime pas le Prophète (Bénédiction t salut soient sur lui). Quel conseil me donnez vous?

Louanges à Allah

Premièrement, cher frère, vous avez bien fait en vous abstenant de participer à une célébration qui n'est qu'une innovation répandue au sein des gens. Ne vous souciez pas de celui qui remet en cause votre loyauté à l'égard du Prophète (Bénédiction et salut soit sur lui) et votre observance de l'islam.

Il n' y a jamais eu de messager envoyé par Allah Très-haut qui n'eut vu son peuple se moquer de lui et remettre en cause son esprit et sa foi. C'est dans ce sens que le Très-haut dit: «Ainsi, aucun Messager n'est venu à leurs prédécesseurs sans qu'ils n'aient dit: "C'est un magicien ou un possédé!"» (Coran,51:52).

Vous trouvez dans l'exemple des prophètes d'Allah un modèle (de conduite). Demeurez ferme devant les maux qui vous atteignent et attendez -vous à la récompense de votre Maître.

Deuxièmement, le conseil que nous vous donnons est de n'engager un dialogue avec eux que quand vous avez affaire à des gens raisonnables susceptibles de tirer profit d'un dialogue. Vous pouvez trouver de tels interlocuteurs pour leur faire connaître la vraie nature du Mawlid, son statut et les preuves de sa nullité. Vous leur expliquerez le mérite de rester loyal (au prophète) et le mal qui résulte de l'innovation consistant à célébrer le Mawlid. Si vous trouvez de bons interlocuteurs, voici des éléments qui peuvent vous être utiles dans votre dialogue avec eux et les conseils que vous leur adresserez:

1.Commençons avec eux là où ils ont terminé, à savoir leur affirmation selon laquelle votre islam est nouveau. Disons-leur: quel islam est-il plus ancien , celui de ceux qui célèbrent le Mawlid ou celui de ceux quine le font pas? Nul doute  que la seule réponse acceptable pour un homme raisonnable et honnête est que c'est l'islam de celui qui ne célèbre pas le Mawlid qui est plus ancien.

Les compagnons (P.A.a), leurs successeurs immédiats , les successeurs de leurs successeurs et les générations qui ont suivi jusqu'à l'ère fatimide en Egypte n'ont pas célébré le Mawlid. C'est à partir de cette époque qu'on a commencé à le célébrer ... Qui est le partisan d'un nouveau islam?

2. Voyons qui aime mieux le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui). Est-ce les compagnons (P.A.a) ou ceux venus après eux à travers les  tout derniers siècles? Nul doute que la réponse acceptable pour  tout homme raisonnable et honnête est que les compagnons  nourrissaient  à l'égard du Prophète (Bénédiction et salut soient su lui) l'amour le plus fort. Célébrèrent-ils sa naissance ou s'en abstinrent -ils? Comment ceux qui célèbrent le Mawlid peuvent ils être considérés comme des concurrents des nobles compagnons dans leur amour de leur prophète?

3.Interrogeons-nous sur la signification de l'amour du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui). La signification qu'il peut avoir aux yeux de tout homme raisonnable et honnête réside dans l'application de son enseignement et l'engagement dans sa voie. Si les partisans de la célébration du Mawlid appliquaient son enseignement et suivaient la voie droite, ils se seraient contentés de ce dont les compagnons nourris de l'amour du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) et fidèles à sa voie s'étaient contentés, et ils auraient su que le maintien des traditions des ancêtres pieux nous procure le bien et que leur abandon ne nous fait que du mal.

Al-Qadi Iyadh (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a écrit dans le chapitre: les marques de l'amour du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui): sachez que quand on aime un chose , on préfère se mettre en concordance avec elle. Autrement, on n'est pas sincère dans son amour. On ne fait que le prétendre. Celui qui est sincère dans l'amour du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) c'est celui qui en porte les marques dont la première réside dans le fait de le prendre pour modèle (de conduite), d'appliquer sa Sunna, de se conformer à ses propos et actes, d'exécuter ses ordres, d'éviter ses interdits, d'adopter ses règles de conduite, aussi bien en temps difficiles qu'en temps faciles; aussi bien dans ce qui nous plait que dans ce qui nous déplaît. Ceci s'atteste dans la parole du Très-haut:« Dis: "Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.» (Coran,3:31). Il faut privilégier sa loi, exhorter les gens à la préférer à leurs passions et désirs. C'est dans ce sens qu'Allah Très-haut dit:« Il (appartient également) à ceux qui, avant eux, se sont installés dans le pays et dans la foi, qui aiment ceux qui émigrent vers eux, et ne ressentent dans leurs cœurs aucune envie pour ce que (ces immigrés), ont reçu, et qui (les) préfèrent à eux-mêmes, même s'il y a pénurie chez eux.»  (Coran,59:9).  Il faut chercher l'agrément d'Allah Très-haut dût-on  mécontenter Ses fidèles serviteurs. Celui qui se distingue par un tel comportement prouve la perfection de son amour pour Allah et Son messager. Celui qui s'en écarte en partie prouve l'imperfection de son amour , même s'il n'en est pas complètement privé.» ach-chifaa bi taariifi houqouq al-moustapfa(2/24-25).

4.Voyons si la date de naissance  du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) fut vérifiée. Ensuite, voyons si sa date de décès fut établie avec exactitude. La réponse acceptable pour tout homme raisonnable et honnête est que rien n'a été vérifié à propos de sa date de naissance et que, en revanche, la date du décès du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) est connue avec certitude.

Si nous regardons dans les biographies du Prophète, nous nous rendons compte que leurs auteurs développent des divergences à propos de sa date de naissance et soutiennent les propos que voici:

1. Le lundi 2 Rabii I

2. Le 8 Rabii I

3. Le 10 Rabii 1

4. Le 12 Rabii I

5. Pour Zoubeyr ibn Bakkar, il naquit en Ramadan.

Si la naissance du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui)devait impliquer quoi que ce soit, les compagnons (P.A.a) l'aurait interrogé à ce sujet et il les aurait informés. Or rien de cela ne se passa.

Quant à son décès, tout le monde est d'accord qu'il eut lieu le12 Rabii 1 de l'an XI de l'Hégire. Voyons à partir de quand les innovateurs commenceront leurs célébrations. Ils célèbrent sa date de décès et non sa date de naissance! C'est une tradition innovée et perpétuée par les Ubaydites batinides  qui s'appelèrent faussement Fatimides du nom de Fatima (P.A.a).. On la reçut de ceux-là avec une extrême naïveté.

En effet, les initiateurs étaient des athées qui se réjouissaient de la commémoration du décès de notre prophète, Muhammad (Bénédiction et salut soient sur lui).Ce qui les poussa à inventer cette occasion. Ils se mirent à organiser des célébrations pour exprimer leur joie et firent croire aux simples d'esprit parmi les musulmans que ceux qui participent avec eux à la célébration de ces occasions ne faisaient qu'exprimer leur amour du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui). C'est ainsi qu'ils réussirent dans leurs stratagèmes pernicieux comme ils réussirent à faire passer leur altération du sens de l'amour  du Prophète car ils le réduisirent à la simple récitation de poèmes dédiés au Mawlid, à la distribution de bouillies à base de blé, et de friandises avant d'y ajouter  des cercles de danses agrémentés par la mixité entre hommes et femmes, accompagnée de la musique, d'exhibitionnisme, et de débauche sans parler des implorations innovées, de paroles entachées de polythéisme prononcées au cours de séances et de cercles.

On a déjà largement expliqué le caractère condamnable de cette innovation dans  notre site à travers les réponses données à la question n°10070 et à la question n° 13810 et à la question n° 70317. Que l'on s'y réfère. Voir le livre du Cheikh Salih al-Fawzan écrit pour réfuter  cette innovation sous ce lien (le statut de la célébration de la naissance du Prophète)

Troisièmement, frère auteur de la question! Demeurez ferme dans votre fidélité à l'égard de Muhammad (Bénédiction et salut soient sur lui). Ne vous laissez pas impressionner par l'importance du nombre de ceux qui s'opposent à vous. Nous vous recommandons la recherche du savoir et le désir d'être utile aux autres. Ne faites pas de ces actes des causes d'une division devant vous opposer à eux (durablement). Ils suivent l'avis d'autres (ulémas) qui autorisent ces célébrations, voire les recommandent!

Désapprouvez leur conduite doucement tout en tenant à traiter avec eux à travers de belles paroles, de bons actes et de belles mœurs. Montrez-leur les effets de votre conduite et de votre manière de  pratiquer le culte. Nous demandons à Allah de vous assister.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments