Thu 17 Jm2 1435 - 17 April 2014
12918

Les différents traitements de la magie

Comment traiter celui qui est ensorcelé de manière à le détourner de quelqu’un ou de l’attirer vers un autre ou de l’influencer magiquement ? Comment le croyant pourrait-il se mettre à l’abri de ces opérations ? Existe-il des invocations et des prières tirées du Coran et de la Sunna à utiliser à cet effet ?

Louange à Allah

Il y a différentes sorts de traitement :

Premièrement, il faut examiner l’opération menée par le magicien. Si l’on sait, par exemple, qu’il a déposé des chevaux quelque part ou les a accrochés à un peigne ou un autre support, si on découvre l’endroit où cela est caché, on le détruit. Ceci en annule l’effet.

Deuxièmement, si le magicien est identifié, on doit l’obliger à annuler son opération et lui dire : »ou bien tu annules ce que tu as fait ou bien ou va te trancher le cou ». Quand il aura annulé l’effet de son opération, l’autorité compétente se chargera de son exécution. En effet, le magicien est passible de la peine capitale et on ne lui accorde pas la possibilité de se repentir selon l’opinion la plus juste et conformément à la pratique d’Omar ibn al-Khattab (P.A.a). En plus, il a été rapporté que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « La peine à appliquer au magicien consiste en un coup d’épée ». Quand Hafsa, la mère des croyants, (P.A.a) apprit que son esclave pratiquait la magie, elle le fit tuer.

Troisièmement, la récitation (du Coran) qui a un effet très important dans l’éradication des effets de la magie. Elle consiste à réciter sur l’envoûté ou dans un récipient le verset du Trône, les versets relatifs à la magie dans les sourates 7,10 et  20 en plus des sourates 109, 112, 113 et 114. Il faut en outre demander (à Allah) la guérison et le salut (pour le malade) et utiliser à cet effet cette invocation rapportée du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) par une voie sûre : «   « Allahoumma rabba an-naas. Adh hib al-bas washfi anta ash-shaafi la-a shifa’a lla shifaa uka, shifaa un laa yughaadirou suqman ». =  Mon Seigneur ! Maître des gens, efface le mal, guéris car Tu es celui qui guérit ; point de guérison en dehors de la tienne car elle ne laisse subsister aucun mal » et cette autre de Gabriel  « « Bismi Allahi arqiika min kulli shayin yu’dhika wa min sharri kulli nafsin aw aynin hassidin. Allah yashfiika » bismi allahi arquika = « Au nom d’Allah, je cherche à te débarrasser de tout ce qui te fait mal, de toute mauvaise âme, de tout œil jaloux. Allah te guérira. C’est au nom d’Allah que je cherche à te guérir ».

 Ensuite, on répète la récitation des sourates 112, 113 et 114 trois fois. Cette récitation doit être faite sur de l’eau, et la victime doit en boire et se laver avec le reste une fois ou plus selon le besoin. Ceci est de nature à la guérir avec la permission d’Allah, le Très Haut selon ce que Cheikh Abd Rahman ibn Hassan (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a rapporté dans Fateh al-Madjib (chapitre sur l’enchantement) d’après certains ulémas.

Quatrièmement, cueillir et moudre sept feuilles du jujubier vert et les tremper dans de l’eau et réciter sur celle-ci les versets, (sourates et les invocations susmentionnées. Ensuite le malade boit de l’eau et se lave avec. Cela est efficace dans le traitement du cas d’un homme rendu sexuellement impuissant. Les sept feuilles du jujubier vert doivent être trempées dans de l’eau. et puis on récite là-dessus ce qui a été dit puis on en boit et se lave avec. Cela sera utile avec la permission d’Allah le Puissant et Majestueux.

Les versets à réciter sur de l’eau contenant des feuilles de jujubier pour traiter un ensorcelé ou un homme rendu sexuellement impuissant sont les suivants :

1/ Récitation de la Fatiha

2/ Récitation du verset du Trône : «Allah! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même "Al-Qayyoûm". Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. À Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n' embrassent que ce qu' Il veut. Son Trône "Koursî", déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand. » (Coran, 2 : 255)

3/ Récitation de ces versets : «"Si tu es venu avec un miracle, dit (Pharaon), apporte- le donc, si tu es du nombre des véridiques." - Il jeta son bâton et voilà que c' était un serpent évident. - Et il sortit sa main et voilà qu' elle était blanche (éclatante), pour ceux qui regardaient. - Les notables du peuple de Pharaon dirent: "Voilà, certes, un magicien chevronné. - Il veut vous expulser de votre pays." - "Alors, que commandez- vous?" - Ils dirent: "Fais- le attendre, lui et son frère, et envoie des rassembleurs dans les villes, - qui t' amèneront tout magicien averti. - Et les magiciens vinrent à Pharaon en disant: "Y aura- t- il vraiment une récompense pour nous, si nous sommes les vainqueurs?" - Il dit: "Oui, et vous serez certainement du nombre de mes rapprochés". - Ils dirent: "Ô Moïse, ou bien tu jetteras (le premier), ou bien nous serons les premiers à jeter". - "Jetez" dit- il. Puis lorsqu' ils eurent jeté, ils ensorcelèrent les yeux des gens et les épouvantèrent, et vinrent avec une puissante magie. - Et Nous révélâmes à Moïse: "Jette ton bâton". Et voilà que celui-ci se mit à engloutir ce qu' ils avaient fabriqué. - Ainsi la vérité se manifesta et ce qu' ils firent fût vain. - Ainsi ils furent battus et se trouvèrent humiliés. - Et les magiciens se jetèrent prosternés. - Ils dirent: "Nous croyons au Seigneur de l' Univers,  au Seigneur de Moïse et d' Aaron." » Coran, 7 : 106-122)

4/ Récitation de ces versets : «Et Pharaon dit: "Amenez- moi tout magicien savant! - Puis, lorsque vinrent les magiciens, Moïse leur dit: "Jetez ce que vous avez à jeter". - Lorsqu' ils jetèrent, Moïse dit: "Ce que vous avez produit est magie! Allah l' annulera. Car Allah ne fait pas prospérer ce que font les fauteurs de désordre. - Et par Ses paroles, Allah fera triompher la Vérité, quelque répulsion qu' en aient les criminels". " » Coran, 10 : 79-82)

5/ Récitation de ces versets : «- Ils dirent: "Ô Moïse, ou tu jettes, (le premier ton bâton) ou que nous soyons les premiers à jeter?" - Il dit: "Jetez plutôt". Et voilà que leurs cordes et leurs bâtons lui parurent ramper par l' effet de leur magie. - Moïse ressentit quelque peur en lui-même. - Nous lui dîmes: "N' aie pas peur, c' est toi qui auras le dessus. - Jette ce qu' il y a dans ta main droite; cela dévorera ce qu' ils ont fabriqué. Ce qu' ils ont fabriqué n' est qu' une ruse de magicien; et le magicien ne réussit pas, où qu' il soit". »     Coran, 20 : 65-69)

6/ Récitation de la sourate 109

7/ Récitation des sourates 112, 113 et 114 trois fois

8/ Récitation des invocations religieuses comme : « Allahoumma rabba an-naas. Adh hib al-bas washfi anta ash-shaafi la-a shifa’a lla shifaa uka, shifaa un laa yughaadirou suqman ». =  Mon Seigneur ! Maître des gens, efface le mal, guéris car Tu es celui qui guérit ; point de guérison en dehors de la tienne car elle ne laisse subsister aucun mal » trois fois. C’est bien. Si on y ajoute : «   Bismi Allahi arqiika min kulli shayin yu’dhika wa min sharri kulli nafsin aw aynin hassidin. Allah yashfiika » bismi allahi arquika = « Au nom d’Allah, je cherche à te débarrasser de tout ce qui te fait mal, de toute mauvaise âme, de tout œil jaloux. Allah te guérira. C’est au nom d’Allah que je cherche à te guérir » trois fois, c’est encore bien. Si on récite ce qui vient d’être indiqué sur la victime en souffrant légèrement sur sa tête ou sa poitrine, cela constitue une des causes de la guérison, s’il plaît à Allah, comme il a été dit plus haut.

Voir l’ouvrage intitulé : Madjmou’atou Fatawa wa maqalat mutanawwia par Cheikh Ibn Baz ,vol. 8, p. 144.
Create Comments