Fri 25 Jm2 1435 - 25 April 2014
132214

Son mari ne veut pas envoyer ses enfants aux écoles à cause de leur détérioration

Est il vrai que celui qui a l'habitude d'étudier dans des écoles islamiques sans avoir fréquenté des écoles non islamiques ne pourra pas communiquer avec son environnement constitué en majorité par des non musulmans et qu'il grandira timide et ne pourra pas réussir ni dans sa vie scientifique ni dans sa vie pratique? Qu'en pensez vous?

Louanges à Allah

Premièrement, les enfants constituent l'un de très importants bienfaits dont Allah gratifient ses fidèles serviteurs. C'est un dépôt à propos duquel le fidèle serviteur sera interrogé le jour de la Résurrection. Cela est dit dans un hadith d'Ibn Omar (P.A.a) selon lequel il a entendu le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) dire: « Vous êtes tous responsables et chacun sera interrogé sur sa responsabilité; l'imam est un berger et sera interrogé sur ceux qu'il avait en charge de diriger. L'homme est un berger dans sa famille et sera interrogé en conséquence. La femme l'est encore et elle sera interrogé sur la gestion de son ménage.» (Rapporté par al-Boukhari,853, et par Mouslim,1829).

Le père doit protéger ses enfants contre tout ce qui est répréhensible, matériellement ou moralement. Il doit commencer par protéger leur foi et leur moralité.

Deuxièmement, en principe, on doit comparer entre les bons effets et les mauvais effets, les aspects positifs et les aspects négatifs de la chose puis on préfère le meilleur. Nul doute que les écoles ont des aspects négatifs et des aspects positifs. Elles ont des effets positifs et des effets négatifs sur l'éducation des enfants et leur croissance. Bon nombre de parents se plaignent des aspects négatifs. C'est une réalité que la plupart des familles pratiquantes vivent. Cependant le musulman peut se débarrasser de ses aspects grâce à plusieurs choses:

A.               Sollicite l'assistance d'Allah le Très Haut et Transcendant par des invocations faites dans l'humilité. L'invocation constitue une importante arme dans la préservation des enfants. Allah Très Haut a cité parmi les invocations prononcées par les pieux celle-ci: «Seigneur, donne-nous, en nos épouses et nos descendants, la joie des yeux, et fais de nous un guide pour les pieux» (Coran,25:74). Il faut aussi expliquer que la droiture des père et mère a une grande incidence sur la droiture des enfants comme le dit le Très Haut: «Et quant au mur, il appartenait à deux garçons orphelins de la ville, et il y avait dessous un trésor à eux; et leur père était un homme vertueux. Ton Seigneur a donc voulu que tous deux atteignent leur maturité et qu'ils extraient, [eux-mêmes] leur trésor, par une miséricorde de ton Seigneur» (Coran,18:82).

Ibn Radjab (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: «Allah protège la progéniture de quelqu'un après sa mort grâce à sa droiture. C'est dans ce sens que le Très Haut dit: « leur père était pieux.» C'est –à-dire qu'ils devaient leur droiture à la piété de leur père. Djami' al-uloum wal-hikam,p.186.

B.                Les père et mère ont un rôle à jouer dans l'éducation des enfants et ne pas se décharger sur l'école. Le père doit accompagner ses enfants à la mosquée et les envoyer assister aux cercles de mémorisation du Coran, d'enseignement du savoir religieux, et leur inculquer l'amour de la religion. Il doit en être de même pour la mère envers ses filles à la maison.

C.               Il faut surveiller strictement les enfants et les suivre en permanence auprès des enseignants et des élèves tout en leur prodiguant des conseils très doucement et en alternant entre la carotte et le bâton.

D.               Remplacer les écoles gouvernementales par les écoles islamiques qui s'intéressent à l'éducation religieuse des enfants. Il faut en cela préférer les meilleures écoles. Dieu merci. Elles sont nombreuses dans la plupart des pays. Si le père ne peut pas payer les frais de scolarité, il doit chercher la meilleure parmi les écoles publiques en interrogeant les autres et en les consultant.

E.                Veiller à ce que les père et mère jouent un rôle dans le choix des bons compagnons à l'école et dans le quartier en veillant à ce qu'ils soient, par exemple , de ceux qui fréquentent la mosquée ou ceux qui fréquent l'enseignement coranique ou des parents dignes de confiance.

F.                Les père et mère doivent veiller à ce qu'il n' y ait pas un gap entre eux et leurs enfants et faire en sorte que quand un problème survient , les enfants s'empressent à le leur exposer. Ceci est connu par expérience.

Le plus important est que la plus grande responsabilité est celle qui concerne les enfants. Ibn al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: «Quiconque néglige l'instruction de ses enfants et se décharge d'eux, leur aura fait le plus grand mal. La plupart des enfants ont échoué à cause de la négligence de leurs pères qui ne leur ont pas appris les pratiques obligatoires et recommandées de leur religion et partant les ont égaré tous jeunes." Touhfat al-Mawdoud,P.229.

Ensuite , nous lui expliquons que si on était contraint de faire sortir ses enfants de l'école publique, il faut leur trouver une alternative appropriée afin qu'ils ne soient pas complètement abandonnés. Nous avons trouvé que certains qui ont boycotté les écoles (publiques ) par scrupule ont fini par perdre leurs enfants parce que livrés à la télévision, à la rue et sombrés dans l'ignorance et les jeux. De tels parents n'ont rien réalisé. Bien au contraire, ils ont commis le péché de porter atteinte à leurs enfants. C'est pourquoi on donne aux pères le conseil de ne pas empêcher leurs enfants de s'inscrire dans les écoles publiques. Mais il faut qu'ils s'efforcent dans la mesure du possible à en traiter les conséquences négatives.

Le conseil que nous donnons à la sieur est de solliciter l'assistance d'Allah et de se refugier auprès de Lui, de dialoguer avec son mari, de discuter avec lui doucement et avec des arguments clairs et en se faisant aider par des gens raisonnables issus de sa famille à elle ou de celle du mari. Allah est celui dont on espère qu'il nous protège et vous protège et protège notre progéniture contre tout mal.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments