Sat 19 Jm2 1435 - 19 April 2014
1365

Parfum et alcool

Quelle est la disposition relative à l’utilisation du parfum contenant de la cologne ou de l’alcool ?

Louange à Allah !

Nous devons distinguer les parfums contenant de la cologne ou de l’alcool en disant que : si la quantité d’alcool est peu, il n’y a aucun mal.On peut l’utiliser sans avoir aucune crainte. Par exemple, si le taux d’alcool est de 5% ou moins, ceci n’a pas d’effets. Mais, si le taux est élevé, il peut y avoir des effets. Il est recommandé de ne pas l’utiliser sans motif, comme par exemple, pansement des plaies et autres.

Il ne faut pas l’utiliser s’il n’y a pas un besoin majeur pour son utilisation. On ne dit pas qu’il est prohibé, pour la simple raison que c’est une grande quantité qui donne l’ivresse. Sans doute, tout ce qui donne l’ivresse est interdit à boire par les textes et par le consensus des ulémas.

Mais est-il autorisé f’en faire un autre usage ?

Ceci est l’objet de réflexions, mais il faut prendre des précautions pour ne pas l’utiliser. J’ai dit que ceci fait l’objet de réflexions, parce qu’Allah le Très Haut a dit :  «Ô les croyants! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu' une abomination, œuvre du Diable. ةÉcartez- vous en, afin que vous réussissiez. Le Diable ne veut que jeter parmi vous, à travers le vin et le jeu de hasard, l' inimitié et la haine, et vous détourner d' invoquer Allah et de la Salâ. Allez- vous donc y mettre fin? »  (Coran,5 :90-91). Si nous prenons le sens général de « Écartez-vous en » , nous disons que   l’alcool doit être évité à tout moment, soit pour le  boire, soit pour l’utiliser comme crème ou  autres choses.

Si nous regardons la raison : « Le Diable ne veut que jeter parmi vous, à travers le vin et le jeu de hasard, l' inimitié et la haine, et vous détourner d' invoquer Allah et de la Salâ. Allez- vous donc y mettre fin? » (Coran,5 : 91) ,  nous disons que  l’interdiction porte sur la consommation parce qu’une simple crème, ou autre chose, ne conduit pas à l’ivresse.

En conclusion, nous dirons que : si le taux de l’alcool est peu, il n’y a pas de doute ou de crainte. Par contre, si le taux est élevé, on l’évite  sauf en cas de besoin, comme  par exemple le besoin de panser une plaie et tout ce qui est semblable.

Voir La rencontre de la porte  ouverte par Ibn Outhaymine ,240.
Create Comments