Thu 17 Jm2 1435 - 17 April 2014
138009

Qu'elle est l'intention qui doit accompagner l'ultime salut de la prière?

Quand nous disons as salamou alykoum wa rahmatoullah (paix et miséricorde divine soient sur vous)au sortir de notre prière, à qui nous adressons nous? Parlons nous aux anges postés à notre gauche et à notre droite ou aux gens qui se trouvent aux deux cotés?

Réponse

Louanges à Allah

Ce salut est l'un des piliers de la prière sans lesquels elle ne saurait exister et on ne pourrait la clôturer valablement. Ceci s'atteste dans un hadith rapporté par Abou Daoud (n°61) et par at.-Tirmidhi (n°3) d'après Ali (P.A.a) selon lequel le Messager d'Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «La propreté rituelle constitue la clé de la prière, le takbir (Allahou akbar) en marque l'ouverture solennelle et le taslim (salut final) y met fin.» (hadith jugé authentique par al-Albani dans les Suanan d'Abou Daoud. Un groupe d'ulémas dont les imam Malik, Chafii et Ahmad se sont prononcé dans ce sens.»

An-Nawawi (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: «Selon notre doctrine, ce salut est obligatoire, c'est l'un des piliers de la prière sans lequel elle serait incorrecte. C'est ce que dit le plus grand nombre des ulémas issus des compagnons, de leurs successeurs et de ceux venus après eux.» Al-Madjmou',3/462).

En prononçant le salut final, le prieur nourrit l'intention de mettre fin à sa prière, de saluer l'imam, de saluer ceux qui se trouvent à sa droite , à sa gauche et aux anges gardiens.

An-Nawawi (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: «en prononçant le salut la première fois, l'imam entend marquer la fin de la prière et saluer celui qui se trouve à sa droite et les anges gardiens. En prononçant la même formule une deuxième fois, il entend saluer ceux qui se trouvent à sa gauche et les anges gardiens. Quant à celui qui prie derrière un imam, il prononce le premier salut pour sortir de la prière et saluer l'imam, les anges gardiens et les autres prieurs se trouvant près de lui dans le même rang, derrière lui ou devant. En prononçant le salut une deuxième fois, il entend salut les anges gardiens et ceux qui prient à ses côtés. Si l'imam se trouve devant lui, il peut nourrir l'intention de le saluer dans l'un quelconque des deux saluts. Quand celui qui prie tout seul prononce le salut, il nourrit l'intention de mettre fin à sa prière et de saluer les anges gardiens . En le prononçant une deuxième fois, il entend saluer les anges gardiens. La référence en tout cela consiste dans un hadith rapporté par Samoura (P.A.a) dans lequel il dit: «le Messager d'Allah (bénédiction et salut soient sur lui) nous a donné l'ordre de nous saluer et de l'échanger entre nous.»

Si, en prononçant le saluer, on ne nourrit que l'intention de mettre fin à la prière, cela suffit car le fait de saluer les gens présents est une sunna (facultative). Extrait d'al-Madjmou',3/456.

Mouslim a rapporté d'après Djabir ibn Samourah (P.A.a) ceci: « chaque fois que nous finissions notre prière derrière le Messager d'Allah (bénédiction et salut soient sur lui) nous disions : as salamou alykoum wa rahmatoullah as salamou alykoum wa rahmatoullah en pointant nos mains alternativement vers les deux côtés (droite et gauche). Le Messager d'Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dit: pourquoi remuer vous vos mains comme les queues de chevaux excités? Il suffit de se mettre les mains sur les cuisses et de saluer son frère qui est à gauche et celui qui est à droite.»

An-Nawawi (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit:les propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui): «puis il salue son frère qui est à sa droite et celui qui est à sa gauche…« par frères , il entend ceux qui sont présents à droite et à gauche.»

Ibn Qoudamah (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: «en prononçant le salut, on entend mettre fin à la prière. Si on y ajoute l'intention de répondre au salut des deux anges gardiens et à celui des gens qui sont derrière si on est imam ou à celui de l'imam et ceux qui sont avec lui, si on prie derrière un imam, il n'y a aucun inconvénient en tout cela selon la précision donnée par Ahmad. Plus loin , il poursuit: on prononce le salut en fin de prière avec l'intention de répondre à l'imam.» Extrait d'al-Moughni,1/326-327.

Cheikh Ibn Outhaymine (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: « si on demande: qui salue-t-on? La réponse est que si le prieur est avec un groupe, ce sont eux qu'il salue. S'il est tout seul, ce sont les anges postés à sa droite et à sa gauche qu'il salue en disant : as salamou alykoum wa rahmatoullah.» Extrait de ach-charh al-mouti',3/208.

En somme, le prieur prononce l'ultime salut de sa prière dans une triple intention:

-         Mettre fin à sa prière;

-         Saluer les anges gardiens;

-         Saluer ses frères qui prient avec lui.

Quand il prie tout seul, il nourrit l'intention de mettre fin à sa prière et de saluer les anges gardiens.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments