Wed 23 Jm2 1435 - 23 April 2014
139759

Qu'en est il de la souscription d'une assurance pour couvrir l'impôt sur la succession

Dans certains pays, quand quelqu'un meurt, ses héritiers paient un impôt sur sa succession. Par exemple, si le défunt laisse 400000 livres, le Gouvernement en prélève 40 000 au nom de l'impôt sur la succession. Par conséquent, la succession ne sera pas répartie selon la loi islamique. La question est: est il permis de souscrire une assurance pour couvrir cet impôt, l'utilité de l'assurance étant de payer ledit impôt au Gouvernement?

Louanges à Allah

Nul doute que le prélèvement d'un impôt sur une succession ou d'autres biens est une pratique interdite. C'est clairement injuste et constitue une spoliation des biens. Nous avons déjà expliqué l'interdiction de prélever des impôts dans le cadre de la réponse donnée à la question n° 39461.

Cependant, cette injustice qui vous a frappé ne vous autorise pas à tomber dans une autre injustice consistant à souscrire un contrat d'assurance avec tout ce qu'il comporte en termes de risques , d'usure et de jeu de hasard, comme nous l'avons expliqué dans le cadre de la réponse donnée à la question n° 8889. Dans le cadre de la réponse donnée à la question n° 89805, nous avons mentionné la fatwa de Cheikh Abdoul Aziz ibn Baz (Puisse Allah lui accorder sa miséricorde) selon laquelle il n'est pas permis d'engager une opération usurière pour utiliser les intérêts qu'elle génère afin de payer des impôts.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments