14070: On lui demande de mener une recherche sur l’Islam et son impact sur l’Europe


Discute l’avènement de l’Islam et sa propagation en étudiant la vie de Muhammad (bénédiction et salut soient sur lui), sa pensée religieuse et l’histoire du siècle qui a suivi sa mort. Explique en détail les idées religieuses de Muhammad en les classant sous trois rubriques : comment ces idées se sont reflétées dans la vie de Muhammad, dans ses croyances, dans son environnement et dans la société du 7e siècle en général. Et puis explique quant et comment l’Islam se propagea à partir de la péninsule arabique et atteignit l’Europe. Clarifie l’impact de l’Islam sur les chrétiens occidentaux, en pays arabes et dans les régions voisines. ..

Louange à Allah

Premièrement, notre Prophète Muhammad (bénédiction et salut soient sur lui) n’a pas apporté des idées personnelles, il n’a fait que transmettre une révélation venue d’Allah, une révélation qu’Allah lui a faite.

Deuxièmement, s’agissant de la vie du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui), celui-ci a la meilleure généalogie connue sur terre. Elle constitue la plus haute noblesse. Ses ennemis en témoignent. Ce fut le cas d’Abou Soufyan devant le roi byzantin. Son peuple est le plus noble des peuples, sa tribu la plus distinguée et son clan le meilleur. Il est Muhammad fils d’Abd Allah fils d’Abd al-Mouttalib fils de Hashim fils d’Abd al-Manaf fils de Qussay fils de Kilab fils de Mourra fils de Kaab fils de Louay fis de Ghalib fis de Fihr fils de Malick fils de Kinana fils de Khouzayma fils de Moudrika fils d’Elias fils de Moudhar fils de Nizan fils de Maad fis d’Adnan fils d’Ismaïl fils d’Ibrahim (PSL).

Allah l’investit de la prophétie à l’âge de 40 ans, âge de perfection. Le signe précurseur de la prophétie du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) consista dans le rêve. Tout rêve qu’il faisait se concrétisait aussi clairement que le matin. Ce phénomène dura 6 mois et la prophétie s’étala sur 23 années. Le rêve en question constitue une des 46 éléments constitutifs de la prophétie.

Allah l’honora par la prophétie lorsque l’ange s’adressa à lui dans la grotte où il aimait à se réfugier. La première révélation qui lui y fut faite est celle-ci : «Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé, » (Coran, 96 : 1).

Sa mission évolua à travers trois phases. La première est marquée par la prophétie, la deuxième par l’avertissement lancé envers ses plus proches, la troisième par l’avertissement lancé à l’endroit de son peuple (quraych), la quatrième par l’avertissement lancé à l’endroit des arabes en général et la cinquième par l’avertissement adressé à tous les humains et djinn qui auront reçu son appel jusqu’à la fin des temps.

Il se mit pendant 3 ans à appeler à Allah clandestinement. Et puis ceci lui fut révélé :  «Expose donc clairement ce qu' on t' a commandé et détourne- toi des associateurs. » (Coran, 15 : 94). Voir Zad al-Ma’ad d’Ibn al-Qayyim, 1/71 et suivantes. C’est dans cette source que nous avons puisé les éléments susmentionnés.

Troisièmement, s’agissant du contenu de l’appel du notre Prophète (bénédiction et salut soient sur lui), il suffit d’en citer ce qui a été dit par Abou Soufyan, quand, encore mécréant, il répondit à Hercule, le souverain byzantin qui l’avait interrogé sur le fond du message de Muhammad : « Il nous a donné l’ordre d’adorer Allah seul sans rien Lui associer et nous a interdit d’adorer les divinités de nos ancêtres et nous a enseigné l’observance de la prière, l’acquittement de l’aumône, la chasteté, la fidélité à l’engagement et la restitution des dépôts.

Hercule commenta les propos d’Abou Soufyan en ces termes : « C’est la description du Prophète. Je m’attendais à son avènement, mais je ne croyais pas qu’il serait issu de vous. Si ce que tu as dit est vrai, il s’en faut de peu pour que ses possessions s’étendent jusqu’à ici. Si je le pouvais je le rejoindrais à n’importe quel prix et si je me retrouvais à ses côtés je lui laverais les pieds ». (rapporté par Al-Boukhari, 2782 et par Mouslim, 1773).

Quatrièmement, après la mort du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui), Abou Bakr lui succéda et les grandes réalisations de son mandat furent l’exécution de la mission confiée à l’armée commandée par Ussama, la guerre livrée aux apostasiés, et ceux ayant refusé le paiement de la zakate, à Moussaylima, et la compilation du Coran.

Succéda à Abou Bakr Omar ibn al-Khattab, l’un des pionniers, l’un de ceux auxquels l’accès au paradis fut garantie dès leur vivant, l’un des califes bien guidés, l’un des gendres du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) l’un des grands savants parmi les Compagnons et l’un des grands ascètes.

Il eut beaucoup de conquêtes parmi lesquelles Damas, Jordanie, Iraq, Jérusalem et l’Egypte. C’est lui qui, après avoir consulté Ali, fixa le calendrier musulman à partir de l’Hégire. Il subit le martyr à la fin de l’an 23 quand il fut assassiné par le mécréant mage, Abou Loulou’a.

Lui succéda Outhman ibn Affan, l’un des dix personnes auxquelles l’accès au paradis fut garantis dès leur vivant. D’une vieille conversion à l’Islam, il fut parmi le premier groupe appelé par Abou Bakr à embrasser l’Islam. Il effectua deux émigrations ; la première vers l’Abyssinie et la seconde vers Médine. Il épousa Roqayya, la fille du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui). Quand elle mourut, il prit sa sœur Um Kalthoum  pour épouse. Son califat dura 12 ans et il subit le martyr à l’âge de plus de 80 ans en l’an 35 de l’Hégire ;

Lui succéda Ali ibn Abi Talib, l’un des dix personnes auxquelles l’accès au paradis fut garanti dès leur vivant, le frère du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) grâce à la fraternisation (religieuse), le gendre du Prophète parce qu’époux de sa fille Fatima, la plus distinguée des femmes (P.A.a), l’un des pionniers de l’Islam, l’un des ulémas dévots, l’un des célèbres braves, l’un des ascètes renommés, l’un des orateurs bien connus et l’un de ceux qui ont compilé le Coran et l’ont exposé au Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui).

Cinquièmement, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) vécut à la lumière du Coran. Mieux, il vécut le Coran, d’après l’expression de la mère des croyants, Aïcha (P.A.a). Son caractère qui l’avait distingué avant l’Islam se maintint dans l’Islam. Mais Allah perfectionna son caractère et l’embellit. Au début de la révélation, Khadidja, parlant de lui, décrit son caractère en ces termes : « Non ! Allah ne te déshonorera jamais ; tu entretiens les liens de parenté, aides le faible et impuissants, assistes le pauvre, donnes de l’hospitalité à l’hôte et apportes ton concours en cas de sinistres » (rapporté par al-Boukhari, 4 et par Mouslim, 160).

Ses compagnons comme ses ennemis ont dit dans sa description qu’il se distingue par sa générosité, par son courage, par sa clémence, par ses belles paroles, par l’intensité de ses activités cultuelles, par sa véracité et son honnêteté. Cela se résume dans la parole du Très Haut : «Et tu es certes, d' une moralité imminente. » (Coran, 68 : 4).

Sa noblesse de caractère eut une grande influence (sur son action). Elle fut même à l’origine de la conversion à l’Islam de certains idolâtres.

Abou Hourayra a dit : « Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) envoya des cavaliers à Nadjd et ils ramenèrent un homme issu des Bani Hanifa du nom de Thoumama ibn Athal et l’attachèrent contre un pilier de la mosquée. Quand le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) sortit, il dit : « Relâchez Thoumama ! » Celui-ci se dirigea vers des dattiers situés près de la mosquée, se lava, revint à la mosquée et déclara : « J’atteste qu’il n’y a de dieu qu’Allah et que Muhammad est son Messager » (rapporté par al-Boukhari, 4114) et par Mouslim, 1764).

Sixièmement, s’agissant de la pénétration de l’Islam en Europe, il s’y répandit par plusieurs voies :

1/ Le souci des musulmans de transmettre la vérité à tous les humains. Ceci les conduisit à conquérir l’Andalousie sous la direction de Tariq ibn Ziad en l’an 92/711 et les conquêtes se poursuivirent en Europe occidentale et atteignirent le sud-est de la France en l’an 114 de l’Hégire.

2/ Des gens en provenance de l’Afrique du Nord, d’Asie du Sud qui étaient à la recherche de travail.

3/ Le recrutement par les occidentaux des ressortissants de certains pays comme ce fut le cas des Allemands avec les Turcs.

4/ L’action de prédicateurs musulmans résident dans les pays.

5/ L’influence de l’empire ottoman en Europe.

6/ La conversion d’européens à l’Islam et leur engagement dans la prédication islamique.

7/ Les échanges commerciaux entre les musulmans et l’Europe

8/ La conversion d’européens à l’Islam

9/ le changement de mode de pensée occidental

10/ Le rejet des fausses croyances véhiculées par l’Eglise bien que contraires à la science expérimentale fondée et développée par les musulmans.

11/ La participation des communautés musulmanes au développement des recherches, des inventions et des entreprises européennes à travers l’action de musulmans diplômés et compétents. A quoi s’ajoute l’augmentation des communautés musulmanes en Europe et ce qui en résulte comme la construction de mosquées, d’écoles et de centres etc.

leur influence se développa au point de susciter la crainte des ennemis de l’Islam comme les Juifs. C’est pourquoi le journal israélien Aarits dit dans une édition parue vers la fin du mois de juillet de l’an 2001 : « Comme c’est le cas en Europe de l’Ouest, l’augmentation considérable du nombre des musulmans aux USA a entraîné le développement de leur influence [   ]. Il est vrai que l’ accroissement de l’action politique en particulier celle des étudiants arabes – qui se révèlent parmi les arabes les plus actifs sur le terrain politique – et la régression du nombre des juifs à cause de leur recours aux mariages mixtes et leur fusion dans la société américaine, tout cela pèsera à l’avenir sur la balance des forces qui se disputent l’influence à Washington. Ceci apparaît concrètement à travers les activités des groupes de pression arabes au Congres.

Pour davantage d’informations, utilisez cette liaison :

http. // www. Albayan-mag.com/ detail.asp?In NewsItem ID = 47240.

1/ la croissance du nombre des musulmans en Europe.

Il y a dix ans, le nombre des musulmans était d’environ 12 millions.

2/ la propagation des mosquées, écoles et centres islamiques

3/ la propagation de l’usage du voile et de la tenue musulmane dans les capitales européennes.

4/ l’organisation de foires et de colloques islamiques et la création de sociétés qui s’occupent de l’abattage islamique des animaux et de l’enterrement des morts selon la méthode islamique entre d’autres nombreuses (activités).

Allah est celui qui (nous) guide et (nous) assiste.

Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments