141077: Qu'entend on par les troubles pendant lesquels celui qui reste assis l'emportera sur celui qui restera debout?


Laissez nous comprendre ce qu'on entend par ce hadith d'Abou Hourayra (P.A.a) qu'il reçut du Prophète (Bénédiction et Salut soient sur lui) et qui concerne des troubles nombreux que nous verrons et au cours desquels celui qui restera assis aura un meilleur sort que celui restera debout et ce dernier aura un meilleur sort que celui qui marchera?

 Louanges à Allah

Premièrement, le hadith en question est celui rapporté par Abou Hpurayra (P.A.a) selon lequel le Prophète (Bénédiction et Salut soient sur lui) a dit :  «Il y aura des troubles au cours desquels celui qui restera assis sera meilleur que celui restera debout et ce dernier sera meilleur que celui qui marchera et ce dernier sera meilleur que celui qui marchera au pas soutenu. Celui qui ira à leur recherche sera détruit par eux. Que celui qui trouve un lieu sûr s'y refugie.» (Rapporté par al-Boukhari,3601 et par Mouslim,2886. )

Deuxièmement, al-Hafidh ibn Hadjar (Puisse  Allah lui accorder Sa miséricorde) dit dans son explication du sens du hadith:

Ses propos: man tasharrafa signifie: s'enquérir de, se mettre à travers, s'exposer directement a….

 Ses propos: tashtasrif hou signifie faire périr. La forme ishtashraftou signifie atteindre le plus haut point

Ses propos: faman wadjada fiiha maldja'n signifie un endroit où l'on se met à l'abri de son mal

Ses propos: ma'adh  à la même signification que maldja'

Ses propos: fal yaoudh bihii signifie qu'il y reste pour  échapper aux troubles

Ceci a été explicité davantage par Mouslim grâce à un hadith rapporté par Abou Bakra en ces termes: «Quand les troubles arriveront, que celui qui possède des chameaux, aille s'en occuper»…Il cite ensuite des moutons et la terre..Un homme dit :« ô Messager d'Allah , Que pense tu de celui qui n'aurait rien de tout cela?- Il répondit: qu'il se Saisisse de son Sabre et le casse à l'aide d'une pierre puis qu'il se Sauve, s'il le peut.» Fateh   al-Bari,13/30. Voir charh Mouslim par an-Nawawi,18/9).

Troisièmement, par ces troubles, on entend des évènements oppoSant des musulmans à d'autres et seront marqués par une guerre et une agression injustes parce que résultant de disputes autour d'affaires mondaines et au sujet desquels rien de clair ne permettrait de dire qui a raison et qui à tort.

Al-Hafidh ibn Hadjar (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit: « les propos: celui qui restera   assis l'emportera sur celui qui restera debout» Ibn Tanin raconte d'après   ad-Dawoudi qu'il paraît qu'on entend par la parler de celui qui s'implique dans les troubles. En d'autres termes, certains s'impliqueront plus que d'autres. Les plus impliqués ( symbolisé par celui qui marche à pas soutenu) peuvent être ceux qui les déclenchent. Celui qui marche est celui qui les   attise. Celui qui est debout est l'acteur. Celui qui reste assis représente le spectateur qui ne participe pas aux combats. Il y aussi celui qui s'en écarte et n'y participe pas et ne regarde pas ce qui se passe. Celui-là est représenté par celui qui est couché. Puis il y a celui qui ne fait rien mais il approuve. Il est représenté par le dormeur. La préférence des uns aux autres repose sur le degré d'implication dans le mal, les moins impliqués étant supérieurs aux plus impliqués selon l'ordre susmentionné.

Le hadith nous met en garde contre les troubles et nous exhorte à éviter d'y participer et explique que notre part du mal dépend de notre degré d'implication.» Fateh al-Bari,13/30-31).    

Allah le Sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments