Wed 16 Jm2 1435 - 16 April 2014
144767

Combien de portions du Saint Coran Khalid ibn   al-Walid   avait il mémorisées?

Est il juste que Khalid ibn al-Walid (Puisse Allah l'agréer) ne Savait du Saint Coran par cœur que trois sourates en raison de Sa permanente occupation par les combats menés au nom d'Allah? Si c'est vrai, où cela est il mentionné?

 Louanges à Allah

Khalid ibn al-Walid fut le chevalier de l'Islam, son Sabre dégainé contre ses ennemis, l'auteur des grandes conquêtes et d'importantes prises de position aux cours de batailles décisives dans l'histoire de  l'Islam. Il fit preuve de  courage et de force à la rencontre des ennemis au point que neuf épées furent brisées dans Sa mains lors de la bataille de Mouta selon ce qui est rapporté par al-Boukhari dans son Sahih. Khalid aimait fortement la guerre déclenchée  pour soutenir la religion d' Allah et en vue de réprimer les forces du mal , de la mécréance et de la tyrannie. Cette guerre le détournait des   autres occupations mondaines de sorte qu'il disait lui-même: «  je préfère de loin passer une nuit froide ponctuée par une chute de neige au sein d'un commando chargé de prendre l'ennemi par surprise au matin, ]je préfère cette situation[   à l'accueil d'une nouvelle épouse que j'aime tendrement.» (Rapporté par  Abou Ya'ala). On retint de ses ultimes propos prononcés pendant son agonie: « J'ai cherché   à être tué pendant des moments opportuns. Voila que mon destin est de mourir sur mon lit. Rien de mon œuvre ne suscite de l'espoir pour moi -il n'y a pas de dieu en dehors d' Allah mis   à part- plus qu'une nuit passée vêtu d'une tenue de combat sous un ciel pluvieux jusqu'au matin où nous lancions une raide contre les mécréants.» Puis il poursuit: «Quand je serai mort, collectez mes armes et mon cheval et faites en un équipement à utiliser dans le chemin d' Allah. »

Son amour et son occupation de cette importante action cultuelle qu'est la guerre menée au nom d' Allah l'avaient détourné d'autres actions cultuelles telles la transmission du hadith et la mémorisation du Saint Coran. Il (P.A.a)   alla jusqu'a dire: «La guerre (djihad)m'a souvent éloigné de la lecture.» (Rapporté par Ibn Abi Chayba dans   al-MousSannaf,4/214) et jugé authentique par Ibn Hadjar dans al-Matalib al-Alia,4/277 et par al-Haythami dans Madjm'a   az-zawaid,9/353.

Ce qui l'occupait n'était mauvais car il éclaira toute l'histoire de l'Islam et répandit sur la civiliSation universelle les éclairages de l'Islam que des tyrans mécréants ont tenté d'occulter. Ce n'est pas mauvais car «  à chacun est facilité c'est pourquoi il a été créé». Parmi les Compagnons figuraient des ulémas, des jurisconsultes, des juges, des gens courageux, des combattants, des bienfaiteurs et des dévots en fonction de la diversité des capacités dont    Allah les   avaient doté.

Il n'est pas Sage de délaisser ce qu'on maîtrise à la perfection pour aller se livrer à une activité dans laquelle on ne réussirait pas plus que les autres ou l'on réussirait moins que les autres. Les propos de Khalid (P.A.a) ne signifient point qu'il ne Savait par cœur que trois sourates, comme mentionné dans la question. Car il entendait dire qu'il n'était  pas comme les mieux instruits des compagnons tels  Abdoullah ibn Masoud;Oubey ibn Kaab et d'autres puisqu'il dit: « le djihad m'a souvent empêché de me livrer à la lecture.» Et non : « m'a complètement détourné de la lecture». Le djihad l'empêcha d'avoir un recours fréquent à la lecture mais l'en détourna pas totalement.

Le fait de susciter de telles objections et critiques à l'endroit de Khalid peut être dû au rôle de Khalid comme une épée de l'Islam dégainée contre les idoles et les tyrans. C'est  ainsi que les ennemis de l'Islam s'évertuent sérieusement à le dénigrer et à essayer d'effacer les traces et marques de son œuvre . Ils ne Savent pas qu'une épée qu' Allah a dirigée contre les mécréants ne sera jamais remise dans son étui et que ce grand général restera à jamais un symbole de courage, de commandement et d'habilité militaire à l'image d'autres hommes qui entouraient le Messager d' Allah (Bénédiction et Salut soient sur lui). Ils furent des phares pour leurs actions, leurs Sacrifices, et leur contributions à la constrictions de nations, de valeurs et de mœurs .

Nous demandons à Allah Très Haut de nous  assister à nous engager dans leur voie et à nous insérer parmi ceux qui leur auront bien suivi.    

Allah le Sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments