158543: La formule à employer dans les takbiir (Allahou akbar) à prononcer au cours des journées des Deux grandes Fêtes


Au cours de la prière marquant la Fête du sacrifice, les gens glorifient Allah en employant ces formules:
Allahou akbar, Allahou akbar, laa ilaaha illa Allah Allahou akbarm Allahou akbar wa lillahi al-hamd. Allahou akbaou kabiraa, wal-hald lillahi kathira wa soubhana Allah i boukratan wa assiila. Laa ilaaha illa Allah wa laa na'boudou illa iyyah moukhlissina lhoud-dina wa law kariha al-kafiroun= Allah est plus grand! Allah est plus grand! Il n'y a pas de dieu en dehors d'Allah. Allah est plus grand! Allah est plus grand! Allah soit exclusivement loué! Allah est vraiment plus grand! Qu'Il soit fréquemment et exclusivement loué! Qu'il soit magnifié matin et soir. Il n' ya pas de divinité en dehors d'Allah seul. Il a tenu la promesse qu'il a faite à son Serviteur. Il a apporté son soutien à son serviteur. Il a apporté du renfort à ses soldats et mis tout seul les coalisées en déroute. Il n' y a pas de divinité en dehors de Lui. Nous n'adorons que Lui et nous lui vouons un culte sincère, n'en déplaise aux mécréants.
Ils répètent ces formules avant la prière de la Fête et au sortir des prières faites dans les mosquées..Ces formules sont elles justes? A supposer qu'elles ne le soient pas, quelles sont les formules justes?

Louanges à Allah

Le fait de prononcer le takbiir selon la formule:

Allahou akbar, Allahou akbar, Allahou akbar laa ilaaha illa Allah Allahou akbarm Allahou akbar wa lillahi al-hamd

Cela a été rapporté de façon sûre d'après Ibn Massoud (P.A.a) et d'autres ancêtres pieux, qu'il s'agisse de répéter Allahou akbar au début trois fois ou deux fois. Voir al-moussannaf d'Ibn Abi Shaybah (2/165-168); Irwaa al-ghalil (3/125).

S'agissant de la prononciation du takbiir selon la formule:

Allahou akbaou kabiraa, wal-hald lillahi kathira wa soubhana Allah i boukratan wa assiila… l'imam Chafii (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) en dit: «si on ajoute : Allahou akbaou kabiraa, wal-hald lillahi kathira wa soubhana Allah i boukratan wa assiila. Allahou akbar wa laa na'boudou illa Allah moukhlissina lahoud dina wa law kariha al-kafiroun. Laa ilaaha illah Allah wahdah. Sadqa wa'dah wa nassara abdah wa hazamam al-ahzaba wahdah. Laa ilaaha illa Allah wa Allah akbar c'est bien.» Extrait d'al-Oum (1/241).

Dans son al-Louhadhdahb (1/221) Abou Ishaq as-Shirazi dit: « c'est parce que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui)  prononça cette formule sur le mont Safa.»

Il y a une grande latitude en la matière car l'ordre reçu est de faire le takbiir et le Messager d'Allah (bénédiction et salut soient sur lui) n' a pas spécifié une formule. Allah Très haut dit: «Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu'il jeûne un nombre égal d'autres jours. - Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous» (Coran,2:185). Quelque soit la formule qu'on emploie, on se conformerait à la Sunna.

As-San'ani (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: «on trouve dans le commentaire du hadith de nombreuses qualifications et des appréciations attribuées à un grand nombre d'imam, ce qui prouve qu'il y a une grande latitude en la matière et que la formulation employée dans le verset abonde dans ce sens.» Extrait de Souboul as-Salam (2/72).

Ibn Habib dit: la formule du takbiir que je préfère  est:

Allahou akbar, Allahou akbar, laa ilaaha illa Allah wa Allahou akbar  wa lillahi al-hamd. Al-hamd lillahi alaa maa hadaana. Allahoumma idjalnaa min ach-chakirine

Asbagh ajoutait: Allahou akbaou kabira wal hamd lillahi kathira wa souhana Allahi boukratan wa assila xa laa hawla wa laa quowwata illa billah. Il disait: «si vous ajoutez ou diminuez d'autres éléments ou utilisez une autre formules, il n' y aurait aucun inconvénient.» Iqda al-djawaahir ath-thaliinah (3/242).

Souhnoun dit: «j'ai dit à Ibn al-Qassim: Malik vous a-t-il dit comment faire le takbiir?- il répondu : non, Malik ne précisait rien à ce propos.» Extrait d'al-Moudawwanah (1/245).

L'imam Ahmad dit: «il y a grande latitude.» Ibn al-Arabi dit: «nos ulémas préfèrent le takbiir absolu conformément au sens apparent du Coran. C'est vers quoi je penche.» Al-Djam' li ahkaam al-qour'an (2/307).

Parmi les formules du takbiir à prononcer pendant les Deux Fêtes figure cette formule rapportée sûrement des ancêtres pieux:

Allahou akbar! Allahou akbar! Allahou akbar wa lillahi al-hamd. Allahou akbar wa adjall. Allahou akbar alaa maa hadaana. (rapporté par al-Bayhaqui (3/315) d'après Ibn Abbas (P.A.a) et jugé authentique par al-Albani dans Irwaa al-ghalil (3/126).

Ibn Hadjar dit: «s'agissant de la formule à employer dans le takbiir, la tradition la plus juste rapportée la concernant est celle citée par Abdourrazzaq grâce à une chaîne sûre qui remonte à Salman qui dit: glorifiez Allah (en disant) Allahou akbnar! Allahou akbar! Allahou akbar kabiraaFateh al-Baari (2/462).

Il vaut mieux se contenter de ce qui a été rapporté des compagnons (P.A.a)

Allah le sait mieux.

Voir la réponse donnée à la question n° 36442.

Islam Q&A
Create Comments