Sat 19 Jm2 1435 - 19 April 2014
164902

Il veut bien se convertir à l'Islam mais il travail comme tatoueur

Je suis un tatoueur désireux de me convertir à l'Islam. Je sais que le tatouage est interdit par l'Islam. Or c'est mon métier que j'exerce depuis 15 et je n'en possède pas un autre pouvant me permettre d'assurer ma prise en charge vitale et celle de ma famille. C'est pourquoi je ne sais pas quelle sera ma situation après ma conversion..M'est il permis de me convertir tout en maintenant mon métier?
J'admire votre site et vous remercie pour les efforts que vous déployez. J'attend votre réponse impatiemment.

Louanges à Allah

Certes, le plus grand bienfait d'Allah envers son fidèle serviteur est de l'assister à découvrir la religion, à ouvrir sa poitrine de manière qu'il croit en Lui et se soumet à Lui. C'est dans ce sens que le Très haut dit: «Et puis, quiconque Allah veut guider, Il lui ouvre la poitrine à l'Islam . Et quiconque Il veut égarer, Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s'il s'efforçait de monter au ciel. Ainsi Allah inflige Sa punition à ceux qui ne croient pas  » (Coran,6:125).

Cheikh as-Saadi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: « Le Très haut dit pour expliquer à Ses serviteurs la marque du bonheur du fidèle serviteur et de sa bonne orientation et la marque de son malheur et de son égarement, Il dit: celui dont la poitrine est ouverte à l'Islam s'y trouve à l'aise et se trouve éclairé par la lumière de la foi et animé par la lueur de la certitude. Ce qui le rassure, lui inspire l'amour du bien et lui donne l'habitude de la faire avec plaisir et sans gêne. Voilà une marque qui prouve qu'on est bien guidé et qu'on jouit de l'assistance (divine) et qu'on est sur le plus droit chemin.

La marque distinctive de celui qu'Allah veut égarer est qu'Il lui rend la poitrine  très rétrécie envers la croyance, le savoir et la certitude. Son cœur se plonge dans les ambigüités et les plaisirs de manière à rester fermé au bien. On a alors un cœur qui ne se tranquillise plus quand on veut faire du bien mais devient tellement serré comme si on montait dans le ciel, comme si on était obligé d'y faire une ascension impossible.

La cause de cette situation provient de la non croyance. C'es cela qui fait qu'Allah leur applique une souillure puisqu'ils avaient auparavant obstrué à leur désavantage la porte de la miséricorde et de la bienveillance. Il y a là une balance impeccable, une voie inaltérable. Il est vrai que celui qui donne et craint et croit à la meilleure (nouvelle), Allah le conduira vers la plus facile (voie). Celui qui reste avare, s'accroche à ce qu'il a, dément la meilleure (nouvelle), Allah le conduira vers la plus difficile (voie).» Extrait du Tafsir d'as-Saadi,272.

Nous demandons à Allah de vous guider et d'ouvrir votre poitrine à l'Islam, de vous aider à retourner à Lui et de vous soumettre  à Lui.

Deuxièmement, votre conversion à l'Islam est une obligation absolue qui ne doit faire l'objet ni de retardement ni d'hésitation car c'est le chemin du bonheur éternel qui fait échapper à la mécréance et au séjour éternel en enfer. Il n' y a là aucune possibilité de choix. Il ne convient pas que vous vous mettiez un obstacle quelconque sur cette voie. Bien au contraire, hâtez votre conversion à l'Islam, mettez fin à la vie d'indifférence et d'errance. Quand après avoir pris un bain rituel, vous prierez et vous prosternerez devant Allah, vous saurez la différence entre le fait d'être un fidèle serviteur d'Allah, le Créateur, l'Incommensurable, et le fait d'être l'esclave de son âme et de sa passion.

Il se peut que vous imaginez maintenant que vous n'arriveriez pas à vous débarrasser de l'activité illicite que constitue le tatouage. Mais nous nous croyons qu'une fois musulman, vous acquerrez une étonnante force qui vous permette de triompher sur votre âme et de retrouver votre liberté à travers l'obéissance à l'ordre de votre Maître et le sacrifice du clinquant de la vie mondaine dans le seul but de le satisfaire.

Certes, l'adhésion à la nouvelle religion équivaut à une libération par rapport à une détention , à un emprisonnement, à la gêne, à l'humiliation et à une vie difficile. C'est pour l'esprit un nouveau départ qui le projette vers un monde immense, très spacieux qui lui procure une joie incommensurable. Il (le converti)sera alors prêt à sacrifier ce qu'il a de plus cher et de plus précieux pour conserver le bonheur qu'il aura acquis.

Certes, la vie regorge de dizaines et de centaines de récits et de cas impliquant des gens qui ont réussi à la suite de leur conversion à l'Islam à vaincre des habitudes et des mœurs bien enracinées en eux-mêmes comme la fornication et la consommation du vin. L'abandon de ces choses est bien plus difficile que l'abandon d'un métier.

Certes, l'Islam inculque à ses adeptes la certitude qu'Allah est le Propriétaire, le Fournisseur de subsistance qui accorde à son fidèle serviteur des subsistances auxquelles il ne s'attendait pas. Allah ne déçoit pas celui qui espère en Lui; Il ne lui fait pas perdre son espoir «Puis quand elles atteignent le terme prescrit, retenez-les de façon convenable, ou séparez-vous d'elles de façon convenable; et prenez deux hommes intègres parmi vous comme témoins. Et acquittez-vous du témoignage envers Allah. Voilà ce à quoi est exhorté celui qui croit en Allah et au Jour dernier. Et quiconque craint Allah, il lui donnera une issue favorable,

et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit. Allah atteint ce qu'Il Se propose, et Allah a assigné une mesure à chaque chose.» (Coran,65: 2-3).

Ces propos ne visent pas à faire vibrer des sentiments, mais ils traduisent une vérité qu'il faut croire. S'il est vrai qu' Allah est le Propriétaire de tout, il est tout aussi vrai qu'Il a promis à son fidèle serviteur de lui donner une subsistance, de le prendre en charge et de le rendre heureux, pourvu qu'il Le craigne et lui obéisse. Allah ne manque pas à Sa promesse. De quoi  le Transcendant serait Il incapable lui qui est omnipotent?

Croyez vous, ô serviteur d'Allah, qu'Allah qui vous donne et assure votre subsistance, bien que vous demeuriez mécréant et rebelle, vous abandonnera, quand vous serez croyant et aurez sacrifié tout pour votre foi?

Ô serviteur d'Allah! Vous avez  certainement entendu parler de La Mecque, lieu de naissance de notre Prophète Muhammad (Bénédiction et salut soient sur lui) où se trouvent les sites du pèlerinage à la maison sacrée d'Allah, le cinquième des piliers de l'Islam.

Avez-vous entendu parler du puits de Zamzam, la source de l'eau pour La Mecque?!

Connaissez vous l'histoire de cette étonnante  eau qui coule depuis des milliers d'années jusqu'à nos jours?! C'est une étonnante histoire qui ressemble à la votre dans une grande mesure.

En effet, le Prophète Abraham prit sa femme , Hagar, et l'installa à cet endroit qui deviendra La Mecque. A l'époque le site était inhabité, dépourvu d'eau, donc non cultivé; il n' y avait rien. Abraham y arriva en compagnie de sa femme et de son fils Ismail alors nourrisson. Il les installa près de la Maison sous un arbre surplombant Zamzam dans les hauteurs de la mosquée. A l'époque, La Mecque n'abritait personne. Elle était complètement sans eau. Abraham installa sa famille là bas et leur laissa un sac de dattes et un outre d'eau. Puis il rebroussa chemin. La mère d'Ismail se mit à sa poursuite et lui dit:

-Abraham! Où vas-tu en nous abandonnant dans cette vallée inhabitée? Elle répéta cette phrase plusieurs fois sans qu'il ne se  tournât vers elle. Puis elle lui dit: est-ce Allah qui vous a donné l'ordre d'agir ainsi?

-Oui, dit il.

- Alors Il ne nous laissera pas nous perdre. Dit elle avant de retourner sur ses pas.

Abraham poursuit son chemin jusqu'au moment où il se trouva au Thaniyya (un col entre deux montages) où ils ne le voyaient plus. Alors , il se retourna vers la Maison , leva les mains et prononça ses mots en guise d'invocation. Il dit: «Ô notre Seigneur, j'ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée [la Kaaba], - Ô notre Seigneur - afin qu'ils accomplissent la Salat. Fais donc que se penchent vers eux les coeurs d'une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants?» (Coran,14:37).

La mère d'Ismail se mit à allaiter son fils .Elle buvait de l'eau dont elle disposait jusqu'à ce que le liquide s'épuisa complètement. Elle éprouva la soif comme son fils qu'elle regarder se retourner. Détestant de le voir dans ce état, elle se dirigea vers Safa, le mont le plus proche. Elle y escalada, se retourna vers la vallée pour voir s'il y avait quelqu'un dans les environs. N'ayant vu personne, elle redescendit du haut de Safa, avança dans la vallée, souleva la partie de son vêtement couvrant son bras puis força le pas jusqu'à sa sortie de la vallée. Puis elle se dirigea vers Marwa, l'escalada pour voir s'il y avait quelqu'un dans les parages. N'ayant vu personne, elle fit les va et vient sept fois. A sa grande surprise, elle découvrit l'ange à Zamzam. L'ange creusa avec son aile au point de faire jaillir l'eau. Elle se mit à l'endiguer avec ses mains. Puis elle puisa de l'eau pour remplir son outre.

Ibn Abbas dit: « le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: puisse Allah accorder Sa miséricorde à la mère d'Ismail! Si elle avait laissé Zamzam ou si elle n'avait pas puisé de l'eau (comme elle l'a fait) Zamzam serait une source débordante. Il (le narrateur)poursuit en disant: elle en but et allaita son enfant….L'ange lui dit: ne craignez pas d'être perdus car il y aura ici une maison de Dieu que ce garçon et son père construiront. En fait Allah ne fera pas perdre les siens.» L'histoire est citée intégralement dans le Sahih d'al-Boukhari, n° 3364.

Regardez, ô Serviteur d'Allah comment la mère d'Ismail (PSL) a eu la certitude qu'Allah ne la laisserait pas se perdre aussi long temps qu'Abraham se conformera à l'ordre d'Allah. Regardez l'ange venu creuser pour faire jaillir de l'eau des entrailles de la terre au profit de la femme et de son enfant tout en lui disant : ne craignez pas  d'être perdue.

Allons! Allons! Ô Serviteur d'Allah, ne craignez pas d'être perdu car Allah , l'Auguste est trop généreux (pour vous laisser subir un tel sort) Il est plus important que ce que vous pouvez imaginer.

Certes, cette affaire ne vous concerne pas exclusivement. Elle se répète pour des milliers de personnes parmi les musulmans. Ils craignent de se repentir et de s'engager dans la voie droite car ils exercent des fonctions prohibées telles celles assurées dans les banques usurières et les salles de jeu et dans l'art dégradé, etc. Satan leur fait craindre la pauvreté et l'absence d'une alternative source de revenu comme le dit le Très Haut: «Le Diable vous fait craindre l'indigence et vous recommande des actions honteuses; tandis qu'Allah vous promet pardon et faveur venant de Lui. La grâce d'Allah est immense et Il est Omniscient.» (Coran,2:268).

La réalité atteste que la plupart des repentis ont vu s'ouvrir devant eux des portes de la subsistance licite auxquelles ils ne s'attendaient pas. Voilà pourquoi nous disons: hâtez vous, ô Serviteur d'Allah, de vous convertir à l'Islam. Défaites les liens de la mécréance. Ecartez son obscurité de vos yeux. Sauvez vous de l'enfer. Ne craignez pas la pauvreté alors que vous êtes sous la protection de Maître de l'univers, le Roi aux trésors inépuisables. Soyez sûr qu'Il ne laisse pas Ses serviteurs se perdre. Il n'abandonne pas ses alliés.

Supposons qu'une fois converti vous ne trouviez aucun moyen licite de gagner votre vie et que pour cela vous repreniez votre activité illicite. Quelle comparaison pourrait on établir entre votre état avant la conversion et votre état après?! Ce serait une comparaison entre l'état d'un musulman croyant en l'unicité d'Allah qui commet cependant un péché, et l'état de quelqu'un qui ne croit pas en Allah. Aucune comparaison ]acceptable[ n'est possible entre ces deux états. Quand un homme raisonnable est invité à choisir entre deux maux, il en choisit le moindre. Il ne cumule pas la mécréance et la désobéissance envers Allah. Il choisit plutôt l'Islam et la bonne guidance. S'il lui arrivait de tomber dans la désobéissance  après s'être habitué à l'obéissance, il mériterai alors le pardon et serait fondé à espérer en bénéficier.

Pourtant nous disons que c'est une simple hypothèse car nous croyons fortement qu'Allah vous honorera, vous apportera de la subsistance et vous ouvrira les portes de Ses trésors d'une manière qui ne pouvait pas vous venir à l'esprit car Il est le Généreux, le Bon et le Clément qui dit: «Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne oeuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions. » (Coran,16:97).

Enfin, la meilleure nouvelle que vous puissiez nous apporter c'est votre conversion à l'Islam. Nous attendons cette bonne  et joyeuse nouvelle. Monseigneur, ouvre sa poitrine à la foi , guide son cœur vers l'Islam, ouvre lui les trésors de Ta miséricorde.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments