166003: La balance de l'au-delà aura elle une languette


Y a-t-il une preuve permettant de dire que la balance utilisée au jour de la Résurrection aura une languette?

Louanges à Allah

La balance utilisée pour peser les œuvres au jour de la Résurrection est affirmée dans le livre et dans la Sunna reçue par des voies innombrables. Sa description la montre avec deux plateaux dont l'un abrite les bonnes actions et l'autres les mauvaises, comme cela est indiqué dans le hadith bien célèbre du détenteur de la carte. Certains ulémas disent que la balance possède une languette. Cela repose sur une tradition reçue d'Ibn Abbas et de Hassan al-Basri mais il ne fait l'objet d'aucun hadith hautement attribué (au Prophète).

Cheikh Salih ibn Abdoul Aziz al-Cheikh (Puisse Allah le préserver ) dit: «Il est rapporté à propos de la balance qu'elle possède deux plateaux dont l'un porte les bonnes actions et l'autre les mauvaises. Celui dont les bonnes actions s'avèrent plus lourdes sera heureux et entrera au paradis. Celui dont les mauvaises actions  seront plus lourdes s'exposera à la menace d'Allah le Puissant et Majestueux. »

Certains ulémas orthodoxes affirment dans leurs traités sur le dogme que la balance possède deux plateaux et une languette. Le fait pour la balance de posséder une languette , comme l'affirment Ibn Qudama dans Louma' et d'autres ne repose sur aucun argument clair à ce que je sache. Disons que je ne lui ai trouvé aucun argument clair. Ils ont du le déduire du fait que la mesure du poids de ce qui est pesé sur une balance n'apparait nettement que si la balance est dotée d'une languette. S'appuyant sur l'apparence du texte, ils en ont déduit l'existence d'une languette, ce qui reste à prouver.» Extrait de al-aquida at.-tahhawiyya.

L'expression employée par Ibn Qudama dans Loum'a est la suivante: «la balance possède deux plateaux et une languette; elle sert à peser les œuvres: «  Ceux dont la balance est lourde seront les bienheureux; et ceux dont la balance est légère seront ceux qui ont ruiné leurs propres âmes et ils demeureront éternellement dans l'Enfer. » (Coran,23:102-103).»

Cheikh Abdourrazzaq ibn Abdoul Mouhsin al-Abbad (Puisse Allah le préserver) dit : «et la balance» fait partie de la foi au jour dernier la croyance à la balance installée au jour de la Résurrection: «Au Jour de la Résurrection, Nous placerons les balances exactes. Nulle âme ne sera lésée en rien, fût-ce du poids d'un grain de moutarde que Nous ferons venir. Nous suffisons largement pour dresser les comptes.» (Coran,21:47). On pèsera aussi bien les œuvres que les registres que les personnes. C'est une balance réelle dotée de deux plateaux dont l'un portera les bonnes actions et l'autre les mauvaises actions. Le hadith évoquant la carte relève de ce chapitre. L'élément clé du hadith est la mention des plateaux car on y dit: «la carte sera posée sur un plateau et les registres sur un autre». Certaines traditions précisent que «la balance possède deux plateaux et une languette». Ce hadith a été rapporté d'Ibn Abbas (P.A.a) selon Abou Cheikh qui l'a reçu d'al-Kalbi. On l'a rapporté encore d'al-Hassan. La mention de la languette n'apparait dans aucun hadith attribué directement (au Prophète). Les hadiths parlant de la balance sont  rapportés par des voies concordantes. Le Coran déborde de versets relatifs à la balance. Il s'agit de balances sur lesquelles on pèse des choses fussent elles du poids d'un atome: « Quiconque fait un bien fût-ce du poids d'un atome, le verra,  et quiconque fait un mal fût-ce du poids d'un atome, le verra.  » (Coran,99:7-8). Extrait de at.-Touhfah as-saniyya, charh quassida ibn Abi Daoud al-Haiy.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments