167709: Conseils importants à propos du dialogue à mener par les époux


Quand mon épouse et moi engageons un dialogue sur une affaire, elle tient à discuter à fond avec moi sur le sujet , ce que je n'aime pas , même si elle a raison. Elle s'emporte et on en arrive à une scène de ménage. Je n'en reconnais pour autant mon tord jusqu'à ce qu'elle vienne chercher à me faire plaisir, tout en sachant que c'est moi qui suis fautif.

Louanges à Allah

Cher époux,

Votre devoir est de bien traiter votre épouse. Le bon traitement de l'épouse implique qu'on écoute ce qu'elle dit et lui donne de bonnes réponses. La vérité n'est pas l'apanage des hommes. Votre femme peut bien avoir raison. Ses propositions peuvent être pertinentes. Qu'est ce qui vous empêche d'engager avec elle un dialogue qui permette d'écouter son point de vue et mener avec elle une belle discussion.

Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) qui écouta un conseil prodigué par son épouse Oum Salamah (P.A.a) et l'appliqua dans une affaire de grande importance lors de la célèbre trêve d'al-Houdaybiyya. En effet, elle lui avait donné le conseil de sortir et de ne parler à aucun de ses compagnons avant  de procéder à son sacrifice et raser sa tête. Notre Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) se conforma à l'avis de sa femme (P.A.a). Ce qui fut la source d'un grand bien.

Voilà pourquoi, cher frère, nous vous recommandons d'initier des séances de dialogue avec votre épouse et d'être disposé à bien écouter ce qu'elle dit. Puis, ou bien vous l'acceptez et la remercier  ou bien vous le rejetez avec douceur tout en la remerciant. N'oubliez pas qu'elle est votre compagnon dans votre vie conjugale qui veille à l'éducation de vos enfants et à la gestion de votre foyer.

Aussi ne convient il pas de fermer devant elle les portes du dialogue. Il ne convient pas que vous vous fiiez de vos propres opinions et cultiviez le sentiment de ne pas avoir besoin d'entrer en dialogue avec elle et d'écouter son avis. Ne perdez pas de vue la parole de votre Prophète (bénédiction et salut soient sur lui): «le meilleur d'entre vous est celui qui l'est pour sa famille.» (rapporté par at.-Tirmidhi,3895 et jugé authentique par Cheikh al-Albani dans Sahih al-Djami,3314). En plus , Allah Très haut avait déjà émis l'ordre formulé dans ses propos: « Traites les (les femmes)selon le bon usage.» (Coran,4:19).

Les séances de dialogue entre époux renforcent leur cohésion et consolident leurs relations et permettent de dégager des avis justes applicables dans la vie conjugale et dans les affaires de la famille.

Sachez que les conséquences négatives de ce complexe traduit dans votre conduite envers votre femme n'affecteront que vous-même car elle pourrait s'empêcher de vos adresser des conseils du moment que vous n'acceptez pas ses avis. Elle serait alors obligée d'être d'accord avec vous, même quand vous avez tort. Dans ce cas vous vous priverez d'une porte du bien, de l'utile et de concertation.

Il nous suffit de vous dire que la conduite qui consiste à persister dans votre opinion, fut elle erronée, et même quand votre femme a raison, cette conduite là ne relève de rien d'autre que de l'orgueil d'après la description que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) en a fait dans ce hadith d'Ibn Massoud (P.A.a) selon lequel le Prophète (bénédiction et salut soient  sur lui ) a dit: «n'entrera pas au paradis quelqu'un qui porte dans son cœur ne serait –ce que le poids d'un atome d'orgueil.» Un homme lui dit:

-  Parfois on aime être bien habillé?

-  Allah est beau et il aime la beauté. L'orgueil consiste à rejeter la vérité et à mépriser les autres.» (rapporté par Mouslim, 91)

Par le rejet de la vérité on entend le refus arbitraire de l'accepter dicté par l'orgueil.

Par le mépris des autres, on entend le fait de les juger inférieurs.

Ne voyez vous pas que c'est exactement ce que vous faites avec votre femme?

Acceptez vous de nourrir ce complexe et d'avoir cette destinée?

Ne fait pas partie des qualités de l'époux raisonnable le fait de pousser sa femme à venir chercher à le satisfaire alors qu'il se sait avoir tort. Bien au contraire, le bon mari s'empresse à s'excuser quand il a tort et à chercher à satisfaire sa femme. Celle-ci , à son tour doit en faire de même quand elle a tort car c'est ce comportement qui assure le bon déroulement de la vie conjugale, contribue à la cohésion du couple et consolide l'amour entre les époux.

Abou Dardda (P.A.a) dit à sa femme: «quand tu te rends compte que je suis fâché, cherche à me satisfaire. Et quand je me rends compte que tu es fâchée, j'en ferais de même pour que tu sois contente, autrement nous  ne pourrions pas vivre ensemble.» Voir la réponse donnée à la question n° 145463.

Vous pouvez tirer profit du livre intitulé: Quarante conseils pour améliorer la vie dans les foyers . On le trouve dans la rubrique livres de notre site.

Nous demandons à Allah de vous guider et de guider votre épouse vers ce qu'il aime et agrée et de vous permettre de vivre bien ensemble.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments