Thu 17 Jm2 1435 - 17 April 2014
169985

Comment traiter le proche parent apostasié

Quel est le jugement de l'entretien du lien de parenté avec un proche parent apostasié? Comment juger le fait de lui rendre visite? Peut on s'asseoir et converser avec lui? Si la réponse est affirmative, dans quelles limites? Si je ne lui ai pas prouvé qu'il s'est apostasié en suivant sa propre passion ou si je ne suis pas assez compétent pour le lui prouver, puis-je le traiter comme on le fait avec un apostasié ou pas?

Louanges à Allah

Premièrement, l'apostasié est celui qui a prouvé par l'acte , la parole ou l'abandon d'une pratique ou l'adoption d'une croyance qu'il a quitté l'islam pour tomber dans la mécréance. Il n'est pas dit cependant que toute personne qui tombe dans la mécréance est un mécréant apostasié car il y a des excuses qui peuvent être accordées au musulman et empêchent qu'on le juge mécréant. En font partie l'ignorance , l'interprétation, la contrainte et l'erreur. Voir la réponse donnée à la question n° 4231. Certaines formes d'apostasie ne peuvent pas faire l'objet d'excuses. C'est le cas du fait d'insulter Allah Très haut, d'insulter Son messager (bénédiction et salut soient sur lui) de l'expression claire de son athéisme. En effet, gens du commun comme particuliers sont tous d'accord que ces actes traduisent la mécréance  et l'abandon de l'islam. Celui qui commet l'un de ces actes sans s'en repentir est un apostat.

Deuxièmement, si on est sûr que l'un de ses proches parents s'est apostasié, on doit le traiter comme suit:

1.                      On le désavoue  en raison de sa mécréance et son apostasie;

2.                      Il est interdit de nouer une alliance avec lui et de lui témoigner de l'affection et de l'amitié;

3.                      Il est nécessaire de lui donner des conseils et de l'appeler à revenir vers Allah Très haut;

4.                      Il est permis de lui rendre visite, de s'asseoir avec lui et de lui parler pour l'inviter ( à revenir à l'islam) en veillant à le guider, si on a la compétence requise;

5.                       Il est permis d'entretenir  ses liens de parenté avec lui et de lui apporter des cadeaux pour l'inciter au repentir et à bien s'orienter;

6.                      On doit le boycotter et rompre tout lien avec lui s'il persiste dans son égarement. Cela s'impose quand il permet de réaliser l'intérêt  consistant à mettre à nu son mal ou mettre en garde les autres proches afin qu'il ne suivent pas ses pas.

En somme, il faut savoir que cet apostat est honni et détesté par Allah. La charia ne lui permet pas  de persister dans son apostasie et , en optant  pour celle-ci, l'individu se prive du respect et des droits que les musulmans lui devaient.

Appeler les gens à se soumettre à Allah Très haut et veiller à guider les créatures  font partie des plus grandes et plus belles actions et vertus . C'est sur ces deux bases qu'on doit traiter (les gens): détester le mécréant en raison de sa foi et l'appeler (à l'islam) pour tenter de l'arracher à la mécréance. Voir à toutes fins utiles les réponses données à la question n° 91665 et la question n° 95588 et la question n° 11266.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments