Thu 24 Jm2 1435 - 24 April 2014
173131

La souffrance d'une jeune musulmane qui cache sa conversion à l'islam à son père mécréant et autoritaire

Pouvez vous m'aider s'il vous plaît? Je me suis convertie à l'islam depuis quatre mois. Mon père n' en est pas encore au courant. Je vis avec mon père et mon frère. Mes relations avec le premier ne sont pas bonnes; il m'adresse des propos désobligeants et me frappe parfois. Je ne peux pas l'informer que je suis devenue musulmane, d'abord parce que nous ne communiquons pas et, ensuite, parce qu'il deviendrait fou et la situation de la maison tout entière s'empirerait. J'ai découvert la semaine dernière qu'il a arrangé pour nous un congé insensé de deux semaines à partir du premier août, donc pendant le Ramadan. Je ne peux pas lui dire que je n'y irai pas car il a déjà payé les frais et il ne me permettrait pas de m'absenter puisque la réservation est déjà faite. Je ne sais plus ce qu'il faut faire. Je conçois la situation comme une grande épreuve à laquelle je suis confrontée sans pouvoir rien faire et qui diminue ma foi. J'espère que vous m'aiderez.

Louanges à Allah

Nous demandons à Allah l'Incommensurable de faciliter vos affaires et de vous soulager. Nous bénissions votre conversion à l'islam, la religion des prophètes et des messagers (bénédiction et salut soient sur eux), la seule agrée par Allah Très haut. Cette conversion est une importante grâce divine, un don énorme de la part d'Allah. La souffrance et les épreuves que vous traversez s'estomperont- vous en aurez la certitude- au moment où vous gouterez la douceur de la foi, la fraicheur de la certitude et de la confiance en Allah le Majestueux.

Quant à la récompense dans l'au-delà réservée par Allah à celui qui saura resté ferme et endurant pour suivre la voie de sa religion et donné la priorité à ce Qu'Allah aime et agrée, cette récompense là, dis-je est inqualifiable comme le dit notre Maître Majestueux: «Aucun être ne sait ce qu'on a réservé pour eux comme réjouissance pour les yeux, en récompense de ce qu'ils œuvraient!» (Coran,32:17) et comme le dit le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui): «]choses[ qu'aucun œil n' a jamais vu, qu'aucun oreille n'a jamais entendu et qui n'ont jamais traversé l'esprit humain.» (rapporté par Mouslim).

Chère sœur! Si vous aviez mené toute votre vie terrestre dans la misère, dans le malheur, les soucis et les troubles, une seule plongée dans le paradis d'Allah Très haut- puisse Allah nous en fasse tous bénéficier- suffira pour faire oublier tout ce que vous auriez enduré en termes de difficultés et de peines. Le plus malheureux habitant de la terre jurerait, une fois au contact avec le paradis, qu'il n'avait jamais connu ni misère ni fatigue ni peine. Si tel est le cas de quelqu'un qui n'a bénéficié que d'une seule plongée dans le paradis d'Allah Très haut, que dire alors de celui qui a élu définitivement domicile au paradis?

Voilà pourquoi nous vous recommandons de rester patiente. Le bienfait dont vous jouissez suite à votre conversion à l'islam justifie l'acceptation de sacrifices et de consentir l'effort d'endurance nécessaire. Nous vous assurons que votre situation ne restera pas telle quelle durant toute votre vie. Mieux, nous avons confiance en notre Maître et nous sommes sûres qu'il exaucera vos prières et celles faites pour vous par ceux parmi les musulmans qui liront votre histoire et demanderont à Allah de vous apporter le soulagement bientôt. Qui sait? Peut-être Allah guidera-t-il votre père et votre frère de sorte qu'ils vous aident à vivre votre foi.

Nous vous conseillons de traiter votre père avec souplesse. Montrez lui l'affection, l'écoute et l'obéissance- même s'il tenait à vous imposer un voyage en Ramadan. Continuez avec lui ainsi jusqu'à ce que ses mœurs changent et que sa conduite à votre égard s'améliore. Toutefois, il est toujours important pour vous de concentrer votre réflexion sur la conservation de votre capital qui est votre foi en islam en attendant d'avoir l'occasion de la déclarer , d'en pratiquer les rites publiquement et de la prêcher.

Que vous soyez dans votre pays ou en voyage avec votre père, vous pouvez éviter autant que faire se peut de quitter la maison en évoquant comme prétexte la maladie ou une autre chose. Evitez encore de vous frotter aux hommes, de participer à des veillées, de regarder et d'écouter des choses interdites.

Sollicitez l'aide d'Allah dans toutes vos affaires car Allah Très haut est le meilleur allié, le meilleur soutien. Craignez Allah dans la mesure du possible. Sachez qu'Allah , le Majestueux, n'impose à aucune âme une charge qui dépasse ses capacités. Il est trop compatissant envers ses fidèles serviteurs pour vous imposer ce dont vous n'êtes pas capable et ne pourrez pas le faire.

Nous vous conseillons de vous adresser au centre islamique le plus poche dans votre pays de résidence pour leur expliquer votre cas car il serait plus aptes à apprécier les circonstances qui entourent votre vie et partant plus à même de vous donner un conseil adapté pour savoir si vous devez annoncer votre conversion ou attendre patiemment un moment plus favorable. Dieu merci, il y a dans votre pays de nombreux centres islamiques sûrs.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments