Thu 24 Jm2 1435 - 24 April 2014
176819

Pourquoi calculons nous l'âge de l'islam à partir de l'Hégire et non du début de la Révélation ou de l'Appel?

Je souhaite que ma question vous parvienne alors que vous jouissez d'une bonne santé et du bien-être. Ma question est la suivante: je me suis rendu compte que quand une peronne non musulmane nous interroge sur l'âge de l'islam, nous, musulmans, nous répondons en nous fondant uniquement sur le calendrier hégirien..Ma question est: pourquoi omettons nous les treize années antérieures. C'est ainsi que quand nous répondons à la question: quel est l'âge de l'islam, nous disons 1433 ans…Pourquoi pas dire 1446 après l'avènement de la prophétie en ajoutant 13 ans? Vous pourrez, s'il plaît à Allah, me calrifeir la question.

Louanges à Allah

Nul doute que les années que le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) avait passé avant l'Hégire à appeler à suivre le chemin de son Maître, à supporter les nuisances, notamment les propos des imbéciles sont comptées dans le cacul de l'âge de l'islam puisque le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) faiait preuve d'une parfaite confiance en son Maître, d'une bonne opnion de Lui qui lui inspiraient l'endurance (face à ce qui lui arrivait sur son chemin). Voilà une réalité qu'aucun homme raisonnable ne met en doute et que personne , musulman ou non , ne conteste.

Ce qui a poussé les gens à adopter le calendrier hégirien c'est  qu'ils se disent communément que c'est le calendrier retenu unanimement par les Compangons sous le règne d'Omar ibn al-Khattab (P.A.a). En effet, la vraie date de naissance de l'Etat coincide avec l'immigration du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) et son installation à Médine, le regroupement des gens autour de lui pour lui apporter lerur soutien, la construction de sa mosquée entre autres conséquences de l'Hégire. C'est alors que les contours de l'Etat islamique commencèrent à se dessiner et ses limites géographiques, sociales, militaires et politiques établies. Auparavant, les musulmans n'avaient point d'Etat ni un système les englobant.

Les Compagnons (P.A.a) se mirent d'accord en l'an 16 ou en l'an 17 ou 18 selon certains, sous le règne d'Omar, de faire de l'Hégire le début de l'histoire de l'islam. C'était parce qu'on avait présenté au calife une preuve (établissant un droit au profit d'une personne contre une autre paersonne). Il se trouvait que le droit était dû en Chabanne..Omar dit: quel Chabane? Celui de l'année en cours ou celui de l'année passée ou à venir? Ensuite, il convoqua les Compangons pour les consulter à propos de l'établissement d'un calendrier permettant de fixer l'échéance des dettes et d'autres affaires. L'un des présents dit: faisons comme les Persans. Omar désapprouva l'idée. Un autre dit: imitons la pratique des Byzantins. Omar ne l'approuva pas non plus. D'autres dirent: retenons la date de naissance du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui). D'autres dirent : retenons plutôt la date de son investiture comme prophète. D'autres dirent : choisissons la date de son immigration. D'autres dirent enfin: retenons la date de son décès. Omar pencha pour l'adoption de la date de son immigration parce que connue  de tous, ce qui fut retenu de commaun accord.

Il s'agit de dire qu'ils ont fait de l'année de l'Hégire le début de l'hisoire de l'islam et rentenu le mois de Muharram, le premier mois de l'année en question. Ce choix fut largement diffusé. C'est aussi l'avis que la majorité des imams a accepté pour éviter le désordre. Voir al-Bidayayh wan-Nihayah (3/251-253).

Al-Bokhari a rapporté dans son Sahih (3934) que Sahl ibn Saad a dit: «Ils (les Compangons) n'ont compté (les années) ni à partir de l'investiture du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) ni à partir de son décès mais à partir de son arrivée à Médine.»

Al-Hafedh ibn Hadjar (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit:«Certains ont avancé en guise d'explication du choix de l'Hégire comme commencement de l'histoire l'idée selon laquelle quatre évènements étaient en concurrence: la naissance du Prophète, son inversiture en tant que tel, son immigration et son décès. Ils choisirent l'immigration car les années respectives de la naissance et de l'investiture sont controuversées. Quant au décès, ils s'en détournèrent parce que son évocation inspire la tristesse. Il ne restait alors que l'immigration. Ile en ont reculé le commencement de Rabi I au Muharram puisque la décision d'émigrer fut prise au cours de ce mois à la suite d'une prestation d'allégence le mois précédent qui fut une prélude à l'Hégire. Le mois de Muharram fut le premier mois après la prestation du serment d'allégence. Ce qui en fit le mois le plus approprié pour débuter l'année hégirienne. Voilà le plus fort argument que j'ai trouvé pour expliquer la pertinence du choix de Muharram.

Al-Hakim a rapporté que Said ibn al-Mousayyib a dit :«Omar convoqua les gens et leur demanda la date à retenir pour le commencement de l'histoire ( de l'islam). Ali lui dit: c'est le jour de l'émigration du Messager d'Allah, jour où il quitta la terre de l'idolâtrie…Omar le retint.» Celui qui considère que l'âge de l'islam est à calculer  à partir de l'Hégire, veut établir l'histoire et un calendrier  sur la base d'un consensus visant à  établir un système unique permettant de connaître les jours et les évènements et de fixer pour les gens les temps des contrats et des déplacements et consorts. Voilà une affaire  unanimement réglée depuis le temps d'Omar jusqu' à nos jours. Celui qui se réfère à ce calendrier  hégirien vise à indiquer le début de la création de l'Etat  que marque l'Hégire.

Quant au commencement de l'islam, et le temps où les gens en prirent connaissance, il n'est point nécessaire de rappeler qu'il est antérieure à l'Hégire. En outre, l'islam au sens général comprend la religion qu'Allah agrée pour ses fidèles serviteurs et  pour la leur transmission de laquelle Il a envoyé Ses prophètes et messagers. Ce ses n'est pas visé ici. Nous ne croyons pas qu'il y ait quelqu'un qui pense que l'Hégire marque la vraie date de naissance de  l'islam. Ce qui aurait annulé les années de prédication vécues par le  Prophète  (Bénédiction et salut soient sur lui) avec ses compagnons à La Mecque avant l'émigration. Personne ne dit cela.

Allah Très Haut  le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments