Thu 24 Jm2 1435 - 24 April 2014
183177

La solution à préconiser à celui qui souffre d'une ambigüité dans on identité sexuelle

Je suis une fille quant à mon physique , mes penchants et mes reflexes naturels. Pourtant depuis ma prise de conscience de ma présence au monde, je m'habille comme un garçon et pratique les mêmes sports que les garçons. Mieux, je me coiffe comme eux. Il est vrai toutefois que j'ai laissé mes cheveux se développer naturellement depuis mon inscription à l'université. Cela n'a rien changé. Je me sens toujours profondément un garçon et je suis attirée par les filles comme si on avait inséré des caractéristiques naturelles dans le mauvais corps.
Je sais que l'option sexuelle lesbienne est interdite par la loi religieuse. je ne suis pas lesbienne. J'ai fait des recherches sur mon cas et me suis rendu compte que je souffre d'une déviance naturelle en ce sens que mon caractère n'est pas en concordance avec mon physique, mon caractère étant celui d'un homme et mon physique celui d'une femme. Je souhaiterai qu'un miracle vienne me transformer en un homme entier de façon à ce que je puisse épouser la femme de mon choix et vivre avec elle harmonieusement. Hélas! Je sais que cela ne peut se réaliser que dans un film. Que faire alors?
Le seul fait d'entendre ma mère parler de la question de me marier avec un homme me trouble sérieusement. Je sais au fond de moi même que je ne pourrai pas mener une vie  conjugale comme ils le croient. Pourtant j'ai le sentiment que ma mère connait ma situation mais elle tente d'ignorer la réalité. Comment veulent ils me marier alors que je ne suis femme que physiquement?
Ma situation me rend profondément triste. Pourquoi Allah ne m'a-t-il pas créée mâle afin de m'éviter cette souffrance? Qu'est ce qui se passerait dans le monde s'il y avait un seul mâle de plus? Qu'est ce que j'ai commis dans l'éternité avant ma naissance pour mériter ce châtiment?

Louanges à Allah

Premièrement, votre question comporte des expressions qui méritent qu'on s'y arrêtent. Nous espérons que vous n'entendez pas leur vrai sens. C'est comme vos propos : «c'est comme si mes caractéristiques naturelles étaient insérées dans le mauvais corps». Ces propos sont très dangereux pour la foi, si celui qui les prononcent y croit. Il en est de même de vos propos: «Qu'est ce que j'ai commis dans l'éternité avant ma naissance pour mériter ce châtiment?» L'épreuve qu'Allah inflige à Ses fidèles serviteurs- à supposer qu'il s'agisse d'une épreuve -constitue-elle un châtiment?

Le plus grand danger qu'implique le langage employé dans cette question est le sentiment de dépit par rapport au décret d'Allah Très haut et Sa gestion (des affaires). Ce qui revient à mettre en cause la perfection de sa sagesse qui sous tend la création. Vous devez vous repentir de tout excès de langage, le regretter  et ne plus le commettre, bien réfléchir avant de parler, réviser votre foi en la souveraineté de votre Maître et vous soumettre à Sa détermination et à sa gestion des choses.

Mousim a rapporté dans son Sahih (34) d'après al-Abbas ibn Aboul Moutallib (P.A.a) qu'il avait entendu le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) dire: «A goûté la saveur de la foi celui qui agrée Allah comme Maître, l'islam comme religion et Muhammad comme messager.»

Deuxièmement, il nous semble que votre cas ne représente pas une pathologie qui nécessite une opération chirurgicale du type « transformation du sexe». Voyez en la clarification dans la réponse donnée à la question n° 164232. Il s'agit plutôt d'une affection psychologique qu'on appelle dysfonctionnement de l'identité sexuelle ou perturbation de l'identité sexuelle. Ces appellations sont employées par les psychologues pour désigner les personnes qui souffrent  du manque de confort ou de l'angoisse liés à l'appartenance de leur sexe de naissance. Parmi les plus grandes causes de cette situation figurent la famille, l'environnement familial qui a marqué la croissance  de l'enfant, mâle ou femelle, depuis le début de sa vie.

Le conseil que nous vous donnons est d'aller voir une psychiatre sure quant à sa compétence scientifique et sa foi afin de lui exposer votre  cas. Si en plus vous observez strictement les devoirs religieux et pratiquez les dhikr du jour et de la nuit et vous livrez à l'invocation en toute sincérité, nous espérons que vous finirez par être totalement débarrassée de l'angoisse et retrouverez confortablement votre féminité. L'inquiétude suscitée par le mariage sera alors un souvenir du passé avec la permission d'Allah Très haut et Son assistance. Voir les réponses données aux question n° 21277, et 138451.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments