Fri 18 Jm2 1435 - 18 April 2014
189207

Un athée se demande pourquoi ils le détestent

Pourquoi me détestez vous? Depuis quelque temps je suis tombé sur un site ainsi intitulé. Il a capté mon attention. Cependant je me suis senti peu rassuré quant à ce qui est écrit. N'étant pas musulman, je sais que vous me détestez. Vous avez affirmé dans vos réponses à de nombreuses questions qu'il faut haïr les mécréants. Vous dites en plus que vous ne comprenez pas pourquoi les gens s'occupent d'eux et les aiment. De mon point de vue, vous me considérez comme la chose la plus insignifiante qui soit et vous supposez qu'on doive me détester. Pourquoi? Qu'est ce que j'ai fait? Je me sens insulté quand vous me reprochez ce que je fais. Pourtant je n'ai commis aucun crime et je ne parle pas des autres car je ne parle que pour moi-même. Comment voulez vous que je me convertisse à l'islam alors que je suis entouré de gens qui me sont hostiles?

Louanges à Allah

Nous vous remercions pour votre franchise et votre courage qui vous ont dicté l'envoi de cette question. Soyez sûr que c'est un plaisir pour nous de vous répondre. Nos cœurs comme le cœur de tout musulman sont remplis de pitié et de compassion pour toutes les créatures , croyantes ou mécréantes, mâles et femelles, petits et grands, noirs et blancs. Car ils descendent tous d'Adam et celui-ci provient de la terre. Notre appartenance commune à la race adamique nous rappelle, nous musulmans, que notre ancêtre, Adam (paix sur lui) fut expulsé du paradis à cause de son péché. Ce qui valut à sa descendance une épreuve qui durera aussi long temps que durera la vie sur terre.

Ceux qui sauvegarderont la foi primordiale en l'unicité de Dieu qui animait Adam (paix sur lui) auront réussi et regagneront leur patrie d'origine, à savoir le paradis éternel situé dans le voisinage du Maître de l'univers. Ceux  parmi les humains qui seront interceptés par les passions et les maladies subiront la véritable perte et seront privés du retour au paradis éternel dont notre père , Adam, fut expulsé.

Notre messager (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «Ô hommes! Certes votre Maître est Un. Votre Père est un. En vérité, l'Arabe n'a aucun mérite sur le non arabe. Le non arabe non plus n'a aucun mérité sur l'Arabe. Ni le rouge n'en a sur le noir ni le noir sur le rouge, si ce n'est grâce à la piété.» (hadith authentique, rapporté par Ahmad dans son Mousnad,23489-Rissalah).

Voilà le début de nos relations avec vous. Cette philosophie exige que le musulman regarde  toutes le créatures  comme des prisonniers  de leurs ennemis qui ont pour noms les intrigues de l'âme charnelle et Satan. Il faut les aider tous à se débarrasser de ces entraves pour jouir de la liberté qui permette d'établir des liens avec Allah l'Un et l'Unique, le Seul et Suffisant qui n'a engendré ni n'a été engendré et qui n'a pas d'égal. Voilà en résumé le message de tous Ses nobles prophètes.

 C'est ainsi que notre prophète Muhammad versait de chaudes larmes et avait le cœur brisé et le souffle coupé en raison de sa forte compassion et du regret qu'il éprouvait du fait que certains ne croyaient pas et ne voulaient pas rejoindre son convoi qui devait les conduire à leur première demeure pour laquelle ils avaient été créés et qu'il n'auraient dû quitter, le paradis. Cette compassion qui imprégnait le cœur du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a mérité d'être inscrite par Allah le Puissant et Majestueux dans le saint Coran où il s'adresse à lui en ces termes: «Tu vas peut-être te consumer de chagrin parce qu'ils se détournent de toi et ne croient pas en ce discours!  » (Coran, 18:6). C'est -à-dire ne t'attriste pas trop à cause d'eux.» Voir Tafsiral-qour'an al-adhim (5/137).

Nous ne vous détestions pas pour une raison personnelle. Comment vous détesterions nous alors que nous ne vous connaissons pas et ne vous avons pas rencontré? Nous  ne nous sommes jamais méfiés de vous à cause de votre couleur, de votre race, de votre appartenance familiale car tout cela nous est interdit. Nous n'aimons pas les gens ni les détestons en fonction de leurs couleurs, de leur naissances,  ou  de leurs pères et mères. Ce que nous détestons c'est la mécréance et l'athéisme qui vous animent et qui pourraient entraîner votre perte et faire mériter le châtiment éternel d'Allah en vous plongeant  dans un malheur qui commence ici bas et se prolonge dans la vie future. Combien nous nourrissons de la compassion envers vous en raison de ce malheur dont nous voudrions vous débarrasser si jamais nous pouvions le faire!

D'après Abou Hourayrah (P.A.a), le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur  lui) a dit: « Certes, Allah vous a débarrassé des tares de la vie antéislamique, notamment la dépendance de la naissance: soit on est un croyant pieux, soit on est un pervers malheureux! Vous êtes des fils d'Adam et Adam provient de la terre! Vous cesserez de tirer fierté de votre filiation qui vous lie à des gens qui serviront de combustibles à l'enfer. Sinon vous bénéficierez de moins de considérations auprès d'Allah que ces insectes qui poussent des ordures avec leurs nez." (Hadith authentique rapporté par Abou Davoud,5116 et d'autres.

Nous croyons que vous être d'accord avec nous que tous les humains ont le droit d'aimer ou de détester une pensée ou croyance quelconque. C'est une implication des libertés constitutionnelles garanties de nos jours. Cependant, personne n'a le droit d'infliger à celui qui partage ses choix un traitement injuste ni de lui porter préjudice ni de le trahir  ni de chercher à lui faire du mal pour la simple raison de la différence de croyance.»

Si vous viviez parmi des musulmans réellement pratiquants, vous connaitriez une vie heureuse et jouiriez de droits établis dans le cadre de la Charia il y a  plus d 1400, droits bien meilleurs que ceux offerts à nous par les civilisations  modernes. A l'époque, la terre regorgeait d'injustice, de tyrannie et d'atteinte à la dignité humaine. Le premier de ces droits était le choix de la religion selon bon nombre de jurisconsultes et d'ulémas. A ce propos, Ibn al-Arabi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: « Tous nos ulémas disent qu'il faut imposer la dîme à tout mécréant. Ce qui est juste.» Extrait d'ahkam al-Qour'an (1/156). Des propos pareils figurent dans le Tafsir d'al-Qourtoubi (8/110). Ibn al-Quayyim dit: « Cet avis est le mieux argumenté.» Extrait de Zadal-Ma'ad (5/92). Si vous êtes juif ou chrétien , vous jouissez d'une liberté totale, selon l'avis unanime des jurisconsulte car Allah Très haut dit: «Nulle contrainte en religion!» (Coran,2:256).

Si vous viviez parmi les vrais musulmans, vous seriez à l'abri de toute atteinte, sous quelque prétexte que ce soit. Le Prophète de l'islam, Muhammad (Bénédiction et salut soient sur lui) dit: « Celui qui tue un non musulman placé sous la protection des musulmans ne flairera pas l'odeur du paradis et pourtant son odeur est perceptible à  une distance de quarante ans  marche.» (Rapporté par al-Bokhari, sous le n° 2631.)

Si vous viviez parmi les vrais musulmans, vous jouiriez de la sécurité de vos biens contre toute atteinte. Le Prophète de l'islam (Bénédiction et salut soient sur lui) a désavoué toute personne qui s'attaque aux biens des non musulmans en disant: «S'agissant des biens, je n'y suis pour rien.» (rapporté par al-Bokhari sous le n° 2731).

Si vous viviez parmi les vrais musulmans et si vous tombiez malades ou atteint d'un préjudice ou épreuve, ils s'empresseraient à vous rendre visite et à se tenir à vos côtés dans l'espoir d'obtenir la récompense d'Allah le Puissant et Majestueux. Ils ne cesseraient d'espérer que vous échapperez  à l'enfer, même si vous étiez sur votre lit de mort. Si vous vous trouviez dans une telle situation, vous ne pourriez plus ni leur infliger un préjudice ni leur apporter un profit ni faire baisser leurs affaires ni les faire monter, à supposer que quelqu'un possède de telles possibilité dans le cadre de son  autorité. En tous cas, ils n'espéreraient pour vous que ce qu'ils vous espérent toujours , à savoir qu'Allah vous sauve de l'enfer.

N'avez-vous pas entendu cette information reçue de notre Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui): un jeune juif s'était mis à son service et le faisait à merveille jusqu'au jour où il tomba malade. Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) se rendit à son chevet et s'assit tout près de sa tête  et lui dit: « Convertis toi à l'islam.» Le garçon regarda son père qui se tenait à ses côtés (comme pour le consulter). Son père lui dit: «Obéis à Aboul Quassim!». Le malade se convertit et le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) se retira en disant: louanges à Allah qui le sauva de l'enfer.» (Rapporté par al-Bokhari sous le n° 1356).

Si vous viviez parmi les vrais musulmans, la société vous accorderait une allocation mensuelle pour vous aider à faire face à vos besoins vitaux. La convention écrite par Khalid ibn al-Walid au profit des habitants chrétiens de Hirah stipulait: « Je leur ai concédé que tout vieillard  des leurs devenu incapable de travailler ou frappé d'un handicap quelconque ou qui après avoir été riche tombe dans la pauvreté au point que ses coreligionnaires lui donnent l'aumône, est dispensé du paiement de la dîme et bénéficie d'une allocation familiale..» Extrait de al-Kharadj d'Abou Youssouf,p. 144. En substance et pour nous résumer succinctement, le titre du message de notre Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) est : il est une miséricorde. A ce propos Allah Très haut dit: «Et Nous ne t'avons envoyé qu'en miséricorde pour l'univers» (Coran,21:107). Notre Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) dit: «Ô gens! Je ne suis qu'une miséricorde offerte.» (Rapporté par ad-Darami,15 et jugé authentique par al-Abani.

Si nous tentions de recenser les exemples de la tolérance islamique qui se sont manifestés tout au long de l'histoire de l'Etat islamique, nous remplirions des dizaines de pages. Si vous voulez procéder à des lectures plus larges pour en savoir plus, vous pouvez vous référer au livre du docteur Omar ibn Abdoul Aziz intitulé la tolérance de l'islam, imprimé par al-Maktabah adh-dhahabiyyah et Maktabatoul adib.

Nous demandons à Allah, le Majestueux, de bien guider et éclairer votre cœur et de guider vos pas.

Islam Q&A
Create Comments