191643: Il est en bute à de mauvaises pensées l'incitant au suicide


Bien que pratiquant assidu des cinq prières et de touts les rites religieux, je n'en souffre pas moins de dangereuses intrigues. Elles m'incitent à me suicider . En dépit du bonheur que me procure mon engagement dans la pratique religieuse qui est pour moi une grâce divine, j'éprouve le sentiment d'être pousser au suicide. Une voix intérieure me dit de façon répétée: débarrasse toi de toi-même. J'ai souvent pensé à sauter d'un train. Pire, une fois je me suis trouvé au sommet d'une haute montagne où j'ai perçu une voix qui m'encourageait à avancer de sorte que j'allais tomber si Allah n'avait pas dépêché mon frère qui m'a retiré en criant devant moi pour me réprimander. Je sais bien le châtiment  réservé (dans l'au-delà)au suicidé mais je n'ai aucun moyen de me tirer d'affaire. Que faire pour mettre fin à ces intrigues? Puisse Allah vous récompenser par le bien.

Louanges à Allah

Frère auteur de la question,

Sachez que c'est l'homme qui se crée de telles intrigues. C'est lui qui émet les voix qu'il entend à l'intérieur de lui-même. Ces voix ne sont souvent que des échos de ses pensées et préoccupations. Ce sont soit des reflets des réalités qu'il vit ou un cumul d'éléments sombres du passé dont on n'a pas réussi à éradiquer les résidus et dépasser les problèmes qui en découlent.

Votre conviction selon laquelle vous ne pouvez rien faire contre ces pensées puisqu'elles échappent à votre contrôle constitue le nœud du problème. Bien plus, c'est même l'un des gouffres dans lesquels les hommes en général sont précipités à cause de leurs pensées, leur raisonnement et leurs méditations. C'est ce qui distingua notre père Adam de Satan. Le premier confessa sa faute et déclara son repentir et son retour à Allah, sûr de sa capacité de surmonter son épreuve comme il le dit lorsqu'il parla de lui-même et de sa femme en ces termes: « Ô notre Seigneur, nous avons fait du tort à nous-mêmes. Et si Tu ne nous pardonnes pas et ne nous fais pas miséricorde, nous serons très certainement du nombre des perdants".» (Coran,7:23). Quant au second (Puisse il subir la malédiction divine), il tenta d'imputer la responsabilité de sa mécréance et de son opiniâtreté à son Maître et se présente comme un pauvre incapable de repousser ce qui lui était arrivé puisqu'il s'adresse à Allah le Transcendant en ces termes: «Puisque Tu m'as mis en erreur, dit (Satan), je m'assoirai pour eux sur Ton droit chemin» (Coran,7:16).

Le traitement commence par votre conscience  de votre capacité de vous en sortir , de la facilité de la tache grâce à votre détermination et de votre ferme volonté. Des millions de gens , comme vous, ont subi toutes sortes d'épreuves. Ils n'en sont pas moins restés fermes et ont surpassé leurs épreuves et procuré du bonheur à leur entourage et ont été des agents de construction et de succès dans leurs pays et sociétés. Vous ne devriez pas être plus faible qu'eux. Votre épreuve n'est plus intense que celles qu'ils ont subies.

Ce qui vous arrive n'est qu'une voix qui résonne en vous. Laissez votre esprit vous guider et vous inciter à empêcher les oreilles de votre cœur d'écouter ces intrigues, si bruyantes soient elles. Au fil des jours et des nuits qui se succèdent , ces voix s'estomperont progressivement, avec la permission d'Allah.  Souvenez vous du hadith d'Abou Hourayrah (P.A.a) selon lequel le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «Celui qui se tue en se précipitant du haut d'une montagne sera envoyé en enfer où il continuera de se précipiter éternellement. Celui qui se tue en absorbant un poison  gardera celui-ci en sa main pour continuer de s'en abreuver en enfer éternellement. Celui qui se tue avec l'usage d'une lame en fer, celle-ci restera planquée dans son ventre quand il sera jeté en enfer pour l'éternité.» (Rapporté par al-Bokhari, 5778 et par Mouslim, 109).

Si vous vous souvenez de cela, vous réaliserez la gravité de cette affaire car seul le voile de la mort pouvant survenir à n'importe quel moment vous empêche de constater la concrétisation de cette menace. De même, seul le même voile vous empêche de constater la promesse portant sur l'accès au paradis et le bonheur éternel. Pourquoi alors vous  choisissez vous le douloureux châtiment? Pourquoi vous privez vous du bienfait  durable. Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui): «Le paradis est plus proche à l'un d'entre vous que  les cordons de ses sandales. C'est aussi le cas de l'enfer.»

Dans tous les cas, le remède le plus efficace, le médicament le plus utile dans le traitement des symptômes psychologiques  ruineux sont indiqués dans cette parole de sagesse que l'imam Chaffi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a tiré de son expérience de la vie d'ici bas et qu'il a exprimée en ces termes: «Si tu n'occupe pas ton âme par le vrai, elle t'occupera par le faux.» Le vrai dont tu peux occuper ton âme, attend de toi comme de nous mêmes beaucoup de sacrifices. La vie d'ici-bas regorge  de portes du bien que tu peux explorer à fond au point de ne plus entendre d'autres voix que les leurs et de ne plus prêter attention qu' à d'autres exigences. De cette manière, elles entraîneront l'élévation de votre grade  auprès d'Allah le Transcendant et vous aideront à surpasser votre crise psychologiques.

Nous vous conseillons enfin de vous présenter à un médecin ou à un conseiller psychologique. Ne négligez pas une telle démarche car il arrive souvent que des médecins parviennent  à atténuer  l'intensité des effets des mauvaises pensées grâce à la prescription de médicaments qui comblent le déficit en termes  de secrétions hormonales. Bon nombre de gens ont profité de soins prodigués par des médecins intègres, ajoutés aux orientations  religieuses et morales susmentionnées. Nous demandons à Allah Très haut de vous accorder un prompt rétablissement.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments