Thu 17 Jm2 1435 - 17 April 2014
191976

Il n'est prévu de demander à être patient qu'après l'avènement d'une épreuve ou un malheur

Comment juger la demande qu'on nous inspire la patience? J'ai entendu des gens mettre en garde contre elle et citent à titre d'argument le fait que le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) avait entendu un homme dire: «Seigneur! Je te demande ( de m'inspirer ) la patience.» Il lui dit: «Tu as demandé à Allah de te soumettre à l'épreuve! Demande Lui (plutôt) de te laisser en paix.» Ce hadith figure dans certains forums. On lui donne comme source Djami at-Tirmidhi n° 3527). Je voudrais comprendre comment justifier ce hadith et comment le concilier avec des versets éparpillés dans le livre d'Allah qui nous exhortent à la patience. Je voudrais recevoir une explication étayée par des arguments. Des gens qui m'ont entendu prier pour que mon fils soit patient puisqu'il est coléreux m'ont mis en garde contre cela!!

Louanges à Allah

Premièrement, le hadith susmentionné a été rapporté par at-Tirmidhi (3527) par la voie d'Aboul Ward d'après al-Ladjlaadj qui le tenait de Mouadh ibn Djabal selon lequel le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) avait entendu un homme dire: «Seigneur! Je te demande ( de m'inspirer ) la patience.» Il lui dit: «Tu as demandé à Allah de soumettre à l'épreuve! Demande Lui (plutôt) de te laisser en paix.» Ce hadith est faible. Il est classé par al-Albani dans adh-Dhaifaa (4520). Il en dit: chaîne souffre d'une faiblesse. Aboul Ward est ibn Thamamh ibn Houzn al-Qouchayri n'est jugé sûr par personne. Al-Hafedh a jugé le hadith acceptable. Il entend par là: s'il est corroboré par d'autres.»

Al-Quarri (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde): «Il s'agit ici de la situation qui précède l'avènement de l'épreuve car , une fois l'épreuve survenue, rien n'empêche  qu'on demande que la patience soit inspirée à l'éprouvé. Bien plus, cela est recommandé compte tenu de la parole du Très haut: «Notre Maître, comble nous de patience.» Extrait de Mirqat al-mafatiih (8/324).

En somme, on demande qu'on nous inspire la patience après l'avènement d'une épreuve , d'un malheur ou d'autres évènements pour lesquels on a besoin d'être patient. Dans ce cas, il est institué de demander à Allah de nous inspirer la patience. A ce propos Allah Très haut dit: «Et quand ils affrontèrent Goliath et ses troupes, ils dirent: "Seigneur! Déverse sur nous l'endurance, affermis nos pas et donne-nous la victoire sur ce peuple infidèle" .Ils les mirent en déroute, par la grâce d'Allah. Et David tua Goliath; et Allah lui donna la royauté et la sagesse, et lui enseigna ce qu'Il voulut. Et si Allah ne neutralisait pas une partie des hommes par une autre, la terre serait certainement corrompue. Mais Allah est Détenteur de la Faveur pour les mondes» (Coran,2:250-251) et dit encore à propos des magiciens de  Pharaon: «Ils dirent: "En vérité, c'est vers notre Seigneur que nous retournerons. Tu ne te venges de nous que parce que nous avons cru aux preuves de notre Seigneur, lorsqu'elles nous sont venues. Ô notre Seigneur! Déverse sur nous l'endurance et fais nous mourir entièrement soumis."» (Coran,7:125-126). En cas de bien-être, il convient plutôt de demander à Allah de nous combler de Ses bienfaits, de la paix intérieure et extérieure et de la dissimulation (de nos défauts moraux et spirituels).

Deuxièmement, il n' y aucun inconvénient, s'il plaît à Allah, qu'on demande à Allah de nous inspirer la patience à l'avènement d'une  épreuve ou d'un évènement qui nécessite la patience. La nature humaine est telle qu'on ne peut pas échapper à des épreuves qui nécessitent la patience et l'invocation. C'est ce qui expliquent que le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) formulait  l'invocation suivante: «Seigneur! Toi qui connait le mystère exerces ton pouvoir sur les créatures, maintiens-moi en vie aussi long temps tu sauras que la vie me fera du bien. Et donne moi la mort quand tu sauras que la mort m'apporte du bien. Seigneur! Je te demande de m'inspirer Ta crainte en public et en secret. Je Te demande de m'inspirer la parole vraie en cas de satisfaction comme en cas de colère. Je Te demande de m'inspirer la modération en cas de pauvreté comme en cas de richesse. Je te demande des bienfaits inépuisables. Je Te demande une permanente quiétude. Je te demande de m'inspirer l'acceptation de tes jugements. Je Te demande une vie fraiche (aisée) après la mort. Je Te demande de m'accorder le plaisir de  contempler  Ton visage et le désir de Te rencontrer  sans avoir subi une nuisance aigue ni être confronté  à des troubles conduisant à l'égarement. Seigneur! Couvre nous avec la parure de la foi. Fais de nous des guides bien guidés.» (Rapporté par an-Nassai (1305) et jugé authentique dans Sahih al-Djami n° 1301.

Il a demandé à Allah de lui inspirer la satisfaction après le jugement (divin). Il est clair qu'il entend par là le jugement qui s'avère désagréable à l'homme car tout le monde se satisfait de ce qu'il aime et de ce qui  lui convient. Il n' y a rien dans la prière qui implique qu'on puisse prier pour l'arrivée d'un jugement qui déplait. De même que l'autre prière prononcée dans le même hadith n'implique pas la demande de l'avènement d'un état de pauvreté ou de la mort.

Troisièmement, l'état de l'enfant coléreux nécessite qu'on demande à Allah de lui inspirer la patience. Le coléreux est provoqué par le moindre incident. Il se panique à la moindre occasion. Nul doute qu'il a besoin plus que tout autre qu'on pie pour lui afin qu'il soit endurant, patient , moins enclin à paniquer, et doté d'un bon caractère. Ceci n'a rien à avoir avec la demande de subir une épreuve ou de la hâter car il n' y a là qu'une invocation qui constitue le meilleur remède pour la victime d'une épreuve. Voir  pour plus d'informations la réponse donnée à la question n° 120175.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments