Sun 20 Jm2 1435 - 20 April 2014
192341

Un hadith faux et mensonger évoquant le mérite de la récitation du verset du Trône à la fin des ablutions

Le hadith selon lequel celui qui récite le verset du Trône après ses ablutions, Allah lui accordera une promotion de 40 degrés et de chaque lettre du verset sera créé un ange qui demandera pardon pour lui jusqu'au jour de la Résurrection, et mille choses détestables lui sera évitées ici bas et mille autres dans la vie dernière, ce hadith est il authentique?

Louanges à Allah

Ce hadith est faut et mensonger. Il est rapporté par ad-Daylami dans Mousnadal-Firdaws, comme il est dit dans Kanz al-Oumal (9/465) presque dans les mêmes termes par la voie de Mouqatil ibn Souleymane (qui a dit) Fadhl ibn Oubayd nous a raconté d'après Soufyan ath-Thawri d'après Oubyd Allah al-Oumari d'après Naaf' d'après ibn Omar (qui donne au hadith une haute source): «Quiconque récite le verset du Trône à la suite de ses ablutions, Allah le Puissant et Majestueux lui donnera la récompense de 40 ulémas et lui décernera 40 degrés et lui accordera 40 épouses houris .

Cette chaîne est fausse. Mouqatil ibn Souleymane est un menteur notoire. An-Nassai a dit: «Les menteurs connus pour leur invention de hadiths sont: Ibn Abi Yahya à Médine, al-Waqudi, à Baghdad, Mouqatil ibn Souleyman , à Khourassan et Muhammad ibn Said en Syrie.» Extrait de Mizanal-I'tidaal (3/562). Voir al-Fawaidal-Madjmou'a (p.312) et Tadhkirahtoulal-mawdhou'at (p.79). Ibn Babawayhi l'a cité dans la 21e séances de ses Amamalih (p.7) en ces termes: «Al-Houssein ibn Ahmad ibn Idriss nous a raconté: mon père nous a rapporté d'après Muhammad ibn al-Houssein ibn Abi al-Khattab d'après Muhamamd ibn Omayr d'après Djaafar al-Azdi d'après amr ibn Abi al-Miqdam qui affirme avoir entendu Abou Djaafar al-Baqir (Paix sur lui) dire: «Quiconque récite le verset du Trône une seule fois, Allah détournera de lui mille des choses  détestables de cette vie et mille des choses détestables de la vie future. La moindre des choses détestables de cette vie est la pauvreté et la moindre des choses détestables de la vie dernière est le châtiment de la tombe. »

Bien qu'on ait pas déclaré nettement que ces propos viennent du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) ou de l'un de ses compagnons et qu'on les ait attribués à Abou Daafar (mort dans les années  cent dix quelques de l'Hégire), la chaîne des rapporteurs n'en est pas moins fausse. Amr ibn Abi al-Miqdam, est un chiite rafidite pas fiable. Ibn Maiin dit: «Il n'est rien.» Il dit ailleurs: il n'est pas  sûr ni digne de confiance. An-Nassai dit: ses hadiths ne sont pas à prendre. Ibn Hibban dit:  il raconte des hadith apocryphes. Voir mizaan al-i'tidaal (3/249). En plus de la défectuosité de sa chaîne, son contenu est contestable. Il l'est encore plus sous la version citée par l'auteur de la question en raison des exagérations qu'elle véhicule, notamment  les propos: « il crée de chacune des lettres de ses versets un ange qui sollicite le pardon pour lui jusqu'au jour de la Résurrection» Ces propos sont faux car ils indiquent apparemment que le Coran est créé. Or le Coran est la parole d'Allah incréée, selon la doctrine adoptée par l'ensemble des partisans de la Sunna.

Les hadiths portant sur le mérite du verset du Trône et sur ce qu'il faut dire à la suite des ablutions sont très connus et ils permettent au musulman de se passer de ces mensonges. Se référer à la réponse donnée à la question n° 6092 et à  la réponse donnée à la question n° 12901.

Il convient à cet égard de se référer aux célèbres  livres consacrés au dhikr comme al-Adhkaar  de l'imam an-Nawawi et le livre intitulé Hisn al-mouslim d'al- Quahtani. Il ne faut tenir compte des informations que les gens se passent à travers les forums et les sites puisqu'elles ne sont pas soumises aux exigences de la rigueur et de l'honnêteté (intellectuelle). Voir la réponse donnée à la question n° 34725.

Allah Très Haut le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments