Mon 21 Jm2 1435 - 21 April 2014
192976

Nous connaissons les signes de l'amour qu'Allah voue à Son serviteur. Quels sont les signes de la haine qu'Allah nourrit à l'endroit de Son serviteur?

On trouve dans votre site et sur Internet en général beaucoup de questions sur les signes de l'amour qu'Allah voue à Son fidèle serviteur. Quels sont les signes de la haine qu'Allah nourrit à l'endroit de Son serviteur?

Louanges à Allah

Certes, Allah Très haut aime les croyants. C'est pourquoi Il leur a fait aimer la foi et les leur a embellie. Il hait les mécréants et rebelles jusqu'au moment où ils se repentissent. Celui qui bénéficie de l'assistance d'Allah qui se traduit par l'amour de la foi et des croyants et l'amour de ceux-ci pour Lui; celui qui mène toute sa vie dans cette ambiance fait partie de ceux qu'Allah aime. En revanche, celui qu'Allah rend hostile à la foi et à l'obéissance et lui inspire l'amour pour la révolte ( à Allah) et les révolté et lui inspire l'amour de la désobéissance de sorte qu'il la nourrisse durant toute sa vie, celui-là est de ceux qu'Allah déteste.

Cependant, nous n'affirmons pas catégoriquement qu'un homme déterminé est de ceux qu'Allah aime ou de ceux qu'Allah hait. Il faut aussi savoir qu'Allah peut détester une personne pendant une période puis l'aimer dans une autre, en fonction de son œuvre. Celui dont l'œuvre est partiellement entachée d'éléments détestés par Allah ne peut pas être jugé comme quelqu'un qu'Allah déteste puisqu'il peut être rattrapé par la miséricorde divine et se repentir et s'amender avant sa mort. Il peut aussi être pardonné par Allah. Il peut encore avoir accompli une bonne œuvre qui a échappé aux gens et qui lui voudra un traitement doux de la part d'Allah.

Nous sommes sûrs toutefois qu'Allah déteste ses actes de désobéissance et l'état d'insoumission qu'il a connu dans le passé. Nous allons fait allusion à des signes et indices de ce qui expose l'homme à être détesté par Allah, sans affirmer catégoriquement que celui qui en porte une partie est de ceux qu'Allah déteste effectivement. En voici quelques uns:

-le fait qu'Alla rend quelqu'un détestable et d'une mauvaise réputation ici-bas puisqu'on ne se retrouve dans une telle situation que si on a un mauvais comportement. Al-Bokhari (3209) et Mouslim (2637), auteur de la présente version, ont rapporté d'après Abou Hourayta que le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «Quand Allah aime quelqu'un, il appelle Gabriel et lui dit: J'aime Untel, aime Le. Gabriel l'aime alors. Ensuite il lance une annonce au ciel: certes, Allah aime Untel, aimez le. Les habitants du ciel l'aiment... Il dit :ensuite on le rend agréable sur terre. Quand Allah déteste un homme, Il appelle Gabriel er lui dit: certes, Je déteste Untel. Déteste le..Il dit : Gabriel le déteste alors. Puis il lance une annonce au ciel: certes, Allah déteste Untel. Détestez le. Il dit: ils le détestent puis on le rend détestable sur terre. Al-Bokhari (1367) et Mouslim (949) ont rapporté qu'Anas ibn Malick (P.A.a) a dit: «Ils passèrent près d'un mort et lui rendirent hommage. Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) dit: ça y est. Puis ils passèrent près d'un autre mort et dirent du mal de lui. Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) dit: ça y est. Omar ibn al-Khattab (P.A.a) dit: qu'est-ce qui y est? Le Prophète répondit: celui auquel vous avez rendu hommage a mérité d'accéder au paradis tandis que celui dont vous avez dit du mal ira en enfer. Vous êtes le témoins d'Allah sur terre.»

- aimer ce qu'Allah Très haut déteste et détester ce qu'Allah aime. En effet, Allah a dit à propos des croyants qu'Il aime: «Et sachez que le Messager d'Allah est parmi vous. S'il vous obéissait dans maintes affaires, vous seriez en difficultés. Mais Allah vous a fait aimer la foi et l'a embellie dans vos cœurs et vous a fait détester la mécréance, la perversité et la désobéissance. Ceux-là sont les bien dirigés» (Coran,49: 7).

- s'enfoncer dans la désobéissance et dans l'égarement de sorte à passer d'un acte de désobéissance à un autre et refuser de se repentir jusqu'à sa mort.

- privilégier systématiquement la compagnie des désobéissants tout en se méfiant des croyants. A ce propos le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: « L'on partage la foi de son ami, soyez donc regardant dans le choix des amis.» (Rapporté par Abou Dawoud,4833 et jugé bon par al-Albani dans Sahih Abou Dawoud et ailleurs.

- ne pas observer les prescriptions divines, notamment les piliers de la religion de sorte à négliger constamment la prière par paresse et à ne pas respecter les droits qu'Allah a prescrit à Ses serviteurs et rester indifférent aux conséquence de ce comportement dans la vie future.

- détester les conseils et celui en prodigue, se montrer trop important pour cesser le péché en répondant à un appel au bien et en réagissant à une interdiction de faire le mal. A ce propos le Très Haut dit: «Et quand on lui dit: "Redoute Allah", l'orgueil criminel s'empare de lui. L'Enfer lui suffira, et quel mauvais lit, certes!» (Coran,2: 206).

- détester les croyants et s'allier avec les rebelles (envers Allah) de sorte à n'aimer ou détester pour d'autres (motifs) qu'Allah et mus par ce qui ne plaît pas à Allah et ce au point que quand on aime on le fait pour d'autres considérations qu'Allah et quand on déteste , on le fait pour d'autres considérations qu'Allah.

- détester ce qu'Allah aime et aimer ce qu'Allah déteste.

- se donner les qualités détestées par Allah comme le mensonge, la tricherie, la trahison, la médisance , le colportage et d'autres qualités qu'Allah déteste comme Il déteste ceux qui les incarnent. Quand une personne s'acquiert et conserve notoirement une qualité détestée par Allah, elle risque d'être détestée par Allah et encourt Sa colère. Quand Allah déteste une qualité, Il en fait de même de celui qui l'incarne.

- être de ceux qui aiment se faire voir et entendre, ceux qui affichent la fierté , l'orgueil et l'arrogance; être quelqu'un qui se considère comme trop important pour être un serviteur d'Allah.

- faire preuve d'une faible loyauté envers sa religion et faire dépendre sa loyauté de sa passion au point de ne courir que derrière les plaisirs et de se retrouver dans la situation de quelqu'un qui érige sa propre passion au rang de divinité.

- œuvrer inlassablement pour la vie présente tout en négligeant les choses de la vie future. A ce propos, le Très Haut dit: «Quiconque désire (la vie) immédiate, Nous nous hâtons de donner ce que Nous voulons, à qui Nous voulons. Puis, Nous lui assignons l'Enfer où il brûlera méprisé et repoussé.» (Coran,17: 18). Al-Bokhari ( 6435) a rapporté d'après Abou Hourayrah (P.A.a) que le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: « Malheur à celui qui se laisse asservir par le dinar. Malheur à celui qui se laisse asservir par le dirham, par les couvertures et les tissus; celui qui est content quand on lui en donne et mécontent quant on lui en prive. »

- commettre les péchés majeurs qui suscitent la colère d'Allah comme la fornication, la pratique de l'usure, l'accusation des honnêtes dames d'avoir commis l'adultère, etc. sans se repentir.

-avoir la langue pendue, être méchant, enclin à mettre l'honneur d'autrui en cause, injuste au point de susciter la méfiance auprès des autres en raison de sa perversité, sa mauvaise compagnie, ses fréquents actes d'injustice et sa transgression des limites établies par Allah. A ce propos, le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «Certes, le pire parmi les gens est celui qu'on a abandonné par crainte de sa méchanceté.» (Rapporté par al-Bokhari (6032) et par Mouslim (2591).

-chercher à ressembler aux mécréants et débauchés et réprouver de s'assimiler aux croyants.

-glisser dans le chirk et y persister de manière à ne pas bénéficier de l'assistance permettant de s'en sortir, le chirk étant le pire acte qu'un fidèle serviteur puisse commettre puisqu'il rend son auteur très détestable à Allah.

En somme, celui qui se donne l'habitude d'obéir à Allah et à Son Messager est celui qui est en droit d'espérer être aimé par Allah. Celui qui s'est donné l'habitude de désobéir à Allah et à Son Messager est celui qui mérite réellement d'être détesté par Allah et d'encourir Sa colère. Cependant, on ne dit pas d'une personne déterminée qu'Allah l'aime comme on dit d'une personne déterminée qu'Allah le déteste. Al-Bokhari (3332) et Mouslim (2643) ont rapporté d'après Ibn Massoud (P.A.a) que le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur celui) a dit: «Certes, un homme peut œuvrer à la manière des gens qui iront en enfer jusqu'au moment où l'espace d'un bras le sépare de l'enfer puis le livre ( de son destin) le rattrape et il œuvre alors comme les gens du paradis et y entrera. Certes, un homme peut œuvrer à la manière des gens qui iront au paradis jusqu'au moment où l'espace d'un bras le sépare du paradis puis le livre ( de son destin le rattrape) et il œuvre comme les gens de l'enfer et y sera jeté.» Se référer à la réponse donnée à la question n° 23425.

Allah Très Haut le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments