en

2001: Altération de la Bible et des Evangiles


Quelle sourate du Coran parle -t- elle de l’altération de la Bible et des Evangiles?

Louange à Allah

Allah le Très Haut dit à propos des Juifs « - Eh bien, espérez - vous (Musulmans) que de pareilles gens (les Juifs) vous partageront la foi ? alors qu’un groupe d’entre eux ; après avoir entendu et compris la parole d’Allah, la falsifièrent sciemment.»  (Coran, 2/75) .

En guise de commentaire des propos «  puis ils les altèrent

délibérément après les avoir bien compris  » Quatada a dit : « après avoir entendu et compris la parole d’Allah, la falsifièrent sciemment» Aboul Alia lui dit : Ils se sont mis à détourner la description faite de Muhammad (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) dans leur livre de son vrai sens. Abdou Zayd commente les propos divins : après avoir entendu et compris la parole d’Allah, la falsifièrent sciemment» en ces termes : «  Il s’agit de la Thora qui leur est révélée : il l’ont altérée en rendant ce qui y est illicite licite et ce qui y est licite illicite, ce qui y est vrai faux et ce qui y est faux vrai ». ( voir le Tafsir d’Ibn Kathir )

Allah dit encore : «Il en est parmi les Juifs qui détournent les mots de leur sens, et disent : « Nous avions entendu, mais nous avons désobéi », « écoute sans qu’il te soit donné d’entendre », et favorise nous « Râ`inâ », tordant la langue et attaquant la religion. Si au contraire ils disaient : « Nous avons entendu et nous avons obéi », «écoute », et « Regarde - nous », ce serait meilleur pour eux, et plus droit. Mais Allah les a maudits à cause de leur mécréance  ; leur foi est donc bien médiocre.» (Coran, 4 :46) L’expression «  qui détournent les mots de leur sens » signifie qu’ils leur donnent une mauvaise interprétation contraire au sens voulu par Allah et ce de façon délibérément mensongère ( Tafsir d’Ibn Kathir ).

Le Très Haut dit également : «Et puis, à cause de leur violation de l’engagement, Nous les avons maudits et endurci leurs cœurs : ils détournent les paroles de leur sens et oublient une partie de ce qui leur a été rappelé. Tu ne cesseras de découvrir leur trahison, sauf d’un petit nombre d’entre eux. Pardonne - leur donc et oublie (leurs fautes). Car Allah aime, certes, les bienfaisants.» (Coran, 5 :13). Les propos «  Nous les avons maudits et endurci leurs cœurs : ils détournent les paroles de leur sens et oublient une partie de ce qui leur a été rappelé» signifient : c’est à cause de la violation par eux de l’engagement qu’ils avaient pris que Nous les avons exclus et éloignés de la Vérité et de la bonne voie. Les propos : « endurci leurs cœurs» signifient :ils ne profitent d’aucun sermon à cause de leur grande dureté de coeur. Les propos : « ils détournent les paroles de leur sens» signifient leur compréhension a été viciée, et ils se sont mal conduits vis-à-vis des versets d’Allah Dont ils interprètent le livre contrairement à Sa volonté en lui donnant un sens non voulu par Lui et en Lui faisant dire ce qu’Il n’a pas dit. Qu’Allah nous en protège. Ses propos « ..oublient une partie de ce qui leur a été rappelé» signifient ils s’en sont désintéressés et ne l’ont pas appliqué. Al Hassan dit : «  Ils ont abandonné les références sûres de leur religion .

Les tâches assignées par Allah sont les seules dont Il agrée l’accomplissement. » D’autres ont dit : «  Ils en ont refusé la pratique, ce qui les a plongés dans un mauvais état caractérisé par des coeurs malsains, une nature altérée et des oeuvres caduques » ( voir le Tafsir d’Ibn Kathir). De cela ressort que l’altération de la Bible et des Evangiles par les enfants d’Israël s’est concrétisée à travers des actes parmi lesquels : la modification, la suppression le rajout et l’interprétation contraire à la volonté d’Allah.

Quand Muhammad (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) fut envoyé par Allah la Bible et les Evangiles avaient subi altérations et modifications. C’est pourquoi Allah a révélé Son livre à Son Prophète Muhammad (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui ) et s’est chargé Lui-même d’en garantir la pérennité, conformément à Ses propos : «  Nous avons certes révélé le Rappel et nous en assurons la garde » (Coran, 15 :9 ). Voilà un privilège qu’aucun livre n’avait possédé avant le Coran. Celui-ci  n’a cessé depuis le début de la révélation faite au Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui ) jusqu’à nos jours, soit plus de 1400ans, d’être intact ; aucune lettre n’en a subi une altération. En témoignent ses manuscrits et ses mémorisateurs qui se le sont transmis de génération en génération.

Nous demandons à Allah de nous guider vers la Vérité. Allah Très Haut sait mieux.

Islam Q&A
Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments