23444: Si sa femme se convertissait à l'Islam puis s'apostasiait , que devrait il faire?


Je suis un musulman vivant en Amérique et marié avec une chrétienne qui voudrait embrasser l'islam. Ma question est : si ma femme se convertissait à l'Islam et s'apostasiait après , devrais-je la garder ou la répudier? Comment se comporter conformément à l'Islam?

Louanges à Allah

Le fait d'être guidé vers l'Islam constitue un bienfait énorme. Celui qui réussit à guider quelqu'un vers cette religion recevra une grande récompense. D'après Saad (P.A.a) il entendit le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) dire à Ali ibn Abi Talib: « Au nom d'Allah! Le fait qu'un seul homme retrouve la bonne voie grâce à toi vaut pour toi mieux que les chameaux rouges.» (rapporté par al-Boukhari,2942 et par Mouslim,2404).

Cher frère ,

Veillez autant que vous le pourrez à bien guider votre épouse vers l'Islam car cela comporte un grand bien pour vous et pour vos enfants. Quant à votre question concernant son avenir  dans l'Islam, c'est une affaire qui revient à Allah. Vous-mêmes, vous ne savez pas ce qui vous arrivera et si vous persisterez dans l'Islam ou pas? Que dire alors du sort d'autrui? En effet, les cœurs  sont pincés entre les deux doigts du Clément; Il les gère comme Il veut. D'après Anas ibn Malick, le Messager  d'Allah (Bénédiction et salut sur lui) disait fréquemment: «Toi qui manipules les cœurs, raffermis mon cœur dans Ta religion.» Je lui ai dit: O messager d'Allah! Nous t'avons cru et accepté ton message..Eprouve-tu des craintes à notre endroit? Il dit: oui, les cœurs  sont pincés entre les deux doigts du Clément; Il les gère comme Il veut.» (Rapporté par at-Tirmidhi,2140 et jugé authentique dans Sahih at-Tirmidhi,2792).

Nous vous rappelons que le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) aimait le bon augure. D'après Anas ibn Malick (P.A.a) le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) disait: «Pas de contagion, pas de mauvais augure; j'aime cependant le bon augure.» Qu'est ce le bon augure, lui ont dit, un bon mot, répondit il.» (Rapporté par al-Boukhari,5776 et par Mouslim,2224. Soyez optimistes quant à la persévérance de votre épouse  dans l'Islam. Ce qui vous est demandé, c'est de bien veiller à bien la guider.

Si la femme se convertissait à l'Islam puis s'apostasiait, il faudrait alors que vous sépariez d'elle jusqu'à ce qu'elle retourne vers l'Islam. Nous demandons à Allah de nous assister vous et nous à bien terminer nos bonnes œuvres.

Cheikh Muhammad Salih al-Mounadjdjid
Create Comments