Fri 25 Jm2 1435 - 25 April 2014
2665

La signification du hadith : «  recommandez du bien à propos des femmes »

Un hadith dit : « Recommandez du bien au sujet des femmes, car la femme a été créée à partir de la côte, et la partie qui en est la plus courbée est la partie supérieure etc. J’espère recevoir une explication du hadith avec une précision de la signification de « la partie la plus courbée en est la partie supérieure. »

Louange à Allah

C’est un hadith authentique rapporté par les deux Cheikh dans les Deux Sahih d’après Abou Hourayra selon lequel le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Recommandez du bien au sujet des femmes car elles ont été créées à partir de la côte, et la partie la plus courbée de celle-ci est l’extrémité supérieure; recommandez du bien au sujet des femmes »

Ceci est un ordre donné aux maris et aux pères pour qu’ils recommandent du bien au sujet des femmes, qu’ils leur réservent un bon traitement, qu’ils ne les lèsent pas, qu’il leur donnent leurs droits et qu’ils veillent à bien les orienter. Ceci est le devoir de tous en vertu de la parole du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) :  « Recommandez du bien au sujet des femmes » l’on ne doit pas s’en abstenir à cause du fait que la femme peut parfois maltraiter son mari ou ses proches par la parole ou par l’acte. En effet, comme le dit le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui), elles ont été créées à partir de la côte et la partir la plus courbée de la côte est son extrémité supérieure. Il est  bien connu que son extrémité supérieure est celle qui marque  le commencement de la côte. Celle-ci est toujours courbée. Ceci est connu.

Le sens est que son caractère ne peut pas ne pas être entaché de défauts.C’est pourquoi un autre hadith cité dans les Deux Sahih dit : « Je n’ai jamais vue des personnes atteintes d’insuffisances mentale  et religieuse et dont le comportement est plus perturbant pour l’esprit d’un homme de fermeté que l’une de vous (femmes)! »

Il s’agit d’indiquer que c’est un jugement du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) rapporté de façon sûre dans les Deux Sahih d’après un hadith d’Abou Saïd al-Khoudri ( P.A.a). La signification de l’insuffisance mentale, comme le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) l’a expliqué, est que les témoignages de deux femmes équivalent à celui d’un seul homme. Quant à l’insuffisance religieuse,  comme le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) l’a expliqué, elle consiste dans le fait que la femme reste des jours sans prier, c’est-à-dire, à cause des règles mensuelles et du sang des couches. Ceci est une insuffisance qu’Allah lui a imposée et qui n’implique aucun péché de sa part.

Il convient qu’elle la reconnaisse de la manière enseignée par le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui), fût elle bien instruite et pieuse. En effet, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui)  ne  parlait  pas par impulsion, et ses propos n’étaient qu’ne révélation qui lui parvenaient et qu’il ne faisait que transmettre à la Umma comme le dit le Puissant et Majestueux : « Votre compagnon ne s' est pas égaré et n' a pas été induit en erreur et il ne prononce rien sous l' effet de la passion; ce n' est rien d' autre qu' une révélation inspirée. » (Coran, 53 : 2-4)  Majmon Fatawa wa maqalat de Cheikh Abd al-Aziz; Ibn Baz (Puisse Allah lui accorder sa miséricorde ) 5e partie.

Islam Q&A
Create Comments