Sat 19 Jm2 1435 - 19 April 2014
3455

Qu’est-ce qui est préférable en Ramadan : la lecture du Coran ou la prière ?

Qu’est-ce qui est préférable pendant les jours du Ramadan : la lecture du Coran ou les prières surérogatoires ?

Louange à Allah

La pratique prophétique consistait à multiplier les actions cultuelles pendant le mois de Ramadan. Gabriel y aidait le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) à se remémorer le Coran dans la nuit et quand Gabriel le rencontrait, il devenait aussi généreux qu’un vent déchaîné. En fait, il était l’homme le plus généreux, et sa générosité s’intensifiait pendant le Ramadan. Il y multipliait les aumônes, les actes de charité, la lecture du Coran, la prière, le dhikr et les retraites spirituelles. Voilà ce qui caractérisait la pratique cultuelle du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) pendant ce mois béni.

Quant à savoir si la lecture du Coran est préférable ou la prière surérogatoire, cela dépend des situations individuelles et ne peut être appréciée que par Allah le Puissant, le Majestueux dont la science embrasse tout.

Extrait du livre intitulé : al-djawab as-sahih min akkami salât al-layli wa tarawih par Cheikh Abd al-Aziz Ibn Baz, p. 45.

Une action déterminée peut être la meilleure par rapport à une personne alors qu’une autre est la meilleure pour une autre personne, en ce sens que chacune des deux s’avère la plus apte à rapprocher son auteur d’Allah, le Puissant, le Majestueux. C’est ainsi que certaines personnes se trouvent très sensibles aux prières surérogatoires car elles leur inspirent révérence et se révèlent plus à même de les rapprocher à Allah que les autres actions. Dans ce cas, elles sont les meilleures pour eux. Allah le sait mieux.

Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments