Fri 25 Jm2 1435 - 25 April 2014
36477

Les mérites du jour du Sacrifice

Le dixième jour de Dhoul Hidjdja possède–t-il des mérites particuliers ?

Louange à Allah

A l’arrivée du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) à Médine, les habitants avaient deux jours consacrés aux activités ludiques. Et il leur dit : « Allah vous les leur a remplacés par deux jours meilleurs : le jour de la rupture du jeûne et celui du Sacrifice » (rapporté par Abou Dawoud, n° 1134 et déclaré authentique par al-Albani dans as-Silsila as-Sahiha, 2021).

Allah a substitué aux jours de jeu et de divertissement des jours de rappel, de grâce, et de pardon.

Les croyants ont trois fêtes  ici-bas : une fête qui revient chaque semaine et deux autres qui reviennent une fois l’an. La fête hebdomadaire a lieu le vendredi. Les deux autres ne se répètent pas puisqu’elles n’ont lieu qu’une fois par an. L’une est la fête de rupture du jeûne de Ramadan qui marque l’achèvement du jeûne. C’est le troisième des piliers sur lesquels l’Islam est fondé. Dès que les musulmans terminent le jeûne qui leur est prescrit, Allah leur recommande de célébrer une fête au cours de laquelle ils se rassemblent pour rendre grâce à Allah, pour Le rappeler et pour Le magnifier, eu égard à la bonne orientation qu’Il leur a donné. Il leur a recommandé de marquer cette fête par la prière et par des actes de charité.

La deuxième fête est celle du Sacrifice qui a lieu le 10e jour de Dhoul-Hidjdja. Elle est la plus grande et la meilleure et elle marque l’achèvement du pèlerinage. Quand les musulmans terminent le pèlerinage, ils obtiennent le pardon.

Le pèlerinage s’achève à la fin de la journée d’Arafa marquée par le stationnement des pèlerins en ce lieu. C’est le principal pilier du pèlerinage selon cette parole du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « Le pèlerinage, c’est Arafa » (rapporté par at-Tirmidhi, 889 et déclaré authentique par al-Albani dans Irwa al-Ghalil, 1064).

Le jour d’Arafa est celui de l’affranchissement de l’enfer puisqu’on affranchit de l’enfer aussi bien ceux qui se stationnent à Arafa que ceux parmi les musulmans qui ne s’y sont pas rendus. C’est pourquoi le lendemain est fêté par tous les musulmans pèlerins et non pèlerins. Et il est recommandé à tous de procéder à un sacrifice consistant à verser le sang d’une bête destinée à cet effet.

Les mérites de ce jour se présentent succinctement comme suit :

1/ Il est le meilleur jour auprès d’Allah

Ibn al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit dans Zad al-Maad (1/54) : « Le jour du Sacrifice est le meilleur jour auprès d’Allah ». C’est aussi le plus grand jour du pèlerinage. Dans les Sunan d’Abi Dawoud, 1765, il est rapporté que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Certes, le jour du Sacrifice est le plus important jour auprès d’Allah ». (déclaré authentique par al-Albani dans Sahihi Abi Dawoud).

2/ C’est le le plus grand jour du pèlerinage

D’après Ibn Omar (P.A.a) le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) s’arrêta le jour du Sacrifice entre les stèles, au cours de son pèlerinage, et dit : « c’est le plus grand jour du pèlerinage »  (rapporté par al-Boukhari, n° 1742).

Cela est dû au fait que les plus importants rites du pèlerinage ont lieu ce jour-là, car le pèlerin y procède aux actes suivants :

1/ La lapidation du stèle dit Djamra al-aqaba

2/ L’immolation du sacrifice

3/ Le rasage ou la diminution des cheveux

4/ Les tours effectués autour de la Kaaba

5/ La marche entre Safa et Marwa

3/ C’est le jour de fête des musulmans

Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Le jour d’Arafa, le jour du Sacrifice et les jours de Tashriq sont des jours de fête pour les adeptes de l’Islam, des jours pendant lesquels on doit manger et boire » (rapporté par at-Tirmidhi, n° 773 et déclaré authentique par al-Albani dans Sahihi at-Tirmidhi). Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments