36823: Erreurs commises pendant la circumambulation d'adieu


Quelles sont les erreurs que commettent les pèlerins pendant la circumambulation d'adieu?

Louanges à Allah

Cheikh Muhammad ibn Uthaymine (Puisse Allah lui accorde Sa miséricorde) dit : « Il est rapporté de façon sûre dans les Deux Sahih qu'Ibn Abbas (P.A.a) a dit : «L'ordre a été donné aux gens (pèlerins) de faire de la Maison le dernier lieu fréquenté (à La Mecque). Cependant, cette disposition a été allégée au profit de la femme qui voit ses règles.» (Rapporté par al-Boukhari, 1755 et par Mouslim, 1328)

La circumambulation en question doit être l'ultime acte du pèlerin. Voici les erreurs qu'on y commet:

La première est que certains pèlerins n'en font pas leur ultime acte. Car ils se rendent à La Mecque et accomplissent la circumambulation alors qu'ils n'ont pas procédé à la lapidation des stèles. Puis ils procèdent à ce rite et s'en vont. Ceci est une erreur, et la circumambulation ainsi faite est invalide parce qu'elle ne constitue pas l'ultime acte du pèlerin, celui-ci ayant retardé la lapidation des stèles.

La deuxième est que certaines personnes accomplissent la circumambulation et restent à La Mecque. Ceci annule le rite et nécessite sa répétition. Certes, il n' y a aucun inconvénient à ce que le pèlerin, ayant accompli ladite circumambulation, reste à La Mecque le temps de faire des achats ou de charger des bagages ou de faire d'autres actes semblables.

La troisième est que certaines personnes ayant accompli la circumambulation marchent à reculons lorsqu'elles quittent la mosquée sous prétexte de ne pas tourner le dos à la Kaaba. C'est un acte innové que ni le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) ni ses Compagnons n'avaient fait. Si un tel acte était un moyen de vénérer la Maison d'Allah, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) l'aurait fait et enseigné. Car il était celui qui tenait plus que tout autre à vénérer Allah et Sa Maison. Aussi la Sunna veut elle que le pèlerin ayant accompli ladite circumambulation quitte la mosquée normalement, même s'il doit tourner le dos à la Maison.

La quatrième est que quand certaines personnes ayant accompli la circumambulation arrivent à la sortie de la mosquée, elles se retournent vers la Kaaba comme pour lui faire un signe d'adieu. Et puis elles prononcent des invocations, saluent et font d'autres gestes semblables. Ce sont des actes innovés que le Messager (bénédiction et salut soient sur lui ) n'avait pas fait. Et s'ils étaient bons,ils les auraient faits.

Extrait de «Répertoire des Erreurs Commises par le pèlerin» de Cheikh Ibn Uthaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde)
Create Comments