Sat 19 Jm2 1435 - 19 April 2014
3759

Il pratique la prédication mais éprouve une certaine hypocrisie et une certaine tiédeur de sa foi.

Je suis né dans une famille musulmane, mais je vis en Occident. Depuis mon enfance et à travers mon adolescence, j’ai toujours été actif dans le domaine de l’Islam. Au début, je m’étonnais même de voir les gens dormir sans prier. Avec l’avancement de mon âge, les choses ont complètement changé. J’ai perdu ma foi en Allah et en Islam et suis devenu le pire hypocrite : je me méfie des femmes mais pas des photos nues. Je m’efforce de cesser cela et je crois que c’est possible. Je viens de découvrir que cette hypocrisie est une des causes de la détérioration de ma situation et que je garde une certaine adhésion à l’essentiel à savoir la croyance en Allah et en Islam...
Parfois, j’ai l’impression d’être fou et nourris des pensées erronées à propos d’Allah, de ma provenance, de l’Islam, du vrai et du faux, comme si j’étais impliqué dans une guerre entre la foi et son contraire. Ceci est surtout vrai au cours de la prière. Je n’ai pas abandonné la prière et les autres actes cultuels, mais tous ces actes ne me profitent plus et ne laissent plus aucun impact sur moi. Quand vous me rencontrez, vous me croyez pratiquant en raison de mon apparence, notamment mon discours, ma fréquentation de la mosquée et mon jeûne. Pourtant, je suis un vrai hypocrite. Ce que personne ne sait et qui constitue une situation que je trouve intenable.
J’ai lu votre livre : «  Les causes de la faiblesse de la foi » et eu l’impression que le livre m’était particulièrement destiné. Ce qui ne m’empêche pas de demander une réponse spéciale appropriée à mon problème.

Louange à Allah

1. Sachez , ô frère, que la foi et la croyance religieuse constitue une garantie (spirituelle) pour le fidèle. Les choses de ce bas monde, qui échappent au fidèle, ne lui nuisent en rien si Allah lui conserve sa foi. Allah est le Détenteur de la royauté, Celui qui gère les cœurs. Il est le Seul qui raffermit les cœurs et les soutient.

C’est pourquoi, je vous conseille, ô frère, de vous réfugier auprès d’Allah, le Majestueux, le Tout Puissant. Car Il est le Maître Tendre et Doux envers Ses serviteurs. Si vous vous réfugiez sincèrement auprès de Lui et vous montrez humble devant Lui et Lui demandez de protéger votre foi et de vous protéger contre les instigations sataniques qui envahissent l’âme, le Très Haut est proche et Il répond à l’appel de celui qui L’invoque.

N’oubliez pas cette grande porte qui constitue l’issue qui vous délivre de votre situation, s’il plaît à Allah le Très Haut. Par ailleurs, je vous rappelle le mérite de la lecture du Coran et de l’usage fréquent des dhikr au matin et au soir. Car cela contribue à la tranquillisation du cœur.

2.Méfiez-vous, ô frère, des causes qui vous éloignent d’Allah et vous rapprochent de Satan et de ses intrigues. Parmi ces causes figure ce que vous avez mentionné dans votre question à savoir la vision des images de nudité et choses pareilles. Car, à force d’être perpétué, l’acte de désobéissance laisse un impact profond sur le cœur et celui-ci devient alors insensible aux sermons.

Hâtez votre repentir pour cet acte de désobéissance et pour les autres. Conformez-vous aux conditions du repentir dans leur intégralité. Nous vous conseillons d’éviter les mauvais compagnons, les rencontres douteuses et les plaisirs charnels (illicites). Cherchez la compagnie des gens de bien car l’homme subit nécessairement l’influence de ses fréquentations.

3.A travers votre question, il apparaît que vous êtes confronté à un problème psychologique ayant une origine financière, sociale ou autre. Ce problème aurait pour corollaire les intrigues dont vous avez parlé. Si tel est le cas, je vous conseille de vous empresser à résoudre ledit problème car son règlement constituerait une issue de la situation dont vous souffrez. Nous vous y aiderons dans la mesure du possible, s’il plaît à Allah.

4.Il se peut que vous soyez en proie à une sorte de chagrin et d’angoisse pour une cause ou une autre. Vous savez qu’Allah, le Puissant, le Majestueux n’a pas créé une maladie sans lui opposer un remède. Aussi existe il des médicaments efficaces pouvant- avec la permission du Très Haut - traiter toutes ces maladies. Cherchez- les chez les psychiatres.

Islam Q&A
Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments