Thu 17 Jm2 1435 - 17 April 2014
37730

Une nouvelle musulmane qui veut jeûner discrètement

J’ai une amie qui vient de se convertir à l’Islam et voudrait maintenir sa conversion secrète pendant un certain temps. Elle désire sérieusement observer le jeûne. Mais, vivant dans un foyer pour étudiants, il lui est difficile de cacher son jeûne à ses amies. J’espère que vous lui proposez une solution appropriée aux circonstances ainsi décrites.

Louanges à Allah

Premièrement, nous félicitons la sœur pour sa conversion à l’Islam et demandons à Allah le Transcendant et Très Haut da la raffermir dans sa foi, de l’y maintenir jusqu’à sa mort et de lui inspirer la droiture.

Nous conseillons la sœur d’éviter dans la mesure du possible la fréquentation des endroits où l’on désobéit à Allah. Votre question nous a permis de comprendre que vous étudiez dans un milieu mixte et habitez dans un foyer mixte. Ce qui implique un danger pour vous et pour votre foi.

Les sœurs musulmanes doivent expliquer à l’intéressée les dispositions qui régissent sa situation et les risques qu’elle encourt. Elles doivent lui expliquer qu’elle doit déménager si elle peut le faire sans courir des risques plus graves.

Deuxièmement, un homme ne peut pas avoir des amies ni une femme des amis, les relations entre homme et femme étant régies par la Charia. Or celle-ci ne donne pas aux personnes des deux sexes la liberté de nouer des liens d’amitié et de camaraderie. Ceci ouvre une grande porte du mal et constitue un des pas de Satan, un de ses moyens par lesquels il cherche à entraîner les gens dans la turpitude  et l’abominable que constituent les poignées de mains, les tête-à-tête et des choses encore plus graves .

Troisièmement, s’agissant de son observance du jeûne, elle doit jeûner, car il ne lui est pas permis de s’en abstenir. La situation qui prévaut en milieu étudiant est plus facile (à gérer) que celle qui prédomine chez les parents. Elle pouvait faire croire qu’elle n’observe pas le jeûne en portant une bouteille de jus, par exemple, et en faisant semblant d’en boire. Elle peut aussi prétendre qu’elle est malade et entend parler d’une maladie psychologique dont souffrent beaucoup de gens. C’est à l’instar d’Abraham qui disait : « Je suis malade ». Elle peut enfin user d’autres subterfuges licites.

Il faut qu’elle craigne Allah dans la mesure du possible. Car Allah aménage une issue heureuse à celui qui Le craint.

 Nous demandons à Allah de l’assister.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments