Thu 17 Jm2 1435 - 17 April 2014
3864

La signification du hadith qui dit: les âmes sont des soldats regroupés

         Je suis une nouvelle musulmane.Ma page sur Internet est... J’ai trouvé ce hadith cité par Mouslim sous le numéro 6376 et rapporté par Abou Hourayra en ces termes: « Les âmes sont des soldats regroupés; celles d’entre elles qui se connaissent vivent en harmonie, celles qui s’ignorent demeurent en discordance. » J’ai interrogé la maîtresse à son sujet et voici sa réponse:« Le hadith n’affirme pas que « les âmes existaient avant la naissance de leurs porteurs », il dit seulement que les âmes étaient au paradis.Mais celui-ci  n’est pas le lieu destiné à l’accueil des musulmans dans l’au-delà.C’est un autre endroit que nous ne saurions situer...Est-ce lawh al-mahfouz ? Seul Allah sait où. Cet endroit est tout simplement comme la banque  à partir delaquelle Allah a créé les âmes auprès de Lui.C’est aucours de la grossesse d’une femme, au moment où l’âme est insufflée dans le foetus,qu’ est déterminé si l’âme doit être bonne ou mauvaise.Dans le premier cas, la personne à naître sera bonne, dans le second, elle sera mauvaise.Ce qui n’empêche pas l’individu de pouvoir modifier son destin grâce à ses actions, et c’est à ce niveau que la prière et l’intention peuvent jouer un rôle important. »          J’ai été très troublée par la réponse et l’explication qui m’a été faite du hadith.Pouvez-vous m’en dire plus à ce sujet?Y a-t-il d’autres hadirh corroborant le contenu du présent hadith? Puisse Allah vous récompenser par le bien.

Réponse:

Louange à Allah

         L’imam al-Boukhari a rapporté dans son Sahih de façon suspendue, mais certaine d’après Aïcha (P.A.a) qu’elle a déclaré avoir entendu le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dire: « Les âmes sont des soldats regroupés; celles d’entre elles qui se connaissent vivent en harmonie, celles qui s’ignorent demeurent en discordance. » (Voir le Sahih de Boukhari, titre: les hadith des prophètes, chapitre: les âmes sont des soldats regroupés).

         Dans son commentaire,Ibn Hadjar (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a rapporté  qu’Al-Khatabi a dit à propos du hadith: « Il est probable qu’il s’agit d’une référence à une similitude dans le bien et le mal, et dans la bonté et la corruption.En effet, le bon parmi les humains penche (naturellement) vers celui qui lui est similaire, et le mauvais vers celui qui lui ressemble.La reconnaissance mutuelle entre les âmes est fonction de leurs natures bonnes ou mauvaises; celles dotées de la même nature se reconnaissent, et celles dotées de natures différentes s’ignorent.Il est probable (aussi) qu’il s’agit d’une information sur le début de la création, à l’état du Mystère. Conformément à ce qui a été  rapporté, la création des âmes est antérieure à celle des corps, et les deux entités se rencontraient , mais se rejetaient. Quand les âmes intégrèent les corps, il y eut reconnaissance mutuelle selon l’ordre préexistentiel.Dès lors, la reconnaissance et la non reconnaissance sont fonction de l’état initial ( de imilitude naturelle). »

         D’autres disent: « Il s’agit d’indiquer qu’à leur création, les âmes furent classées en deux groupes.Leur similitude signifie que , quand les corps qu’elles animent se rencontrent ici-bas, ils se découvrent des affinités ou se rejettent selon l’existence ou l’inexistence de similitudes entre les âmes elles-mêmes lors de la création.. » Je pense que cet avis ne serait pas remis en cause par le fait que des gens qui ne se trouvaient pas de similitudes peuvent finir par s’en trouver, car l’avis est basé sur le principe de la rencontre ( entre deux éléments faits pour cohabiter durablement en harmonie).Ce qui remonte à la création et ne dépend pas d’une cause (postérieure).Quant au résultat de la deuxième rencontre, il est acquis grâce à l’émergence d’une qualité qui favorise la familiarité après la mise à l’écart.Tel est le cas de l’adhésion à la foi par un mécréant et le retour à la bienfaisance d’un malfaiteur.L’expression «  soldats regroupés » signifie «  espèces rassemblées » ou «  groupes réunis ».Ibn al-Djawzi dit: « On peut apprendre de ce hadith que quand un homme éprouve une certaine répugnance à l’égard d’une personne détentrice d’une certaine vertu ou bonté, elle doit chercher la cause de son sentiment afin de s’efforcer à l’éliminer pour  se débarrasser d’un obstacle détestable.Ceci est aussi valable dans le cas inverse. »

         Al-Qurtubi dit: « Même si les âmes sont naturellement identiques,elles comportent des distinction qui les rangent en catégories.Les personnes de chaque catégorie se rassemblent en raison d’une essence propre à leur catégorie.C’est pourquoi l’on voit les personnes de chaque catégorie pencher les unes vers les autres et s ’écarter d’aures.Bien plus, au sein de la même catégorie des individus qui se sentent plus attirés vers des personnes données de la catégorie que vers d’autres.Ce qui est dû à  la possession commune ici ou là d’éléments rapprocheurs ou d’éléments d’éloignement.

         Il nous a été rapporté par une voie ininterrompue dans le Mousnad d’Abou Ya’la, dont le début comporte le récit, qu’Amra bint Abd ar-Rahmane a dit: « Une plaisantine de La Mecque visita Médine et fut accueillie chez une femme ayant la même vocation qu’elle.Quand Aïcha apprit la nouvelle, elle dit: « Mon amour a dit vrai;j’ai entendu le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dire: « Les âmes sont des soldats regroupés; celles d’entre elles qui se connaissent vivent en harmonie, celles qui s’ignorent demeurent dans la discordance. » (rapporté par Mouslim - puisse Allah lui accorder Sa miséricorde- dans son Sahih,4773) .Dans le commentaire de ce Sahih, al-Nawawi dit: «  En ce qui concerne les propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui): « Les âmes sont des soldats regroupés... » , les ulémas disent qu’ils signifient : « groupes rassemblés » ou « catégories différentes ».Quant à leur reconnaissance réciproque, elle découle d’une chose qu’Allah a placée en elles.On dit: elles sont conformes aux qualités dont Allah les a dotées; elles les assimilent dans leurs caractéristiques.On dit: elles sont créées ensemble puis réparties dans les corps.L’âme qui se trouve dans le corps qui lui convient l’anime avec harmonie.Celle qui ne se trouve pas dans la même situation rencontre répugnance et différence.Al-Khattabi et d’autres disent: « harmonie et discorde renvoient au bonheur et malheur qui furent le sort de l’âme lors de sa création.Les âmes étaient classées en deux groupes placés l’un face de l’autre.Quand les corps se retrouvent en cohabitation ici-bas,ils se rapprochent ou s’éloignent selon le rapport des âmes lors de leur création.Ce qui fait que les bons penchent vers les bons et les mauvais vers les mauvais.Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments